Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

salon du livre

  • Grossir le Ciel de Franck Bouysse

    Imprimer

    salon du livre,livres paris,franck bouysse,polar,roman noir,roman rural

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Grossir le Ciel ?

       "Tous les ans, à l'occasion du salon du livre à Paris, j'en profite pour découvrir de nouveaux auteurs présents et j'ai été attiré par les critiques élogieuses et les nombreux prix du polar remportés par ce livre. Je trouve également la couverture très belle, d'une sobriété qui colle parfaitement au récit."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Gus est un paysan solitaire, qui ne demande rien à personne et dont toutes les journées ou presque se ressemblent. Mais le matin où l'on annonce la mort de l'abbé Pierre, il sent que tout ne sera plus jamais pareil et quand il entend des coups de fusil qui viennent de la ferme d'Abel, sous voisin et seul ami, il ne peut s'empêcher d'imaginer le pire..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'avais un peu peur de ce milieu rural, de cette lenteur, de cette inaction latente mais finalement, on ressent tellement d'empathie pour Gus, le personnage principal, qui nous livre ses pensées les plus intimes et ses moindres sentiments, que les pages défilent facilement. L'auteur nous dépeint cela et cet environnement inhospitalier avec brio. Il faut dire également que le roman est très court et je pense que c'est un format qui lui convient parfaitement. Le suspense, quant à lui, n'est pas haletant mais ce n'est pas forcément le principal ici. On attend plutôt patiemment que les pièces du puzzle finissent par s'emboîter et que celles que l'on nous cache soit finalement révélées au grand jour..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai malheureusement été déçue par la fin, abrupte, injuste et peu surprenante du côté des révélations et je le regrette d'autant plus que j'avais bien apprécié jusque là cette nouvelle expérience de lecture."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Une Vraie Famille de Valentin Musso

    Imprimer

    une vraie famille,valentin musso,thriller,salon du livre

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Une Vraie Famille ?

       "Je suis toujours curieuse de plonger dans l'univers d'auteurs de thrillers que je ne connais pas encore et j'ai profité de l'occasion du salon du livre pour rencontrer Valentin Musso. Il m'a gentiment conseillé Une Vraie Famille pour entamer ma découverte."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Les Vasseur, un couple dans la cinquantaine, se sont retirés en Bretagne après avoir vécu un drame et se sont peu à peu enfermés dans leur solitude. Alors quand un jeune homme vient effectuer quelques travaux chez eux, ils vont rapidement se prendre d'affection pour lui mais que savent-ils vraiment de Ludovic..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Bon, je ne vous refais pas le couplet sur le frère, on en entend déjà largement assez parlé comme ça. J'avais pour ma part seulement l'espérance de lire un bon thriller. Je pense que le prologue suffit à faire partir en fumée toutes les idées préconçues que l'on peut avoir sur l'auteur. On entre directement dans le sujet, on est accroché dès les premières pages. Malheureusement, la suite n'a pas tenue ses promesses. Petit à petit, l'ennui s'installe et même si certains éléments sont inquiétants, ils ne suffisent pas à créer la tension nécessaire et quand arrivent enfin un peu d'action, avec un retournement de situation intéressant, c'est déjà un peu trop tard, d'autant que juste après, l'ennui refait surface."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai fait quelque chose que je ne fais absolument jamais, j'ai sauté plus de cent cinquante pages et lu la fin qui n'a fait que confirmer tout ce que j'avais déjà deviné. J'ai ensuite effectué un rapide retour en arrière pour combler les trous et je m'en suis tenue là. À mon avis, la scène qui nous pousse à compatir avec les Vasseur arrive bien trop tard et l'auteur peine à garder l'intérêt de son lecture jusqu'au bout."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 2 commentaires
  • La Part des Flammes de Gaëlle Nohant

    Imprimer

    la part des flammes,gaëlle nohant,le livre de poche,salon du livre

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Part des Flammes ?

       "Non, ce n'est pas le bandeau "Downton Abbey à Paris" qui m'a poussé à acheter ce livre et ne vous y laissez pas prendre non plus, cela n'a absolument rien à voir. Si j'ai craqué c'est à la fois à cause du sujet qui me fascine, de ma rencontre avec l'auteur, très accessible, au salon du livre de Paris, et de ma faiblesse à résister à l'effet de groupe quand je suis avec mes copinautes blogueuses (oui Léo, Eliza et Titine, c'est un peu votre faute!)."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le Bazar de la Charité est l'évènement mondain de la saison où se bouscule toute la noblesse et la haute-bourgeoisie de Paris, pressée de faire étalage de son grand coeur et de sa dernière toilette. Mais en ce jour de Mai 1897, le bâtiment va prendre feu et se consumer entièrement, faisant de nombreuses victimes et marquant à jamais les rescapés de la catastrophe..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est une très belle histoire de femmes de caractère, fortes, déterminées et qui ne se laissent pas dicter leur comportement par la société. On prend tout de suite à coeur leurs destins respectifs et il est extrêmement difficile de lâcher le livre avant la dernière page. J'ai également été touché par différents personnages masculins, pour différentes raisons et ce, malgré le caractère antipathique de certains, ce qui pour moi est un signe particulièrement éloquent de la force de l'auteur. La palette des personnages rencontrés et des émotions traversées, entre petites mesquineries et blessures profondes de l'âme et de la chair, est large et passionnante. Une lecture plus que plaisante donc, dans le Paris de la fin du dix-neuvième siècle et autour de ce fait divers particulièrement macabre dont je suis toujours étonnée qu'il ne soit pas plus connu. Pour autant, je ne suis pas certaine que cette histoire me marquera durablement."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Une petite interrogation reste en suspens quant au déroulement des évènements historiques, ce que j'ai lu ici allant parfois à l'encontre de ce que j'avais pu lire auparavant. Je n'aurais pas été contre quelques éclaircissements."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire des Romans 4 commentaires