Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

roman policier

  • Total Khéops de Jean-Claude Izzo

    Imprimer
    • fabio montale, Jean-Claude izzo, total khéops, Marseille, polar marseillais, roman policier, mafiaMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Total Khéops ?

       "J'aime les polars, et j'aime ma ville, Marseille, ça faisait donc longtemps que j'entendais parler de la trilogie de Jean-Claude Izzo et que je souhaitais m'y plonger."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Fabio Montale est un flic sous-estimé, sous-employé et désabusé de la Brigade de surveillance des secteurs, une unité sans grand intérêt. Mais lorsque ses copains d'enfance vont commencer à mourir les uns après les autres, il va se réveiller et commencer à enquêter sur ces histoires troubles qui le renvoient à son passé..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je crois que j'en attendais trop... Tout est dit. Ce n'est pas désagréable à lire mais on est loin du coup de coeur et moins d'un mois après la fin de ma lecture, je n'en garde que très peu de souvenirs. Ce que j'ai aimé : retrouver ma ville bien sûr, ses rues, ses monuments, ses habitants et ses expressions colorées. Ses plats traditionnels aussi ! L'auteur nous fait saliver, c'est certain. Ce que j'ai moins aimé : les clichés, nombreux, l'ambiance très marquée années 90, les personnages principaux qui ne me laisseront pas une empreinte indélébile malheureusement. Je pense que je ne suis pas la bonne cliente pour ce genre de polar et si je comprends qu'il puisse plaire, entre lui et moi ça n'a pas fonctionné."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Dans les dernières pages, tout se précipite, avec des révélations étonnantes, des scènes interessantes et d'autres un peu plus laborieuses. Je suis contente d'avoir tenté l'expérience mais je ne lirai pas la suite de la saga."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Total Khéops" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Surtensions d'Olivier Norek

    Imprimer
    • olivier norek,roman policier,93,polar français,capitaine poste,surtensionsMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Surtensions ?

       "Il s'agit du troisième (et dernier ?) volet des aventures du Capitaine Coste et j'avais hâte de le retrouver, lui et toute son équipe, tout simplement."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Les fils de cette histoire sont nombreux et bien embrouillés mais le coeur de l'intrigue repose sur ce qu'une soeur serait prête à faire pour faire sortir son frère de prison, et je peux vous assurer que lorsque vous aurez eu un aperçu de ce qu'il s'y passe, vous serez peut-être prêt à en faire autant..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Décidément, on monte crescendo avec Olivier Norek. Chaque opus est meilleur que le précédent. Pourtant, celui-ci est particulièrement dur, très dense, avec une plongée éprouvante dans le milieu carcéral, je conseille d'avoir le coeur bien accroché, mais il en vaut la peine. Je vais me répéter mais toutes les qualités des deux premiers romans sont une fois encore au rendez-vous, l'ultra-réalisme et la cohérence au premier plan, et les personnages attachants bien sûr. Même les méchants nous touchent, ils sont à dimension humaine, vrais, on les plaint faute de les aimer vraiment. C'est percutant, c'est efficace, avec de bonnes répliques et une touche d'humour. Que demander de plus."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Olivier Norek ne nous épargne vraiment rien. En même temps, on était prévenu dès le début et pourtant, on a tourné les pages avec avidité, on a espéré puis on s'est pris une balle en pleine tête et les émotions de plein fouet. Dur, dur..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Olivier Norek ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Surtensions" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Un Moindre Mal de Joe Flanagan

    Imprimer

    un moindre mal, Joe Flanagan, gallmeister, littérature américaine, cape cod, roman policier

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Moindre Mal ?

       "Avoir enfin exterminé ma PAL, c'est aussi retrouver le plaisir simple de flâner dans une librairie et de choisir un livre au hasard, dont je n'ai jamais entendu parler, juste parce qu'il m'appelle. Et les Gallmeister, avec leurs sublimes couvertures, s'y prêtent quand même particulièrement bien."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "En 1957, les meurtres d'enfants commencent à se multiplier dans la péninsule de Cape Cod et le procureur décide de faire appel à la police d'état. Mais les méthodes des flics de Boston sont plus que douteuses et le lieutenant Warren refuse de lâcher l'enquête, au risque de tout perdre...

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Avec le temps, j'apprécie de plus en plus la littérature américaine et les romans policiers qui se déploient avec lenteur et minutie. C'est ici le cas, la toile complexe des évènements se tisse petit à petit, un pas après l'autre, rendant le tableau toujours plus noir. L'écriture de Joe Flanagan est pleine de finesse, tout comme ses personnages, bien campés, bien nuancés et donc certains sont extrêmement touchants de part leur sincérité comme le père Boyle ou le lieutenant Warren. L'homme droit et honnête qui lutte contre tous, contre les passe-droits, contre la corruption et contre la malhonnêteté, ce n'est peut-être pas d'une grande originalité mais ça fonctionne toujours et c'est ici particulièrement bien fait. Mon seul regret, c'est que l'époque n'est pas vraiment très marquée. Honnêtement, l'enquête pourrait être transposée aujourd'hui quasiment à l'identique et c'est un petit peu dommage."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Dans les dernières pages, le rythme s'accélère tout à coup et c'est un peu déroutant toute cette tension soudaine, ces dangers imminents et ces coups de feu dans tous les sens puis le calme revient petit à petit, en défaisant chaque noeud de l'intrigue avec soin. J'ai adoré chacun des éléments de cette conclusion, même si certains sont peut-être un petit peu trop "miraculeux" mais tant pis, je reste en revanche un tout petit peu frustrée sur quelques réponses restées en suspens et j'espère de tout coeur qu'il y aura une suite..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres Gallmeister ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Un Moindre Mal" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire