Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

littérature italienne

  • Tu Tueras le Roi de Sandrone Dazieri

    Imprimer
    • tu tueras le roi, sandrone dazieri, la bête noire, thriller, littérature italienne, trilogie Dante torre, Colomba caselliMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Tu Tueras le Roi ?

       "J'ai rencontré en premier lieu Tu Tueras le Père à la création de la collection de la Bête Noire et cela reste un souvenir marquant dans le flot continu de mes lectures. Après une suite un peu plus en demi-teintes, Tu Tueras l'Ange, j'attendais celui-ci avec impatience pour conclure la série."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Dante a disparu depuis plus d'un an maintenant et peu à peu Colomba perd pied. Mais alors qu'elle a décidé de s'isoler et de réduire ses interactions sociales au minimum vital, elle va trouver Tommy à sa porte, un jeune adolescent autiste et couvert de sang..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je trépignais à l'idée de retrouver Dante. Si les premiers tomes n'ont pas forcément été des coups de coeur absolus, ce personnage en revanche est une vraie rencontre inoubliable. Et comme le roman précédent se termine en apothéose, autant vous dire que je me suis jetée sur celui-ci dès que je l'ai reçu et je n'ai pas été déçue. Sandrone Dazieri est égal à lui-même. J'ai aimé les éléments qui m'avaient déjà séduite jusque là, moins apprécié une nouvelle fois le côté complot international mais dans l'ensemble, je me suis laissée emporter très facilement. Ce troisième volet est plus percutant, moins fouillis il m'a semblé, peut-être parce que tous les éléments commencent à se mettre en place. Et même si tout est toujours un peu trop énorme, l'enquête est interessante, multiple. Malgré tout, les excentricités de Dante, ce personnage, sa profondeur, resteront quand même pour moi la pépite de cette trilogie."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "L'auteur a réussi à m'avoir avec plusieurs de ses retournements de situation, ce que j'ai particulièrement apprécié. Je trouve d'ailleurs une nouvelle fois dommage d'avoir voulu en faire une affaire d'état alors que les petits détails et les petits travers sont toujours plus impressionnants et que Sandrone Dazieri sait très bien le faire. Pour le reste, je trouve quand même qu'il nous manque quelques réponses et cette fin laisse un peu trop planer le doute mais je suis surtout très triste de me séparer de Dante. Il va me manquer."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la trilogie de Dante ICI

    et toutes celles de la Bête Noire LÀ.

     

    Alors, vous craquez pour "Tu Tueras le Roi" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire