Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

j.k. rowling

  • Les Crimes de Grindelwald de J.K. Rowling

    Imprimer

    les crimes de Grindelwald, les animaux fantastique, scénario, Gallimard, j.k. rowling, Harry potter

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Crimes de Grindelwald ?

       "J.K. Rowling pourrait sortir un exemplaire du bottin que je l'achèterais ! Tiens, ça existe encore ça, le bottin ou est-ce que je viens de donner une preuve flagrante de mon grand âge ?"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Grindelwald a été arrêté et doit être transféré à Londres pour être jugé. Mais le sorcier a plus d'un tour dans son sac et s'évade au nez de tous. Albus Dumbledore va alors de nouveau demander de l'aide à Norbert Dragonneau..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Pour commencer, je voudrais dire, même si cela saute aux yeux, que le livre est une nouvelle fois une pure merveille d'esthétique. Réalisé par le studio MinaLima, chaque graphisme est un véritable enchantement.

    Pour ce qui est de l'histoire, je rappelle, à toutes fins utiles, qu'il s'agit du scénario du film et non pas d'un roman. Pour autant, il est bien de la plume de J.K. Rowling elle-même et je m'étais régalée avec le précédent, que j'avais lu après avoir vu le film. Cette fois-ci, j'ai décidé de faire l'inverse et finalement je ne sais pas si c'était une bonne idée dans un univers aussi visuel, un scénario ne comportant pas autant de descriptions qu'un roman. Malgré tout, j'ai adoré retrouvé tous les personnages et la magie opère de nouveau, il n'y a pas à en douter. J'ai maintenant hâte de découvrir les nouveaux décors, de nombreuses scènes se déroulant à Paris, et les nouveaux personnages au cinéma même si, et c'est là le gros point noir de ce volet de la saga, en toute honnêteté, il ne se passe quasiment rien tout au long des 300 pages du livre."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai bien aimé les dernières révélations, même si elles posent question. Je ne suis pas de ceux qui s'insurgent que seul le scénario soit sorti et non un roman, J.K. Rowling n'est pas une machine, mais il faut bien admettre que ça manque quand même cruellement d'approfondissements. J'espère que les opus suivants apporteront tous les éclaircissements nécessaires."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de J.K. RowlinICI

    et celles de la saga des Animaux Fantastiques LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "les Crimes de Grindelwald" ?

    Catégories : Lire et Imaginer 2 commentaires
  • Les Animaux Fantastiques de J.K. Rowling

    Imprimer

    harry potter,j.k. rowling,les animaux fantastiques,le texte du film,eddie redmayne,norbert dragonneau

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Animaux Fantastiques ?

       "Est-ce une question que l'on peut décemment poser à une mordue de la première heure du petit sorcier à lunettes ?"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Norbert Dragonneau, défenseur des animaux et de toutes les créatures magiques, se rend à New-York avec dans sa valise quelques spécimens plus étranges les uns que les autres alors qu'un phénomène étrange effraie la population. Après une malencontreuse maladresse, certains de ses protégés vont être relâchés dans la nature, le plaçant dans une position délicate."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Comme pour Harry Potter et l'Enfant Maudit, il ne s'agit pas d'un roman. Le premier nous présentait le texte de la pièce de théâtre et bien celui-ci nous présente le scénario du film Les Animaux Fantastiques. La seule différence, c'est qu'ici, c'est la maman du petit sorcier, et elle seule, qui écrit. Énorme, la différence ! Non seulement, nous avons une fois de plus la preuve que n'est pas J. K. Rowling qui veut mais en plus, les descriptions des scènes sont assez nombreuses pour nous aider à rentrer dans l'histoire et fluidifier la lecture, ce qui n'était pas le cas avec la pièce de théâtre. Peut-être que le fait d'avoir déjà vu le film permet également de se laisser emporter plus facilement, quoi qu'il en soit, je me suis régalée. Et le plus, par rapport au film, c'est que l'on a le temps de prendre en compte tous les petits détails que l'on n'avait pas forcément remarqués à l'écran et on profite d'indications supplémentaires sur le ressenti des personnages même si le très bon jeu des acteurs le faisait déjà bien passer. Les descriptions des personnages d'ailleurs, qui collent plus ou moins bien aux acteurs, m'ont pas mal amusées aussi je dois dire. Enfin, je voudrais ajouter que le livre est très beau, avec un graphisme extrêmement soigné, notamment sur les petits dessins de séparation des scènes représentant différents animaux fantastiques."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La suite, la suite, la suite !!! Et j'ai très envie de revoir le film également, que j'ai l'impression d'aimer encore plus qu'avant ! J. K. rules..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de J.K. Rowling ICI 

    Catégories : Lire et Imaginer 6 commentaires
  • Harry Potter et l'Enfant Maudit de J.K. Rowling

    Imprimer

    harry potter,pièce de théâtre,harry potter et l'enfant maudit,j.k. rowling,gallimard

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Harry Potter et l'Enfant Maudit ?

       "Je suis une fan de la première heure de Harry Potter, ça remonte d'ailleurs a bien avant l'ouverture de ce blog, ce qui expliquent que les livres ne soient pas chroniqués ici. Je suis même une inconditionnelle à vrai dire de tout ce qu'écrit J.K. Rowling. Et le Père-Noël le sait bien..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Être Harry Potter n'a jamais été chose facile. Mais être son fils et ne rien avoir d'exceptionnel et peut-être encore pire. En tous cas, c'est ce que ressent Albus et sa relation avec son père ne va pas aller en s'améliorant..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Pour ceux qui ne le sauraient pas, il s'agit du texte de la pièce de théâtre. Personnellement, j'avoue que c'est un mode de lecture qui ne m'a pas du tout autant emporté qu'un roman et je trouve que cela convient moins à la plume de J.K. Rowling qui est si pointue dans les détails et les décors qui nous entraînent complètement dans son univers. Heureusement, nous connaissons déjà le monde des sorciers et avec un peu d'imagination, nous arrivons tout de même à nous projeter. Et le plaisir intense de retrouver nos chers petits sorciers devenus grands suffit à notre bonheur. J'ai été aussi particulièrement heureuse que la lignée des Malefoy se voit enfin offrir une nouvelle chance et j'ai bien aimé l'histoire. J'ai néanmoins eu un peu plus de mal, je dois dire, à me sentir des affinités avec Albus, et j'en reste un peu déçue."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je suis ravie de l'avoir lu, ravie d'avoir des nouvelles de Harry Potter et j'adorerais voir la pièce mais malgré tout, et ce fut la même choses avec Les Animaux Fantastiques, je n'ai pas ressenti la même étincelle qu'avec la saga originale et croyez bien que cela me chagrine..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de J.K. Rowling ICI

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire