Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les passe-murailles

  • Les Uns, les Autres de Patrick Besson, Martin Page...

    Imprimer

    les uns les autres,les passe-murailles,robert laffont,nathalie azoulai,patrick besson,arnaud cathrine,emmanuelle delacomptée,jean-michel delacomptée,jean-paul enthoven,yves harté,cécile ladjali,franck maubert,céline minard,éric naulleau,martin page

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les uns, les Autres ?

       "Toujours cette jeune collection Passe-Murailles que j'affectionne... Il s'agit ici de nouvelles, ce qui m'attire peu en général mais l'idée de nous raconter une rencontre avec un artiste disparu était quant à elle bien trop tentante pour ne pas y céder."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "12 auteurs se prêtent au jeu de la nouvelle. On y rencontre Romain Gary, Cocteau, Baudelaire et on se balade de la Dune du Pila au Père-Lachaise..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Tout d'abord, dans ce genre d'ouvrage, on peut s'attendre à aimer plus la plume de l'un ou de l'autre, accrocher à certaines histoires mais pas à d'autres mais ici j'ai trouvé une belle homogénéité et ce que je vais dire s'applique donc à chacune des productions. Même si, comme la plupart du temps avec les nouvelles, j'aurais aimé que ce soit plus long, ces très courtes histoires sont ici suffisamment intenses pour que ces quelques pages se suffisent à elles-même. On y trouve des personnages réels et fictifs extrêmement attachants, des lieux dans lesquels on a l'impression de se promener nous-mêmes et surtout, une grande poésie. Ce recueil est 100% réussi et vous invite même à laisser galoper votre imagination. Tiens, me voilà bavardant gaiement avec Jane Austen, sous un timide soleil de printemps, sur les routes de la campagne anglaise..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Comme je l'ai dit, j'en aurai voulu plus, plus, plus. Bravo !"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection Passe-Murailles ICI

  • 1144 Livres de Jean Berthier

    Imprimer

    les passe-murailles,robert laffont,jean berthier,1144 livres

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec 1144 ?

       "J'ai beaucoup aimé les deux premières publications de cette nouvelle collection Passe-Murailles chez Robert Laffont alors je ne risquais pas de résister à la nouvelle qui parle de livres à n'en plus finir."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Né sous X, le héros reçoit en héritage de cette mère qu'il n'a jamais connu, 1144 livres qu'elle a tenu a lui légué sans rien lui révéler d'autre sur elle..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Et bien il s'agit de ma première déception dans cette collection, il fallait bien que cela arrive mais je ne m'y attendais pas avec un titre si prometteur. D'abord, l'histoire parle bien plus d'abandon, de l'héritage, de l'adoption, de ce que nos parents font ou pas de nous que réellement de livres. Je m'attendais à quelque chose d'un petit magique, une plongée corps et âmes dans cette pile de romans et d'essais plus haute que ce que l'on peut imaginer et je suis restée sur ma faim, je n'ai pas été rassasiée. Même si, bien sûr, la littérature est bien là, quelques titres, quelques auteurs, une réflexion sur ce qu'une bibliothèque peut révéler ou non de son propriétaire mais non seulement cela n'a pas été suffisant pour ma part mais surtout, la forme, l'écriture alambiquée, les grandes phrases à tout va ont rendu ma lecture pénible."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai bien aimé la fin, j'ai bien aimé l'histoire de cet homme mais un style beaucoup plus simple et léger est l'élément essentiel qui m'a cruellement manqué. Un dernier petit bémol : le livre n'a pas le même format que les précédents et que le suivant et pour moi, grande collectionneuse de livres et maniaque au possible, c'est toujours une contrariété."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la collection Passe-Murailles ICI.

    Catégories : Lire des Romans 2 commentaires
  • Tu Seras ma Beauté de Gwenaële Robert

    Imprimer

    tu seras ma beauté,gwenaële robert,robert laffont,les passe-murailles,cyrano de bergerac

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Tu Seras ma Beauté ?

       "J'aime beaucoup l'esprit de cette nouvelle collection "les Passe-Murailles" de chez Robert Laffont et je garde un bon souvenir de leur premier opus, Les Attentifs de Marc Mauguin. En plus, il est ici question de littérature, de belles lettres et de Cyrano de Bergerac, de quoi me mettre l'eau à la bouche."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Lisa, magnifique et sûre d'elle, veut séduire un écrivain croisé lors d'un salon mais tout ce qu'elle a, c'est son adresse. Consciente de ses avantages aussi bien que de ses limites, elle préfère demander à sa collègue professeur de français, Irène, d'entretenir cette correspondance à sa place mais cette dernière va peut-être se prendre un peu trop au jeu..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai tout aimé dans ce roman, j'ai été touchée, émue, emportée par les mots... Il faut dire que dès le début, j'ai l'impression qu'Irène, c'est moi. Je me retrouve dans ses doutes, dans ses espoirs, dans son amour pour les livres, les histoires, les tournures de phrase. Elle est fragile et on n'a de cesse de s'inquiéter pour elle. J'ai apprécié également toutes les citations et les nombreuses références à diverses oeuvres, notamment Cyrano de Bergerac, bien sûr, bien amenées et rappelant l'essentiel de l'intrigue pour ceux qui ne l'aurait pas lu. On ne trouve pas le temps de s'ennuyer parce que comme dans un thriller, on attend de savoir comment tout ça va bien pouvoir finir. Et il y a aussi, bien sûr, beaucoup de douceur et une jolie mélancolie... Bref, je vous l'ai dit, j'ai tout aimé, pas comme un énorme coup de coeur, un livre qui vous étonne et vous époustoufle mais comme une histoire qui vous fait du bien et sonne joliment à votre oreille."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je suis tellement curieuse que j'aurais aimé en savoir plus, ne pas abandonner Irène non plus à ce moment-là mais je dois bien avouer que c'est assez justement dosé et je m'interroge sur la difficulté ou non pour l'auteur de savoir s'arrêter au bon moment..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection Passe-Murailles ICI

    Catégories : Lire des Romans 0 commentaire