Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marabout

  • Crimes et Volupté de Kate White

    Imprimer

    crimes et volupté,kate white,marabout,girls in the city

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Crimes et Volupté?

       "J'ai d'abord découvert la collection Girls in the City chez Marabout, qui d'une manière générale, me plaît bien je dois le dire, autant par les auteurs choisis que par le design agréable des livres. Puis j'ai commencé la série de Kate White dernièrement et voilà comment on en arrive aux portes de la lecture de ce second tome."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Bailey Weggins, reporter du magazine Gloss, décide de passer un week-end tranquille dans le spa d'une amie afin de se remettre des évènements traumatisants qu'elle vient de vivre (voir tome précédent). Mais les ennuis semblent la suivre et ses projets sont vite bouleversés lorsque l'on découvre un corps dans une salle de massage..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est marrant, ou pas en fait, mais ce tome réussit là où le précédent pêchait et rate ce qu'il avait pourtant su faire auparavant. Je vais essayer d'être un peu plus explicite. On apprend enfin à mieux connaître les personnages et c'est un réel plaisir. On s'attache à plusieurs d'entre eux et je pense qu'une grande partie de la réussite de ce livre repose sur la fraîcheur de son héroïne. En revanche, j'ai cette fois été un peu déçue par le côté policier. Si Kate White nous balade pendant un moment, c'est vrai, et que l'on s'interroge tour à tour sur chaque personnage, à un moment donné (et bien trop tôt dans le lecture, cela va sans dire), j'avais non seulement deviné qui et pourquoi mais en plus, ça m'a énervé que ce soit cette personne. C'est un peu dommage, même si le mélange chick-lit/policier marche toujours bien."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Ca reste une lecture agréable et un livre amusant. Je vais continuer ma lecture de cette série et je suis sûre que je passerai encore des moments sympas même si, à ma grande consternation, l'un des cinq tomes n'a pas été édité en français, et ce n'est même pas le dernier. Bizarre, bizarre."

     

       Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection Girls in the City ICI

    et les autres chroniques concernant Kate White PAR LA.

  • Meurtre sur Papier Glacé de Kate White

    Imprimer

    meurtre sur papier glacé,kate white,marabout,girls in the city

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Meurtre sur Papier Glacé?

       "J'aime beaucoup cette petite collection peu connue de chez Marabout dans laquelle j'ai déjà lu plusieurs auteurs différents et j'avais gardé la série de Kate White en réserve."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Bailey travaille dans un magazine de mode et sa patronne, Cat Jones, n'est pas toujours facile à supporter. Malheureusement, c'est également sa meilleure amie. Alors quand celle-ci va retrouver le corps de sa baby-sitter chez elle, c'est à Bailey qu'elle va pourrir la vie jusqu'à ce qu'elle résolve ce mystère."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est une lecture très sympathique, qui combine chick-lit et enquête policière de façon réussie. Ce qui l'est un peu moins je trouve, ce sont les personnages. On ne sait rien d'eux, aucun approfondissement de leur caractère ne nous est proposé et le résultat, c'est qu'ils sont complètement interchangeables et nous laissent plutôt de marbre. Ce côté-là m'a vraiment déçu parce que le potentiel de cette série est vraiment bon mais peut-être que le tome suivant me permettra de les découvrir un peu plus. L'enquête est intéressante sans être trop alambiquée mais finalement, on se laisse entraîner sur les chemins que prend Bailey et l'on est presque surpris de découvrir le nom de l'assassin alors que cela aurait du être évident."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin voit la conclusion de l'enquête mais prépare également le terrain pour le tome suivant que je lirai avec plaisir. Mais honnêtement, la série d'Andrea H. Japp, dans la même collection, reste pour moi plus amusante et plus réussie et je ne peux que vous la conseiller vivement une fois de plus."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection Girls in the City ICI

    et les autres chroniques concernant Kate White PAR LA.

  • Happy End à Hollywood de Carole Matthews

    Imprimer

    happy end à hollywood,carole matthews,marabout,girls in the city,le prince charmant met de l'autobronzant,cinq filles trois cadavres mais plus de volant,les cadavres n'ont pas froid ayx yeux,le prince charmant fait péter l'audimat,meurtre sur papier glacé

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Happy End à Hollywood?

        "Je vous ai déjà parlé de cette petite collection Marabout que j'aime beaucoup, notamment avec le Prince Charmant Met de l'Autobronzant, ou encore avec Cinq Filles, Trois Cadavres mais plus de Volant. Celui-ci m'a fait de l'oeil à ma dernière visite en librairie."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

        "Sadie n'a pas grand chose qui la retienne en Angleterre actuellement, alors quand elle croise ce magnifique producteur américain et qu'il lui propose de le rejoindre sans attendre à Los Angeles, elle s'embarque pour le rêve américain sans penser que cela pourrait tourner au cauchemar."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

        "Sadie arrive à Hollywood et les catastrophes s'enchaînent... Enfin, en théorie. Parce que moi, si je prends un avion pour L.A. et que je me retrouve là-bas sans rien ni personne, je ne pense pas trouver: 1. une adorable personne qui m'héberge gratuitement le soir même puis me trouve une collocation dès le lendemain dans une super chouette petite maison avec sa non moins adorable fille, 2. un merveilleux job dès le lendemain de mon arrivée et 3. un homme sublime et riche près à m'emmener sur Rodeo Drive illico pour refaire entièrement ma garde-robe vu que j'ai perdu ma valise. Bref, les problèmes sont plus imaginaires qu'autre chose et Sadie semble aimer se les créer. Si au début ça peut-être amusant, quand le même ressort revient sans cesse, ça devient juste lassant."

    • Et comment cela s'est-il fini?

        "Vous avez déjà compris que c'est une petite déception, même si ça reste tout de même léger et que ça se lit facilement. Cela dit les complications jouent leur rôle et amplifient l'attente de l'heureux dénouement que j'attends donc avec impatience, sauf qu'ici au final, Sadie ne fait pas le bon choix selon moi..."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection Girls in the City ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 6 commentaires