Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

j.k. rowling - Page 2

  • Harry Potter et la Chambre des Secrets de J.K. Rowling

    Imprimer
    • harry potter,saga harry potter,harry potter et la chambre des secrets,j.k. rowingMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Harry Potter et la Chambre des Secrets ?

       "Notre première rencontre a eu lieue sous la neige, pendant des vacances de Noël, alors que je dépensais sans regret mon argent de poche pour m'offrir la suite d'un roman que je venais de dévorer et qui parlait d'un petit sorcier à lunettes dont je ne pouvais déjà plus me passer."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Harry retourne à l'école avec bien des difficultés alors que Dobby, l'elfe de maison, a tout fait pour l'en empêcher et l'a averti qu'un grand danger le menace... Et en effet, il ne faudra pas attendre longtemps pour que d'horribles agressions prennent pour cibles certains élèves de Poudlard..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Comme je le disais précédemment, je me suis un peu lassée des deux premiers tomes de la série, trop lus, trop vus et peut-être trop enfantin pour moi aujourd'hui. Donc, sans surprise, pas de coup de coeur de lecture même si ça n'enlève rien à l'amour inconditionnel que je porte à cette saga. En plus, j'ai du mal avec toutes les injustices faites à Harry et je tique encore sur des problèmes de traduction même si cette fois je me suis empêchée d'aller comparer avec l'original. En contrepartie, je suis toujours émerveillée par la justesse de l'auteur, sa minutie, par tous ces petits éléments qui n'ont l'air de rien mais qui finissent toujours pas se relier les uns aux autres, par sa facilité à nous dépeindre un monde à la fois inconnu et très familier. Même avec quelques bémols, Harry et J.K. Rowling restent bien au-dessus de tout ce que j'ai pu lire dans le genre jusqu'ici."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je referme le livre avec à la fois une grande impatience de me lancer enfin dans le troisième tome, que j'ai toujours plus aimé et dont je me souviens beaucoup moins et malgré tout également une petite appréhension de découvrir que je pourrais également être déçue, qui sait ?"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de J.K. Rowling ICI

    et toutes celles de l'univers de Harry Potter, par là...

     

    Alors, vous craquez pour "Harry Potter et la Chambre des Secrets" ?

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire
  • Harry Potter à l'École des Sorciers de J.K. Rowling

    Imprimer
    • Harry Potter, Harry Potter à l'école des sorciers, j.k. rowingMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Harry Potter à l'École des Secrets ?

       "C'est marrant comme certaines choses vous marquent à jamais... Je me rappelle parfaitement avoir découvert Harry Potter dans une librairie de Courchevel, où je passais les vacances de Noël en famille. Je me souviens précisément du rayon, de la couverture, de ma main se tendant avidement vers le second tome alors que je venais de dévorer le premier en quelques heures à peine, ce frisson provoqué par une rencontre exceptionnelle qui ne s'est jamais démentie depuis..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le jeune Harry Potter a perdu ses parents dès le plus jeune âge et est élevé, ou plutôt martyrisé, par son oncle, sa tante et son cousin. Mais le jour de ses onze ans, tout son univers va basculer lorsqu'il va découvrir qu'il est un sorcier et qu'il est attendu de pied ferme à Poudlard, le collège magique, où tout le monde sait déjà qui il est..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "À l'époque, à chaque nouvelle sortie, je relisais tous les Harry Potter depuis le début. Puis il y a eu les films, revus récemment avec mes neveux, et puis, disons-le, j'ai un peu grandi quand même... Du coup, je me suis un peu lassée des histoires des deux ou trois premiers volumes, très marqués jeunesse, et c'est une des raisons pour lesquelles j'ai peut-être moins été subjuguée par ma lecture que ce à quoi j'aurais pu m'attendre. Et puis, plus j'avançais, plus j'étais gênée par certaines tournures de phrases, par de nombreuses répétitions et je commençais à me dire que finalement, J.K. Rowling avait peut-être amélioré son style au fil des années. Sacrilège ! Finalement, après une énième interrogation, je suis allée chercher, au fond de mes tiroirs, un vieil exemplaire en anglais acheté lors de mon séjour en Angleterre. Et là, quelle ne fut pas ma stupéfaction en comparant les textes. Alors je tiens à préciser tout de suite que je suis consciente de la difficulté de ce travail, surtout pour un roman tel que Harry Potter avec de nombreux mots inventés, que je ne suis habituellement d'ailleurs pas particulièrement pointilleuse sur le sujet mais que ce que j'ai découvert m'a stupéfaite. Le style est différent, toutes les répétitions relevées n'existent pas dans l'original et de très nombreux mots et adjectifs ne sont tout simplement pas traduits. Et je vous parle là d'une édition soi-disant complète et non de la toute première dans laquelle Gallimard avait tout simplement estimé que l'on pouvait purement et simplement se passer de paragraphes entiers. Après cette polémique là, après celle des noms propres, après tant d'années, tant de rééditions et tant d'argent gagné, je suis non seulement déçue mais également en colère de découvrir la qualité de cette traduction alors même que j'ai tous les volumes dans une édition reliée, collector et particulièrement coûteuse. Bien sûr, et même si Dumbledore m'a un peu manqué, Harry Potter à l'école des sorciers est toujours une merveille d'imagination mais vous n'aviez pas attendu ma chronique pour le savoir, en revanche, cette traduction m'aura gâchée ma lecture jusqu'à la dernière ligne."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Comme Harry, j'ai déjà hâte de retourner à Poudlard au plus vite mais que faire, racheter tous les exemplaires en anglais, continuer en français en essayant de faire abstraction ? Pour le moment, je vais adopter la seconde solution, mon porte-monnaie n'étant pas extensible à l'infini mais je ne vous cache pas que je continue à pester intérieurement. D'ailleurs, comme Ginny ayant avalé la potion de Mrs Pomfresh contre le rhume, je suis sûre que de la fumée sort de mes oreilles."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de J.K. Rowling ICI

    et toutes celles de l'univers de Harry Potter, par là...

     

    Alors, vous craquez pour "Harry Potter à l'École des Sorciers" ?

     

       Et si vous voulez des exemples concrets des problèmes de traduction qui m'ont gênée, je vous invite à lire mon post Facebook à ce sujet.

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire
  • Blanc Mortel de Robert Galbraith (J.K. Rowling)

    Imprimer
    • blanc mortel, robert galbraith, j.k. rowling, policier anglais, cormoran strikeMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Blanc Mortel ?

       "Se peut-il qu'un livre de la plume de J.K. Rowling sorte sans que je le lise au plus vite ? Je ne crois pas non..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Billy, un jeune homme visiblement perturbé, confie à Strike qu'il a assisté au meurtre d'un enfant quand il était jeune. Malgré son état, l'enquêteur ne peut s'empêcher de croire ses propos, au moins en partie, et plus l'entourage de Billy nie, plus il soupçonne un secret bien caché..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je suis écartelée ! Critiquer un J.K. Rowling, jamais ! Et pourtant... Je peux déjà dire que c'est l'enquête de Cormoran Strike que j'ai le moins aimé. Ce livre est très long et très dense. Heureusement, on ne s'ennuie pas une minute et on aime trop les personnages pour se lasser d'être en leur présence mais quand on termine le roman on se demande vraiment ce qui a bien pu prendre autant de temps. L'histoire ne manque pas de rebondissements, c'est certain, ni d'intérêt mais il n'y a pas ce petit quelque chose indéfinissable qui lie le tout correctement. Je n'ai d'ailleurs pas compris comment Cormoran Strike, si consciencieux, et qui s'intéresse aux dires de Billie dès le début de l'enquête, a pu finalement attendre si longtemps avant de s'inquiéter réellement de ce qu'il est devenu et de vérifier ses dires. C'est un mystère qui a plané sur toute ma lecture sans que je n'en comprenne le sens ! Enfin, en ce qui concerne la relation entre les deux personnages principaux, on démarre sur les chapeaux de roue et on évolue enfin dans le bon sens mais j'ai été extrêmement déçue de Robin et de toute sa relation avec son fiancé pour tout un tas de raisons que je ne développerais pas pour ne pas vous spoiler."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Cette fois-ci, la fin est sans surprise, je m'y attendais depuis un bon moment déjà... Et Robin va-t-elle risquer sa vie dans chaque nouveau tome ? Ça devient un peu lassant...

       Et pour finir, petit coup de gueule comme je les aime, qui ne servent à rien mais qui me font du bien : je ne remercie pas Grasset d'avoir non seulement changé le style de la couverture au quatrième opus alors que les précédentes étaient bien plus jolies, mais également le format du livre, plus grand que les précédents, sinon c'est pas drôle. Maintenant, ça jure dans ma bibliothèque, ça m'apprendra à ne pas attendre la sortie poche !"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures de Cormoran Strike ICI

    et toutes celles des livres de J.K. Rowling par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Blanc Mortel" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 4 commentaires