Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

retour à cedar cove

  • Le Bon Côté de la Vie de Debbie Macomber

    Imprimer
    • Debbie Macomber, le bon côté de la vie, charleston, retour à cedar coveMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Bon Côté de la Vie ?

       "Cinq ans que j'attends ce tome 5, cinq ans ! Alors autant vous dire que j'ai été plus que ravie de le recevoir de la part des éditions Charleston et qu'il n'a même pas eu le temps de s'habituer à faire partie de ma PAL avant que je ne me jette dessus."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Jo Marie est bouleversée par le départ imminent de Mark. Elle est triste, en colère, désemparée mais elle fait malgré tout de son mieux pour accueillir Coco et Katie, deux amies qui reviennent à Cedar Cove dix ans après l'avoir quitté, pour la fête des anciens du lycée. Et chacune veut en profiter pour régler ses comptes avec le passé..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je dois malheureusement m'en remettre à l'évidence : j'ai moins aimé ce roman que les précédents. D'abord, l'ambiance n'y est pas aussi réconfortante et douillette, ce qui était pourtant le point fort de la saga jusque-là. Jo Marie le dit elle-même, c'est comme si la maison d'hôtes avait perdu ses pouvoir magiques. La situation triste que subit l'héroïne nous affecte forcément mais ce n'est pas la seule raison. De l'histoire des deux amies, une seule m'a plue. L'autre se résout dès les premières pages et je l'ai trouvé à la fois irréaliste et un peu ridicule alors que le sujet était sérieux. J'ai également était étonnée par l'écriture, moins fluide que d'habitude et ponctuée d'expressions familières qui ne ressemblent pas à l'auteur, sans que je puisse savoir si cela vient d'elle ou de la traduction. Enfin, on voit peu Cedar Cove et sa palette d'habitants et cela m'a manqué aussi. Toutes ces petites choses font que, pour une fois, ce n'est pas un coup de coeur. Ça reste un bon livre, une jolie histoire avec plein de points positifs mais il n'empêche que pour moi, c'est une déception."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin me confirme que l'auteur s'aventure sur un terrain et sur des sujets que je n'aurais pas pensé trouver dans ce genre de lecture. Au lieu de l'apaisement et du bien-être que je ressens habituellement en lisant Debbie Macomber, ici c'est plutôt de l'angoisse et de la tristesse. J'ai malgré tout évidemment très envie de lire la suite, pour connaître le dénouement et dans l'espoir de retrouver tout ce que j'avais adoré dans les trois premiers tomes."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de la série "Retour à Cedar Cove"

    Et toutes celles des livres de Debbie Macomber par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Le Bon Côté de la Vie" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Une Lettre en Été de Debbie Maccomber

    Imprimer

    une lettre en été,debbie macomber,retour à cedar cove,charleston,books are my wonderland

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Une Lettre en Été?

       "J'ai découvert Debbie Macomber grâce aux Éditions Charleston et je suis toujours extrêmement impatiente de me replonger dans une nouvelle aventure de Jo Marie à Cedar Cove."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "L'été arrive à Cedar Cove et avec lui, de nouveaux clients pour la Villa Rose: Ellie vient rencontrer Tom pour la première fois après des mois de relation virtuelle et Maggie et Roy tentent de reconstruire leur mariage. La magie de la maison d'hôtes agira-t-elle sur eux?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "L'ambiance de ces livres suffit à me ravir, et celui-ci ne fait pas exception. Le calme de ce petit village, l'accueil de Jo Marie et la plume de Debbie Macomber bien sûr, nous invitent au voyage et après quelques pages seulement, nous voilà nous-mêmes installés à la Villa Rose. Vient ensuite le moment d'apprendre à connaître les autres clients. J'ai aimé l'histoire de Tom et Ellie, même si en toute honnêteté, je ne peux pas la qualifier d'originale et qu'il était assez facile de voir venir chaque rebondissement. En revanche, et pour la première fois, j'ai un vrai bémol avec l'histoire de Maggie et Roy. Tout se résout bien trop facilement à mon goût compte tenu de la gravité des problèmes et on tombe dans la bonne morale à l'américaine qui m'exaspère au plus haut point, c'est bien dommage."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Alors que je m'apprête à quitter la Villa et ses habitants, toujours à regret mais sans le coup de coeur habituel, les évènements se précipitent pour Jo Marie et l'auteur nous offre quelques dernières pages qui me tortureront jusqu'à la sortie du prochain tome! Bravo!

    une lettre en été,debbie macomber,retour à cedar cove,charleston,books are my wonderland

       Un dernier mot pour remercier les Éditions Charleston qui ont eu la gentillesse de citer l'une de mes chroniques précédentes en introduction de ce livre. J'en suis honorée!"

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain... 

    Retrouvez toutes mes lectures Charleston LÀ.

    et toutes mes chroniques sur les livres de Debbie Macomber ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 4 commentaires
  • Un Printemps à la Villa Rose de Debbie Macomber

    Imprimer

    un printemps à la villa rose,debbie macomber,la maison d'hôtes; éditions charleston

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Printemps à la Villa Rose?

       "L'année dernière j'ai eu la chance de faire partie des lectrices Charleston et de découvrir la Maison d'Hôtes du même auteur. Je crois que c'est le livre qui m'a finalement le plus marquée de toutes leurs premières publications et je mourrais d'envie de lire la suite."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il y a quelques mois, Jo Marie a perdu son mari et a décidé de changer de vie en s'installant à Cedar Cove et en ouvrant une maison d'hôtes. Elle s'apprête à recevoir de nouveaux clients et comme toujours, chacun débarque avec ses blessures et ses secrets."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est définitif, j'adore cet auteur. Ce n'est peut-être pas le genre de livre que l'on classe dans la grande littérature et dont on se souvient toute une vie durant, mais c'est véritablement un livre qui met du baume au cœur. Vous plongez dans cet univers et vous avez l'impression d'être vous aussi l'un des clients de Jo Marie, qu'elle va chouchouter et réconforter si besoin est. C'est doux, plein de bon sentiments sans être cucul la praline si je peux me permettre, c'est profondun printemps à la villa rose,debbie macomber,la maison d'hôtes,éditions charleston aussi tout en étant facile à lire. Et tout ça avec zéro calorie, ça ne vaut pas le coup de s'en priver."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "C'est également une belle fin, comme la première fois. Si je dois comparer avec le précédent, je dirais quand même que la Maison d'Hôtes m'a plus émue, mais ce livre reste un coup de cœur et je vais suivre cette série avec grand plaisir."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes lectures Charleston LÀ.

    et toutes mes chroniques sur les livres de Debbie Macomber ICI