Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saga pitt

  • L'Attentat de Lancaster Gate d'Anne Perry

    Imprimer

    saga pitt, Anne Perry, l'attentat de lancaster gate, policier, anglais, charlotte et Thomas Pitt, spécial branch

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'attentat de Lancaster Gate ?

       "Entre les Pitt et moi, c'est une histoire d'amour qui dure, même si je dois bien avouer qu'elle s'étiole un peu avec le temps. S'il est vrai que les derniers tomes sont moins bons que les premiers, je ne peux pour autant tout simplement pas les abandonner en cours de route."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "À Lancaster Gate, un attentat visant des policiers a fait deux morts et des blessés graves. Les anarchistes sont les suspects idéaux mais il se pourrait bien que l'enquête de Pitt et de Tellman mette à jour une réalité bien plus dérangeante..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'avoue que cette série ne me passionne plus comme au premier jour et ça faisait un moment que je ne m'y étais pas replongée. Du coup, j'étais franchement contente de retrouver cet univers et tous ses personnages, toujours aussi attachants. J'ai également beaucoup aimé le sujet de l'enquête, riche en rebondissements et en confrontations en tous genres. En revanche, la façon dont sont menées les investigations me laisse franchement perplexe : par exemple, cette dénonciation maladroite dès les premières pages qui sort franchement de nul part, ou le traitement excessivement léger des soupçons qui pèsent sur un jeune homme bien né, pour ne citer que les principaux éléments. Malheureusement, cela donne vraiment l'impression que Pitt accorde certaines faveurs aux privilégiés alors que c'est aux antipodes de ce qu'il est réellement. Il s'agit en fait ici de compassion mais cela n'a rien à faire au début du roman, alors qu'il ne connait pas encore tous les tenants et les aboutissants de l'histoire et ça enlève de l'impact à la fin du roman je trouve, pourtant très bien menée. C'est à mon sens la seule erreur, mais pas des moindres, de ce tome, que j'ai trouvé par ailleurs bien meilleur que certains des derniers que j'avais lu."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai vraiment beaucoup aimé la fin parce qu'elle est différente, amusante et pleine d'humanité. Je suis ravie d'avoir fait un bon de chemin supplémentaire aux côtés de Thomas, Charlotte, Emily, Vespasia et les autres..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la série Charlotte et Thomas Pitt ICI

    et toutes celles des livres d'Anne Perry LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "l'Attentat de Lancaster Gate" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Un Noël à Jérusalem d'Anne Perry

    Imprimer

    anne perry,un noel à jerusalem,saga de noël,saga pitt,conte de noel,policier anglais

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Noël à Jérusalem ?

       "Je ne rate jamais au grand jamais un Anne Perry de Noël. Celui-ci en plus est centré sur l'un des meilleurs personnages de la saga Pitt : Lady Vespasia Narraway !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Victor Narraway a décidé d'offrir à sa femme un Noël à Jérusalem. Au cours de leur périple, ils font la connaissance d'un homme sage, qui sera retrouvé mort le lendemain, non sans leur avoir confié la mission d'une vie."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Ces petits opus d'Anne Perry sont très souvent critiqués, j'avoue moi-même que je ne les ai pas tous aimés, mais je les défends toujours bec et ongles en insistant tout de même sur le fait qu'il faut les réserver aux inconditionnels des séries de l'auteur. En effet, l'intérêt réside toujours plus dans la découverte d'une nouvelle facette de l'un ou l'autre de ses personnages que dans l'enquête à proprement parler. Pour ce qui est de celui-ci, je dois bien admettre pourtant, à contre-coeur, qu'il est réellement mauvais. Le sujet n'est autre qu'une quête spirituelle, voire religieuse et nous ne sommes plus du tout dans le réalisme, bien au contraire. Comprenez-moi bien, je n'ai rien contre la spiritualité et je suis croyante, ce n'est donc absolument pas le sujet qui me dérange mais franchement ce livre ne rime à rien. On nage dans les métaphores sans queue ni tête, rien n'a vraiment de sens ou d'intérêt, on se demande même si les personnages ne rêvent pas. Quand la minute après avoir risquée de se faire tuer, Vespasia perd son ami de vue parce qu'elle admirait les étoiles, j'ai commencé à me dire que l'auteur planait complètement."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Franchement, ce livre est une énorme déception. Le sujet aurait pu me plaire mais c'est tellement bateau et mal amené que je n'en retiendrai absolument rien, même pas une jolie citation spirituelle..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Anne Perry ICI

    et toutes celles des contes de Noël LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "un Noël à Jérusalem" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 4 commentaires
  • La Disparue d'Angel Court d'Anne Perry

    Imprimer

    la disparue d'angel court, anne perry, saga pitt, charlotte pitt, londres, enquête

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Disparue d'Angel Court?

       "C'est toujours avec plaisir et impatience que je retrouve le nouvel opus des aventures du couple Pitt, même si j'en suis moins friande depuis que Thomas est à la Special Branch."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Une jeune espagnole, prônant des idées religieuses qui scandalisent autour d'elle, vient passer quelques jours en Angleterre. Ayant reçue des menaces de mort et le climat politique étant extrêmement tendu avec l'Espagne, Pitt est chargé d'assurer sa protection. Mais il ne prend pas cela très au sérieux et elle est enlevée sous son nez... "

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai lu plusieurs critiques négatives de ce livre au moment de sa sortie, notamment parce qu'il y a de nombreuses interrogations autour de la religion. Qu'un livre me pousse à me questionner, sur n'importe quel sujet, y compris la religion, cela est loin de me déplaire, ce n'est donc pas ce qui m'a gêné ici, en revanche je suis d'accord pour dire que l'on s'ennuie quand même assez souvent. Plus les épisodes s'enchaînent, plus les défauts récurrents prennent de l'ampleur dans cette série. On tourne souvent en rond, la police oublie de poser des questions évidentes et si Thomas s'interroge sur ses compétences, franchement nous aussi ! Il faudra par exemple plus de deux semaines après la disparition de Sofia pour qu'il commence à se dire qu'il faudrait peut-être avertir et interroger son mari resté en Espagne. J'ai eu envie de le secouer un grand nombre de fois et c'est franchement frustrant. Je ne dirais pas pour autant que je n'ai pas aimé ma lecture mais elle ne m'a pas du tout passionnée et je l'ai d'ailleurs laissé traîner autant que son enquête..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Même la fin est en-dessous du niveau habituel de l'auteur, on avait compris depuis bien longtemps certains des rouages que Pitt découvre devant le fait accompli et puis je dois dire que je suis bien moins indulgente que tous ces gens plein de grandeur d'âme et que pour moi, un meurtrier doit payer ses fautes."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes les chroniques sur Anne Perry ICI

    Et toutes celles sur la saga Pitt LA

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire