Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

quais du polar

  • L'Homme Craie de C.J. Tudor

    Imprimer
    • c.J. Tudor, l'homme craie, polar, polar anglais, j'ai lu, quais du polarMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Homme Craie ?

       "La rencontre s'est faite sur la table de présentation d'un libraire, aux Quais du Polar, l'année dernière. Je m'en souviens très bien, le livre m'appelait, j'avais très très envie de l'acheter, en plus l'auteur était présente. Je suis passée et repassée devant, j'ai caressé sa couverture à plusieurs reprises et puis je lui ai dis à bientôt. C'était un grand format et j'ai sagement attendu sa sortie poche..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Quand une bande de jeunes adolescents découvre un corps dans la forêt qui borde leur petite ville, leur vie et leurs relations changent irrémédiablement et il n'est pas impossible que les secrets du passé viennent de nouveau les hantes à l'âge adulte..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ma lecture. Même si le début est très prometteur, cela s'essouffle très vite, on commence même à s'ennuyer assez rapidement et il faut finalement attendre la moitié du livre pour trouver un peu de sens à tout ça. Il y a diverses histoires secondaires mal exploitées, même ce titre et cette histoire de craies restent assez vagues à mon goût. Quant aux personnages, très peu sont sympathiques dès le  départ et c'est à se demander s'il reste une seule personne à sauver dans toute cette histoire. Ça ne laisse vraiment pas grand chose auquel se raccrocher. Je suis certainement passée à côté mais je ne peux m'empêcher de m'interroger sur ce qui a pu déclencher autant de commentaires élogieux sur cette oeuvre."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Honnêtement, cette lecture fut une déception pour moi, du début à la fin. Je l'ai trouvée pesante sans être véritablement prenante et je pense que je n'en retiendrai pas grand chose alors que j'avais tellement hâte de découvrir cette histoire..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "L'Homme Craie" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 3 commentaires
  • Ne Crains pas la Faucheuse d'Alexis Aubenque

    Imprimer

    ne crains pas la faucheuse, alexis aubenque, j'ai lu, quais du polar

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Ne Crains pas la Faucheuse ?

       "J'ai découvert Alexis Aubenque avec Tout le Monde te Haïra grâce à la collection de la Bête Noire chez Robert Laffont et j'ai saisi l'occasion de le rencontrer aux quais du polar. Je lui ai demandé de me conseiller l'un de ses livres et il a choisi celui-ci."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le lieutenant Davis vient de s'installer à Pacific View avec ses enfants à la suite d'un héritage quelque peu mystérieux. Alors qu'il pense que son travail y sera plus calme qu'à San Francisco, un meurtre atroce est commis dès son premier jour..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai beaucoup aimé l'ambiance générale de ce livre, cette plongée dans une petite ville huppée des Etats-Unis qui m'a rappelée les polars américains que je dévorais pendant l'été il fut un temps. Les personnages sont à la fois intéressants et intrigants et plusieurs mystères se croisent et nous tiennent en haleine. Malgré tout, il manque un petit quelque chose à cette histoire pour nous emporter complètement, pour être de ces thrillers qui nous donnent la chair de poule ou nous marque durablement même s'il a l'avantage de se lire facilement. Quelques petites invraisemblances ou situations m'ont parfois agacées mais dans l'ensemble c'est un polar sympa."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Comme pour Tout le Monde te Haïra, j'ai trouvé que l'auteur en faisait trop sur la fin, avec des coïncidences un peu énormes et des situations difficiles à croire. Et ce que j'ai encore moins aimé, c'est que nous n'avons aucune réponse sur les intrigues secondaires qui tournent autour des personnages principaux. Quelques indices m'auraient plus donnés envie de lire la suite."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez la chronique de Tout le Monde te Haïra ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Ne Crains pas la Faucheuse" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Mystère Rue des Saints-Pères de Claude Izner

    Imprimer

    claude izner,quais du polar,policier,libraire,paris,début du siècle,mystère rue des saints-pères,victor legris

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Mystère rue des Saints-Pères ?

       "J'avais déjà aperçu ces jolies couvertures plus d'une fois et l'histoire de ce libraire me tentait bien. Alors quand j'ai rencontré, aux Quais du Polar, le duo de soeurs qui écrivent sous le nom de Claude Izner, je n'ai pas pu résister plus longtemps."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors que l'Exposition Universelle bat son plein, plusieurs personnes meurent prétendument d'une simple piqure d'abeille. Mais Victor Legris, libraire et chroniqueur pour un journal, trouve les coïncidences un peu trop étranges et les fils qui relient ses amis à ces meurtres, un peu trop nombreux."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai bien aimé cette lecture pour son époque, son cadre et ses descriptions de Paris et de sa toute nouvelle Tour Eiffel. En revanche, j'ai trouvé le personnage principal un peu benêt. Il me semble que dernièrement, le procédé de rendre le héros long à la détente afin de faire durer l'enquête plutôt que de se donner la peine de complexifier celle-ci devient un peu trop répandu. De plus, si le lecteur n'est pas lui-même limité, il arrive forcément un moment où il s'ennuie un peu. En bref, et peut-être aussi parce que j'en attendais beaucoup ou que je lis trop de romans du même genre, je dois dire que je n'ai pas été transcendée par ma lecture. La culture de ses auteurs, en revanche, ne fait aucun doute et toutes les anecdotes, citations et rencontres inopinées qui parsèment le récit sont un véritable régal."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Dans les romans qui se tissent dans les mailles de l'Histoire, je reproche souvent aux auteurs de ne pas démêler pour nous la réalité de la fiction, ici j'ai donc beaucoup apprécié l'épilogue qui replace le contexte et nous donne un petit cours tout à fait bienvenu. Ce ne sera malheureusement pas suffisant pour me donner envie de persévérer dans cette série." 

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Myst!re Rue des Saints-Pères" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 2 commentaires