Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

debbie macomber

  • Une Lettre en Été de Debbie Maccomber

    Imprimer

    une lettre en été,debbie macomber,retour à cedar cove,charleston,books are my wonderland

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Une Lettre en Été?

       "J'ai découvert Debbie Macomber grâce aux Éditions Charleston et je suis toujours extrêmement impatiente de me replonger dans une nouvelle aventure de Jo Marie à Cedar Cove."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "L'été arrive à Cedar Cove et avec lui, de nouveaux clients pour la Villa Rose: Ellie vient rencontrer Tom pour la première fois après des mois de relation virtuelle et Maggie et Roy tentent de reconstruire leur mariage. La magie de la maison d'hôtes agira-t-elle sur eux?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "L'ambiance de ces livres suffit à me ravir, et celui-ci ne fait pas exception. Le calme de ce petit village, l'accueil de Jo Marie et la plume de Debbie Macomber bien sûr, nous invitent au voyage et après quelques pages seulement, nous voilà nous-mêmes installés à la Villa Rose. Vient ensuite le moment d'apprendre à connaître les autres clients. J'ai aimé l'histoire de Tom et Ellie, même si en toute honnêteté, je ne peux pas la qualifier d'originale et qu'il était assez facile de voir venir chaque rebondissement. En revanche, et pour la première fois, j'ai un vrai bémol avec l'histoire de Maggie et Roy. Tout se résout bien trop facilement à mon goût compte tenu de la gravité des problèmes et on tombe dans la bonne morale à l'américaine qui m'exaspère au plus haut point, c'est bien dommage."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Alors que je m'apprête à quitter la Villa et ses habitants, toujours à regret mais sans le coup de coeur habituel, les évènements se précipitent pour Jo Marie et l'auteur nous offre quelques dernières pages qui me tortureront jusqu'à la sortie du prochain tome! Bravo!

    une lettre en été,debbie macomber,retour à cedar cove,charleston,books are my wonderland

       Un dernier mot pour remercier les Éditions Charleston qui ont eu la gentillesse de citer l'une de mes chroniques précédentes en introduction de ce livre. J'en suis honorée!"

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain... 

    Retrouvez toutes mes lectures Charleston LÀ.

    et toutes mes chroniques sur les livres de Debbie Macomber ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 4 commentaires
  • Un Printemps à la Villa Rose de Debbie Macomber

    Imprimer

    un printemps à la villa rose,debbie macomber,la maison d'hôtes; éditions charleston

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Printemps à la Villa Rose?

       "L'année dernière j'ai eu la chance de faire partie des lectrices Charleston et de découvrir la Maison d'Hôtes du même auteur. Je crois que c'est le livre qui m'a finalement le plus marquée de toutes leurs premières publications et je mourrais d'envie de lire la suite."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il y a quelques mois, Jo Marie a perdu son mari et a décidé de changer de vie en s'installant à Cedar Cove et en ouvrant une maison d'hôtes. Elle s'apprête à recevoir de nouveaux clients et comme toujours, chacun débarque avec ses blessures et ses secrets."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est définitif, j'adore cet auteur. Ce n'est peut-être pas le genre de livre que l'on classe dans la grande littérature et dont on se souvient toute une vie durant, mais c'est véritablement un livre qui met du baume au cœur. Vous plongez dans cet univers et vous avez l'impression d'être vous aussi l'un des clients de Jo Marie, qu'elle va chouchouter et réconforter si besoin est. C'est doux, plein de bon sentiments sans être cucul la praline si je peux me permettre, c'est profondun printemps à la villa rose,debbie macomber,la maison d'hôtes,éditions charleston aussi tout en étant facile à lire. Et tout ça avec zéro calorie, ça ne vaut pas le coup de s'en priver."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "C'est également une belle fin, comme la première fois. Si je dois comparer avec le précédent, je dirais quand même que la Maison d'Hôtes m'a plus émue, mais ce livre reste un coup de cœur et je vais suivre cette série avec grand plaisir."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes lectures Charleston LÀ.

    et toutes mes chroniques sur les livres de Debbie Macomber ICI

  • Les Anges s'en Mêlent de Debbie Macomber

    Imprimer

    les anges s'en mêlent,debbie macomber,édition charleston,lectrice charleston

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Anges s'en Mêlent?

       "Ce livre est la dernière publication de l'année des éditions Charleston et sera, en conséquence, mon ultime chronique en tant que lectrice Charleston. J'en profite donc pour remercier l'équipe de cette toute jeune maison d'édition, et plus spécialement Elise et Karine, pour toutes ces belles découvertes et cette inoubliable aventure."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Lors de son premier séjour sur Terre, le jeune ange Will, alors même qu'il avait pour instruction de n'intervenir en aucune manière, ne peut s'empêcher de donner juste un tout petit coup d'aile et de rapprocher Lucie et Aren. Ça aurait pu être une belle histoire d'amour mais ce n'était pas le bon moment et plus Will et ses acolytes essaieront d'arranger les choses, plus le désastre empirera."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je crois que La Maison d'Hôtes, du même auteur, est sûrement l'une de mes publications favorites de Charleston jusqu'à maintenant. J'avais donc très envie de me plonger dans ce roman. J'ai compris très vite que l'on est  ici dans quelque chose de complètement différent. Cette histoire est une petite gourmandise de Noël. C'est simple, léger, ça se lit facilement et ça fait du bien. C'est assez amusant, cet enchaînement de catastrophes causé par les anges qui sont censés veiller sur Aren et Lucie, ça apporte une petite touche sympathique supplémentaire qui nous change du héros et de l'héroïne amoureux l'un deles anges s'en mêlent,debbie macomber,édition charleston,lectrice charleston l'autre mais qui ne veulent pas l'admettre. Là on peut vraiment dire que tout joue contre eux!"

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "C'est une jolie histoire que je vous conseille pour les vacances de Noël mais contrairement à la Maison d'Hôtes, je pense qu'il ne me laissera pas forcément un souvenir impérissable."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes lectures Charleston LÀ

    et toutes mes chroniques sur les livres de Debbie Macomber ICI