Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kate white

  • Blonde Létale de Kate White

    Imprimer

    blonde létale, kate white

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Blonde Létale?

       "J'ai lu les trois premiers tomes de cette série et après avoir attendu désespérément que le quatrième soit finalement traduit, j'ai dû me résoudre à passer directement au cinquième."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Quand Chris, son ex-petit ami/acteur/bombe atomique (ne rayez aucune mention, elles sont toutes utiles) rappelle Bailey pour lui demander de l'aide, elle ne pensait pas que cela la conduirait à découvrir un cadavre dans une baignoire..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Comme je le disais plus haut, j'ai été obligée de passer du tome 3 au tome 5. Heureusement, l'auteur présente un rappel des faits, dans les premiers chapitres, qui m'a été bien utile. Malheureusement, ce n'est quand même pas la même chose que d'avoir lu le livre. Bailey a changé de boulot, est tombée amoureuse, cela fait beaucoup de choses que j'ai raté et quand on ne les a pas vécues et qu'on ne s'est pas attachée aux nouveaux personnages, difficile de voir les choses comme elle. La plume légère et agréable est toujours là, l'humour bien présent et cette fois-ci on plonge avec délices dans les coulisses des séries télé. Mais si ça se lit bien, les ficelles employées sont toujours les mêmes et je dois dire que je commence un peu à me lasser de cette série."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je suis déçue par la fin sur bien des points et pour commencer la résolution de l'énigme qui se passe toujours de la même façon et le meurtrier qui a toujours le même profil. Il y a même quelques éléments dont j'attends toujours la réponse. Et en ce qui concerne la vie amoureuse de Bailey, on a l'impression de s'arrêter en plein milieu de l'histoire. Le pompon : Kate White a depuis écrit un sixième tome qui, à mon avis, ne sera jamais traduit. Franchement, Marabout, je ne vous dis pas merci."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection Girls in the City ICI

    et les autres chroniques concernant Kate White PAR LA.

  • Si la Mort nous Sépare de Kate White

    Imprimer

    si la mort nous sépare,kate white,girls in the city

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Si la Mort nous Sépare?

       "J'avais d'abord découvert la collection Girls in the City de Marabout puis j'étais tombée sur cette petite série sympathique. Il s'agit ici du troisième tome."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Au printemps dernier, Bailey a assisté au mariage d'une de ses amies. Quelque mois plus tard, elle apprend que depuis ce jour, deux des demoiselles d'honneur sont mortes. Une troisième, Ashley, l'appelle paniquée, pour lui demander son aide, persuadée qu'il s'agit de meurtres et qu'elle est la prochaine sur la liste..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai aimé retrouver Bailey, la voir évoluer un peu plus dans sa vie personnelle, même si je trouve que l'on ne nous donne toujours que bien peu d'éléments à chaque nouveau tome. L'enquête se déroule ici dans l'univers de la cuisine et des banlieues chics de New-York, un autre point positif (si ce n'est lorsque l'une des chefs dit ajouter un oeuf dans la tapenade, ces américains alors, ils ne respectent vraiment rien!). Ça se lit toujours facilement, sans prise de tête, c'est à la fois léger tout en présentant une enquête qui tient la route et j'ai trouvé l'histoire assez originale. Même si ce n'est pas le polar de l'année, c'est agréable à lire."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je ne veux pas vous spoiler mais le tueur est une personne à laquelle je n'ai pas pensé une seule fois de tout le livre. On pourrait penser que c'est positif mais en fait non, je ne trouve pas. Cela nous donne juste l'impression que l'auteur sort le meurtrier de son chapeau de magicien et c'est assez décevant. J'ai tout de même envie de continuer cette série mais là, problème, Marabout n'a édité que le tome 1, 2, 3 et... 5!!! Qu'est-ce que ça m'agace!"

     

    Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection Girls in the City ICI

    et les autres chroniques concernant Kate White PAR LA.

  • Crimes et Volupté de Kate White

    Imprimer

    crimes et volupté,kate white,marabout,girls in the city

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Crimes et Volupté?

       "J'ai d'abord découvert la collection Girls in the City chez Marabout, qui d'une manière générale, me plaît bien je dois le dire, autant par les auteurs choisis que par le design agréable des livres. Puis j'ai commencé la série de Kate White dernièrement et voilà comment on en arrive aux portes de la lecture de ce second tome."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Bailey Weggins, reporter du magazine Gloss, décide de passer un week-end tranquille dans le spa d'une amie afin de se remettre des évènements traumatisants qu'elle vient de vivre (voir tome précédent). Mais les ennuis semblent la suivre et ses projets sont vite bouleversés lorsque l'on découvre un corps dans une salle de massage..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est marrant, ou pas en fait, mais ce tome réussit là où le précédent pêchait et rate ce qu'il avait pourtant su faire auparavant. Je vais essayer d'être un peu plus explicite. On apprend enfin à mieux connaître les personnages et c'est un réel plaisir. On s'attache à plusieurs d'entre eux et je pense qu'une grande partie de la réussite de ce livre repose sur la fraîcheur de son héroïne. En revanche, j'ai cette fois été un peu déçue par le côté policier. Si Kate White nous balade pendant un moment, c'est vrai, et que l'on s'interroge tour à tour sur chaque personnage, à un moment donné (et bien trop tôt dans le lecture, cela va sans dire), j'avais non seulement deviné qui et pourquoi mais en plus, ça m'a énervé que ce soit cette personne. C'est un peu dommage, même si le mélange chick-lit/policier marche toujours bien."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Ca reste une lecture agréable et un livre amusant. Je vais continuer ma lecture de cette série et je suis sûre que je passerai encore des moments sympas même si, à ma grande consternation, l'un des cinq tomes n'a pas été édité en français, et ce n'est même pas le dernier. Bizarre, bizarre."

     

       Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection Girls in the City ICI

    et les autres chroniques concernant Kate White PAR LA.