Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

debbie macomber

  • Merry and Bright de Debbie Macomber

    Imprimer

    debbie macomber,conte de noel,merry and bright,livre doudou,feelgood book

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Merry and Bright ?

       "Est-il possible de passer Noël sans lire un seul conte, une seule romance dont c'est le thème principal ? Pour ma part, j'ai du mal à résister et je suis tombée sur celui-ci lors de ma recherche de la parfaite pépite. Debbie Macomber ne m'a jamais déçue et elle écrit des livres qui vous réconfortent toujours, cela semblait donc un choix évident."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Débordée de travail, Merry n'a pas de vie sociale et sa famille décide de l'inscrire sur un site de rencontre. Très vite, elle y fait la connaissance de Jay qui, sans qu'elle le sache, n'est autre que son patron qu'elle déteste..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Vous l'avez compris, il s'agit ici plus ou mois d'une adaption de Vous avez un message, le film avec Tom Hanks et Meg Ryan. J'ai trouvé le début trop peu vraisemblable : les deux héros s'inscrivent sur un site de rencontre et tombent instantanément l'un sur l'autre. De plus, Jayson, qui avait du mal à croire, trois jours plus tôt, que son cousin puisse vouloir se marier, se découvre d'un coup tout à fait prêt à tomber amoureux. C'est vraiment trop facile et manque d'approfondissement mais comme toujours, on a envie d'y croire et on se laisse facilement convaincre. J'ai adoré la famille de Merry, les échanges entre son frère et Jay sont très touchants, l'amour est palpable. En comparaison, je trouve qu'il nous a manqué quelques éléments sur Jayson pour que ce soit équilibré, on ne rencontre même pas son oncle par exemple, dont il doit pourtant reprendre l'entreprise. Mais je suppose qu'on ne peut pas s'attendre à ce que ces petites histoires écrites spécialement pour Noël soient aussi bien développés que les autres romans de l'auteur même si c'est bien dommage."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "C'est mignon tout plein. J'ai passé un joli moment de lecture, baignée dans l'ambiance de Noël et tout est bien qui finit bien, évidement."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Debbie MacombeICI

    Catégories : Lire en Légèreté 4 commentaires
  • Une Lettre en Été de Debbie Maccomber

    Imprimer

    une lettre en été,debbie macomber,retour à cedar cove,charleston,books are my wonderland

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Une Lettre en Été?

       "J'ai découvert Debbie Macomber grâce aux Éditions Charleston et je suis toujours extrêmement impatiente de me replonger dans une nouvelle aventure de Jo Marie à Cedar Cove."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "L'été arrive à Cedar Cove et avec lui, de nouveaux clients pour la Villa Rose: Ellie vient rencontrer Tom pour la première fois après des mois de relation virtuelle et Maggie et Roy tentent de reconstruire leur mariage. La magie de la maison d'hôtes agira-t-elle sur eux?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "L'ambiance de ces livres suffit à me ravir, et celui-ci ne fait pas exception. Le calme de ce petit village, l'accueil de Jo Marie et la plume de Debbie Macomber bien sûr, nous invitent au voyage et après quelques pages seulement, nous voilà nous-mêmes installés à la Villa Rose. Vient ensuite le moment d'apprendre à connaître les autres clients. J'ai aimé l'histoire de Tom et Ellie, même si en toute honnêteté, je ne peux pas la qualifier d'originale et qu'il était assez facile de voir venir chaque rebondissement. En revanche, et pour la première fois, j'ai un vrai bémol avec l'histoire de Maggie et Roy. Tout se résout bien trop facilement à mon goût compte tenu de la gravité des problèmes et on tombe dans la bonne morale à l'américaine qui m'exaspère au plus haut point, c'est bien dommage."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Alors que je m'apprête à quitter la Villa et ses habitants, toujours à regret mais sans le coup de coeur habituel, les évènements se précipitent pour Jo Marie et l'auteur nous offre quelques dernières pages qui me tortureront jusqu'à la sortie du prochain tome! Bravo!

    une lettre en été,debbie macomber,retour à cedar cove,charleston,books are my wonderland

       Un dernier mot pour remercier les Éditions Charleston qui ont eu la gentillesse de citer l'une de mes chroniques précédentes en introduction de ce livre. J'en suis honorée!"

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain... 

    Retrouvez toutes mes lectures Charleston LÀ.

    et toutes mes chroniques sur les livres de Debbie Macomber ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 4 commentaires
  • Un Printemps à la Villa Rose de Debbie Macomber

    Imprimer

    un printemps à la villa rose,debbie macomber,la maison d'hôtes; éditions charleston

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Printemps à la Villa Rose?

       "L'année dernière j'ai eu la chance de faire partie des lectrices Charleston et de découvrir la Maison d'Hôtes du même auteur. Je crois que c'est le livre qui m'a finalement le plus marquée de toutes leurs premières publications et je mourrais d'envie de lire la suite."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il y a quelques mois, Jo Marie a perdu son mari et a décidé de changer de vie en s'installant à Cedar Cove et en ouvrant une maison d'hôtes. Elle s'apprête à recevoir de nouveaux clients et comme toujours, chacun débarque avec ses blessures et ses secrets."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est définitif, j'adore cet auteur. Ce n'est peut-être pas le genre de livre que l'on classe dans la grande littérature et dont on se souvient toute une vie durant, mais c'est véritablement un livre qui met du baume au cœur. Vous plongez dans cet univers et vous avez l'impression d'être vous aussi l'un des clients de Jo Marie, qu'elle va chouchouter et réconforter si besoin est. C'est doux, plein de bon sentiments sans être cucul la praline si je peux me permettre, c'est profondun printemps à la villa rose,debbie macomber,la maison d'hôtes,éditions charleston aussi tout en étant facile à lire. Et tout ça avec zéro calorie, ça ne vaut pas le coup de s'en priver."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "C'est également une belle fin, comme la première fois. Si je dois comparer avec le précédent, je dirais quand même que la Maison d'Hôtes m'a plus émue, mais ce livre reste un coup de cœur et je vais suivre cette série avec grand plaisir."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes lectures Charleston LÀ.

    et toutes mes chroniques sur les livres de Debbie Macomber ICI