Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

policier - Page 5

  • Juste une Ombre de Karine Giebel

    Imprimer

    thriller,frisson,policier,juste une ombre,karine giebel

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Juste une Ombre ?

       "Cela faisait longtemps que j'entendais parler de Karine Giebel, nouvelle reine française du polar, notamment par mon amie Caroline qui a fini par me prêter ce livre avec ordre de le lire."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Cloé est en passe de tout réussir, de décrocher le poste de ses rêves, de s'installer avec l'homme idéal mais c'est le moment que choisit un inconnu pour commencer à la harceler. Sa vie tourne au cauchemar quand personne ne veut la croire et que son entourage préfère penser qu'elle devient folle..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai commencé ce livre et je n'ai réussi à la lâcher que trois heures plus tard, au prix d'un effort surhumain. On est tellement happé dans la tourmente qu'on ne peut pas laisser le mystère irrésolu. Pourtant, on met du temps à s'attacher à l'héroïne qui est quand même plutôt imbuvable mais ce qui lui arrive est tellement invraisemblable qu'on a envie de se battre avec elle. D'un autre côté, on suit également Alexandre Gomez, un flic, beaucoup plus accrocheur pour nos petits coeurs. J'ai vraiment aimé les deux pendants de l'histoire même s'ils mettent un peu trop de temps à se télescoper à mon goût. L'atmosphère malsaine est si bien dépeinte, si épaisse, que l'on est prêt nous aussi à évoluer dans ce flou artistique et à se laisser embrouiller l'esprit, quitte à passer sur certains détails qui sont pourtant un peu évidents et sur l'identité du harceleur qui saute quand même un peu aux yeux. En bref, j'étais prête à crier au génie, à sauter sur tous ses autres romans jusqu'à la terrible chute. Je ne peux pas vous en dire plus, vous me détesteriez mais il se passe quelque chose dans les derniers chapitres que j'ai du mal à pardonner à l'auteur. D'ailleurs, alors que je m'apprêtais à veiller tard pour finir d'un deuxième trait le roman, je l'ai instantanément refermé pour ne le rouvrir que deux jours plus tard, le temps de digérer..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Bon, j'étais un peu fâchée avec l'auteur donc cette fois, je n'avais plus envie de passer sur les détails qui clochaient et j'ai été un peu agacée par ma lecture, sans parler du dernier chapitre qui, je trouve, va un peu loin. Mais voilà, c'était sans compter sur l'ultime page, l'ultime rebondissement, qui me donne envie d'applaudir Karine Giebel des deux mains (même si tout n'est pas pardonné, attention). Je vous ai perdu ? Vous ne savez plus quoi en penser ? Lisez-le."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 4 commentaires
  • Agatha Raisin Enquête 8 - Coiffeur pour Dames de M. C. Beaton

    Imprimer

    agatha raisin enquête, enquête, policier, agatha raisin, cotswolds, angleterre, village anglais

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Coiffeur Pour Dames ?

       "Une nouvelle fois, c'est le père-noël qu'il faut remercier. Et je crois que c'était un cadeau intéressé d'ailleurs et qu'il aimerait bien m'emprunter tous mes Agatha Raisin..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un nouveau coiffeur arrive en ville et il fait des miracles avec les cheveux d'Agatha, en plus de l'inviter à dîner. Mais quelque chose de louche se cache derrière tous ces sourires et notre détective en herbe préférée est bien décidée à trouver de quoi il s'agit !"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'aime vraiment beaucoup Agatha mais certaines répétions commencent à m'agacer, ainsi que la tournure que prend son histoire avec James. J'avais donc beaucoup d'attentes concernant ce tome-ci. Pour ce qui est de l'enquête, c'est plutôt une bonne surprise, ça change un peu et Agatha commence à enquêter avant même qu'un meurtre ne se produise. D'ailleurs, j'aurais même préféré que le meurtre n'arrive pas du tout parce que, soyons honnêtes, autant de morts dans un si petit périmètre, ce n'est absolument pas crédible et il y a bien d'autres crimes sur lesquels on peut enquêter il me semble. Pour ce qui est de James, en revanche, il faudra attendre les tomes suivants pour espérer un dénouement puisqu'il est absent de ces aventures mais sa réapparition dans les dernières pages n'annonce rien de bon pour la suite j'en ai peur."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je crois que je me suis de toutes façons trop attachée à Agatha pour l'abandonner en cours de route et heureusement, l'humour sauve le tout mais une fois encore j'espère que la suite lui remettra un peu de baume au coeur, et nous avec."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes les enquêtes d'Agatha Raisin ICI

  • Sous Son Toit de Nicole Neubauer

    Imprimer

    la bête noire,robert laffont,sous son toit,thriller,policier,nicole neubauer

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Sous son Toit ?

       "Un nouveau livre de la Bête Noire, un nouvel auteur à découvrir, une intrigue qui se déroule en Allemagne et semble prometteuse..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "L'avocate Rose Benninghoff est retrouvée dans son appartement, la gorge tranchée. Arrivés sur les lieux, les inspecteurs découvrent très vite un adolescent caché dans sa cave, couvert de sang. La conclusion est facile mais le père du jeune Oliver n'est pas n'importe qui et tout se complique..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Le livre n'est pas mauvais en soi, les pages ont même défilées plutôt facilement pour tout dire mais il a plusieurs points faibles. On aborde beaucoup de sujets, on s'égare un peu et par le même coup on ne fait qu'effleurer ce qui devrait être au centre du livre. La vie des policiers, les intrigues secondaires, tout ça prend trop de place et entre le titre, le meurtre et l'histoire que l'on suit réellement, on finit par se demander si l'auteur elle-même sait vraiment où elle veut nous emmener. Il y a donc beaucoup d'idées, chacune capable de donner un bon roman à condition d'être mieux exploitée mais à force tout finit par tomber complètement à plat. De plus, je ne sais pas si le système judiciaire allemand est rendu fidèlement en ce qui concerne la protection de l'enfance mais si c'est le cas, je suis choquée !!"

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai décidément beaucoup de mal à exprimer ce que j'ai ressenti durant ma lecture, surtout sans vous spoiler, mais comme le reste du livre, la fin est décevante sans être mauvaise. Elle est plutôt mal amenée, mal argumentée, mal préparée. Bref, ça ne prend pas."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la Bête Noire ICI

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire