Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

debbie macomber

  • De si Beaux Lendemains de Debbie Macomber

    Imprimer
    • de si beaux lendemains, retour à cedar cove, Debbie Macomber, la villa rose, livre doudouMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec De si Beaux Lendemains ?

       "Cinquième et dernier tome de la série 'Retour à Cedar Cove', que j'adore et que j'ai découvert à la création de la maison d'édition Charleston, on peut dire que je l'attendais avec impatience."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Jo Marie n'a plus de nouvelles de Mark depuis presque neuf mois maintenant et décide qu'il ne peut pas être encore en vie et qu'elle ne peut pas se permettre l'espoir, pas encore une fois. Jusqu'à ce qu'elle reçoive une carte mystérieuse..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est une fin de saga, on en attend forcément beaucoup et l'exercice est réussi. J'ai bien relevé quelques incohérences et quelques petites répétitions, certains passages sont un tout petit peu trop cucul la praline à mon goût mais, de manière générale, c'est vraiment un bon roman feel good, bien dosé. J'ai aimé les clins d'oeil aux tomes précédents et la réapparition de certains personnages avec juste assez d'éléments pour  nous rappeler (ou nous apprendre) leurs histoires respectives. Et puis surtout, après l'avoir commencé, j'ai vraiment eu beaucoup de mal à le lâcher et je l'ai quasiment lu d'une traite, ce qui est sûrement le meilleur indicateur de son efficacité."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Mon seul regret est et restera de ne pas pouvoir me rendre moi-même à la villa Rose, pour me faire chouchouter par Jo Marie et tester les mystérieux pouvoirs de la maison d'hôtes."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Debbie Macomber ICI

    et celles de la saga 'Retour à Cedar Cove', par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "De si Beaux Lendemains" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • 16 Lighthouse Road de Debbie Macomber

    Imprimer
    • debbie macomber, cedar cove, feelgood book, lire en anglais, 16 lighthouse roadMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec 16 Lighthouse Road ?

       "Les éditions Charleston ont eu la bonne idée de publier l'une des séries de Debbie Macomber, ce qui m'a permis de découvrir cet auteur, et ce fut un véritable coup de coeur. Je m'intéresse depuis à ses autres écrits et j'étais donc impatiente de plonger dans la saga Cedar Cove qui, non seulement se déroule dans la même ville que la Maison d'Hôtes, quelques années avant, mais nous offre en plus de sublimes couvertures."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Cecilia et Ian ne se remettent pas de la perte de leur bébé et décident de divorcer mais le juge Olivia Lockheart voit bien qu'ils s'aiment toujours et décide de leur compliquer les démarches. De son côté, elle ne sait pas si elle est attirée ou agacée par le nouveau journaliste qui traîne dans son tribunal et elle doit également gérer sa relation conflictuelle avec sa fille. Sans compter que Grace, sa meilleure amie, semble avoir des problèmes avec son mari..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai vraiment retrouvé tout ce que j'aime chez cet auteur. Tout d'abord, une ambiance de petite ville dans laquelle on est instantanément transporté, avec ses figures emblématiques, ses traditions... C'est simple, j'ai envie de vivre là-bas. Ensuite, différentes histoires en parallèle et un panel de personnages interessants et attachants. Ici, c'est la juge Lockheart qui est le fil rouge de la saga et je l'aime déjà beaucoup. C'est léger, même si certains sujets sont très sérieux, ça se lit facilement, même en version originale, et ça fait un bien fou. J'ai même versé quelques larmes, ce qui ne m'arrive pas très souvent avec un roman."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "C'était le livre parfait, au moment parfait, avec je crois, le parfait niveau d'anglais pour moi. Plusieurs histoires ont eu leur "happy ending", d'autres devront attendre le prochain tome, que je lirai avec grand plaisir... Et si vous voulez la découvrir, il me semble que l'on peut la trouver en français chez Harlequin."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Debbie Macomber ICI

     

    Alors, vous craquez pour "16 Lighthouse Road" ?

  • Le Bon Côté de la Vie de Debbie Macomber

    Imprimer
    • Debbie Macomber, le bon côté de la vie, charleston, retour à cedar coveMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Bon Côté de la Vie ?

       "Cinq ans que j'attends ce tome 5, cinq ans ! Alors autant vous dire que j'ai été plus que ravie de le recevoir de la part des éditions Charleston et qu'il n'a même pas eu le temps de s'habituer à faire partie de ma PAL avant que je ne me jette dessus."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Jo Marie est bouleversée par le départ imminent de Mark. Elle est triste, en colère, désemparée mais elle fait malgré tout de son mieux pour accueillir Coco et Katie, deux amies qui reviennent à Cedar Cove dix ans après l'avoir quitté, pour la fête des anciens du lycée. Et chacune veut en profiter pour régler ses comptes avec le passé..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je dois malheureusement m'en remettre à l'évidence : j'ai moins aimé ce roman que les précédents. D'abord, l'ambiance n'y est pas aussi réconfortante et douillette, ce qui était pourtant le point fort de la saga jusque-là. Jo Marie le dit elle-même, c'est comme si la maison d'hôtes avait perdu ses pouvoir magiques. La situation triste que subit l'héroïne nous affecte forcément mais ce n'est pas la seule raison. De l'histoire des deux amies, une seule m'a plue. L'autre se résout dès les premières pages et je l'ai trouvé à la fois irréaliste et un peu ridicule alors que le sujet était sérieux. J'ai également était étonnée par l'écriture, moins fluide que d'habitude et ponctuée d'expressions familières qui ne ressemblent pas à l'auteur, sans que je puisse savoir si cela vient d'elle ou de la traduction. Enfin, on voit peu Cedar Cove et sa palette d'habitants et cela m'a manqué aussi. Toutes ces petites choses font que, pour une fois, ce n'est pas un coup de coeur. Ça reste un bon livre, une jolie histoire avec plein de points positifs mais il n'empêche que pour moi, c'est une déception."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin me confirme que l'auteur s'aventure sur un terrain et sur des sujets que je n'aurais pas pensé trouver dans ce genre de lecture. Au lieu de l'apaisement et du bien-être que je ressens habituellement en lisant Debbie Macomber, ici c'est plutôt de l'angoisse et de la tristesse. J'ai malgré tout évidemment très envie de lire la suite, pour connaître le dénouement et dans l'espoir de retrouver tout ce que j'avais adoré dans les trois premiers tomes."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de la série "Retour à Cedar Cove"

    Et toutes celles des livres de Debbie Macomber par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Le Bon Côté de la Vie" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire