Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

magie

  • The Diviners de Libba Bray

    Imprimer

    the diviners,libba bray,magie,new-york

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Diviners?

       "C'est Emjy, ma référence en matière de lectures so british, qui m'a donnée envie de lire ce livre, que j'ai pourtant laissé traîner dans ma PAL un bon moment."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Evy, jeune fille d'une petite ville ordinaire des Etats-Unis, s'ennuie à mourir au milieu de ses congénères. C'est comme ça qu'un soir, elle va provoquer un scandale en utilisant son "don" pour révéler leurs petits secrets inavouables. Ses parents décident alors de l'envoyer quelques temps chez son Oncle Will, à New York, qui va se révéler bien plus intéressant qu'il n'y parait..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Au départ, j'ai bien aimé l'ambiance du roman, le mystère, la magie, les meurtres, l'époque, la ville... Mais petit à petit, j'ai eu du mal à rester accrochée à cette histoire je dois dire. Lorsque l'on mélange une enquête avec de la magie, l'équilibre parfait est toujours difficile à trouver et ce fut encore le cas ici. Un crime suppose des questions, on s'interroge sur le pourquoi, le comment, le qui... Et quand tout s'explique par le fantastique, l'irréel, c'est comme un soufflé qui retombe. J'ai été d'autant plus déçue que beaucoup d'autres éléments me plaisaient dans ce récit très bien écrit et extrêmement riche et que je m'attendais à un coup de coeur. Je suis consciente cependant que ce "défaut", si je puis dire, m'est très personnel et viens certainement de mon amour immodéré pour les thrillers. Nul doute que ce roman plaira à beaucoup d'autres et les avis sont d'ailleurs majoritairement très positifs. Il m'a peut-être également manqué un peu de vocabulaire anglais pour une lecture fluide et agréable."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Même si je me suis malgré tout attachée à certains des protagonistes, mais pas à tous, et que j'aurais bien aimé savoir ce qu'ils deviennent, je ne lirai pas la suite de cette saga."

     

       Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

  • Le Dernier Apprenti Sorcier de Ben Aaronovitch

    Imprimer

    le dernier apprenti sorcier,ben aaronovitch,les rivières de londres,magie,londres

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Dernier Apprenti Sorcier?

       "Je suis tombée sur ce livre en cherchant des idées pour un swap sur Londres et j'ai tout de suite eu envie de le découvrir. De la magie, une enquête, ma ville préférée, c'était plus qu'il n'en fallait pour me mettre l'eau à la bouche."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Peter Grant, un jeune agent de police, surveille les lieux d'un crime quant un témoin de la scène va venir lui donner le signalement du meurtrier. Seul problème, le témoin est un fantôme. Cela aurait pu conduire Peter à l'asile de fou, ça le conduira finalement au bureau des enquêtes surnaturelles et à faire des découvertes qu'il n'aurait jamais cru possible le jour précédent..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Quand je réfléchis après coup aux différents éléments de ce bouquin, je me dis que j'aurais vraiment dû beaucoup aimer. Au lieu de ça, je me suis monstrueusement ennuyée. Je l'ai d'ailleurs fait traîner un moment et ne l'ai terminé que pour le principe. Pourtant, le héros est plutôt sympathique et on se balade dans tous les coins de Londres en apprenant tout en un tas de choses. Mais côté enquête et magie, c'est mou, ça part dans tous les sens et ça n'a vraiment que peu d'intérêt. La déception est certainement proportionnelle à mes attentes qui étaient grandes, je l'avoue, mais franchement, même sans ça, j'ai peine à imaginer ce qui peut assez accrocher le lecteur pour avoir envie de lire toute une série. Je ne dirais pas c'est mauvais, juste sans intérêt et c'est peut-être pire."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai cru que ça ne finirait jamais, les situations sont de plus en plus grotesques et invraisemblables et j'ai franchement pitié de Peter. Vous l'avez compris, l'idée attirante et les couvertures magnifiques, aucune chance que je ne lise la suite et ça me chagrine."

     

       Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

  • 16 Lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl

    Imprimer

    16 lunes,kami garcia,margaret stohl,magie,lena duchannes,enchanteresse

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec 16 Lunes?

       "Je suis toujours à la recherche de livres jeunesse qui sauraient égaler Harry Potter ou Hunger Games dans mon coeur... Cette série-là me paraissait prometteuse et j'aime beaucoup son édition de poche."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Ethan vit la vie tranquille et sans histoire de l'adolescent typique d'une petite ville du Sud des Etats-Unis jusqu'à l'arrivée au lycée de Lena. Il se sent instantanément et irrémédiablement attiré par elle et par les phénomènes qui l'entourent. Les deux adolescents sont liés l'un à l'autre mais Lena est une enchanteresse et doit encore attendre le jour de ses 16 ans pour découvrir si elle est vouée aux ténèbres ou à la lumière."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai beaucoup aimé le point de départ de l'histoire. Je ne me suis pas fait prier pour le dévorer et j'ai vraiment passé un très bon moment. Malgré tout, il me faut bien reconnaître que j'ai eu beaucoup d'impression de "déjà vu" et qu'on se demande si certaines scène sont des hommages maladroits ou carrément des plagiats! Notons tout de même que le trio amoureux nous aura au moins été épargné mais tous ces adolescents torturés me tapent quand même un petit peu sur les nerfs. Ce que j'ai beaucoup aimé, en revanche, c'est sans aucun doute l'humour de ce roman. La plupart des personnages sont savoureux et la famille de Lena tout particulièrement avec un petit air de la famille Adams. Autre point positif: j'apprécie beaucoup, lorsque l'on nous parle de magie, que de nombreux pouvoirs et domaines soient explorés et c'est ici le cas, pour notre plus grande satisfaction. J'ai donc trouvé que tout cela compensait les petits bémols."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Malgré des petits défauts par-ci, par-là, cette lecture aurait pu être un coup de coeur s'il n'y avait eu cette fin! Quelle déception! Je trouve que, une fois encore dans la littérature jeunesse, on prend le lecteur pour un idiot - ou comment vous obliger à lire la suite pour obtenir vos réponses. Pour moi, c'est tout le contraire. Si la fin avait répondu à mes questions, je me serais jetée sur le suivant pour savoir ce que les auteurs allaient encore pouvoir inventer. Là, je crains seulement que ce ne soit qu'une répétition du premier tome et je ne suis vraiment pas certaine de me laisser tenter un jour..."

     

       Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 6 commentaires