Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sherlock holmes

  • Les Enquêtes d'Enola Holmes - Métro Baker Street de Nancy Springer

    Imprimer

    enola holmes,les enquêtes d'enola holmes,métro baker street,nancy springer,sherlock holmes

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Métro Baker Street?

       "J'ai tenté de résister et de ne pas lire tout de suite ce dernier opus de la série des Enquêtes d'Enola Holmes afin de faire durer le plaisir mais je n'ai pas tenu très longtemps."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Enola enquête sur une nouvelle affaire, la disparition d'une jeune duchesse, lorsque son frère Sherlock arrive à la contacter pour lui remettre un paquet qui vient de leur mère, Eudoria..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "La fin d'une série, c'est délicat, on en attend toujours trop. Le premier point positif est que l'on nous apporte les réponses que l'on attendait dont le fin mot de l'histoire dans la disparition de la mère d'Enola, Sherlock et Mycroft. La plus grande part des deux frères dans cette aventure et leur relation avec leur sœur m'ont également plus, sans parler du tour que Sherlock et Enola jouent à leur aîné! En revanche, j'ai trouvé la fin de l'enquête sur la duchesse particulièrement expédiée, ce qui est assez frustrant et je ne cache pas ma déception en ce qui concerne les explications d'Eudoria Holmes."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Voilà, c'est déjà fini! Malgré quelques faiblesses, dont une trop grande simplicité certaine, je me suis vraiment attachée à cette jeune Enola et je recommande volontiers cette série sympathique."

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la saga Enola Holmes ICI

  • Les Enquêtes d'Enola Holmes - L'Enigme du Message Perdu de Nancy Springer

    Imprimer

    enola holmes,nancy springer,sherlock holmes,l'énigme du message perdu,les enquêtes d'enola holmes

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Enquêtes d'Enola Holmes?

        "Suite de la série de cette jeune détective dont je vous ai déjà parlé, voici le cinquième tome des enquêtes d'Enola, la petite soeur de Sherlock Holmes."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

        "Cette fois, c'est la logeuse d'Enola, la personne dont elle est la plus proche depuis sa fugue, qui a des problèmes et se fait enlever. C'est donc sans hésitation qu'Enola se lance sur la piste de ses ravisseurs, de la guerre de Crimée et de Florence Nightingale."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

        "Dans les séries, il y a toujours des tomes moins bons que d'autres, des tomes de transition par exemple et très généralement, l'avant dernier tome qui est surtout là pour préparer le final. Celui-ci ne fait pas vraiment exception à la règle. Cela reste une lecture sympathique mais c'est malgré tout celui que j'ai le moins aimé jusque-là et le moins fouillé de tous, reproche que je faisais pourtant déjà aux précédents. C'est bien joli de vouloir aborder des sujets sérieux comme la guerre de Crimée et la trahison mais au final, ce ne sont que des prétextes à l'histoire et nous n'en savons pas vraiment plus après la dernière page. C'est dommage et je reste convaincue que même un lecteur de douze ans doit un peu rester sur sa faim."

    • Et comment cela s'est-il fini?

        "Cela ne gâche en rien pour autant l'affection que j'ai pour cette série. L'évolution de la relation entre Sherlock et Enola nous tient en haleine et je suis plus impatiente que jamais de lire la fin en espérant ne pas être déçue."

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la saga Enola Holmes ICI

  • 221B Baker Street de Graham Moore

    Imprimer

    221b baker street,graham moore,sherlock holmes,sir arthur conan doyle

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec 221B Baker Street?

       "Je l'ai repéré parmi les nouvelles sorties du Livre de Poche et je dois dire qu'entre le titre, la couverture et le résumé, il n'en a pas fallu plus pour me convaincre."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors même qu'il devait révéler la découverte du journal perdu de Sir Arthur Conan Doyle, un passioné de Sherlock Holmes est assassiné. Harold White, un autre adepte, va enquêter sur cette mort et tenter de retrouver le journal."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "On suit les personnages sur deux époques: l'enquête d'Harold White en 2010 et celle d'Arthur Conan Doyle en 1893. J'ai apprécié les deux récits, avec une préférence pour celui qui se déroule dans le passé, mais j'ai également eu l'impression de lire deux livres à la fois, ce qui m'a un peu dérangée. On passe d'une époque à l'autre à chaque chapitre, cassant le rythme de la narration et m'empêchant de m'attacher aux personnages. Harold White apparaît un peu benêt et son rôle aurait pu se contenter d'être anecdotique et d'être évoqué deux ou trois fois au cours du livre pour relier l'histoire de Conan Doyle au présent, cela aurait été largement suffisant. Suivre l'auteur était autrement plus intéressant. J'ai aimé enquêter avec lui, en apprendre plus sur certains aspects de sa vie, sur Sherlock Holmes et également rencontrer Bram Stoker."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin est assez originale mais j'avoue que je n'ai pas forcément apprécié ce que l'auteur fait d'Arthur Conan Doyle. Je ne connais pas particulièrement la vie du créateur de Sherlock Holmes et je serais curieuse d'avoir l'avis d'un vrai fan mais quant à moi, je reste assez mitigée sur cette lecture."

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 6 commentaires