Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fantasy

  • The Ten Thousand Doors of January d'Alix E. Harrow

    Imprimer
    • the ten thousand doors of January, fantasy, the in english please challenge, Alix E. HarrowMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Ten Thousand Doors of January ?

       "Voilà bien l'exemple d'un craquage totalement futile et entièrement imputable à Instagram ! Si vous arrivez à résister à une couverture aussi sublime, moi pas. Mais je ne voudrais pas me faire passer pour plus superficielle que je ne le suis, ce roman avait également de super critiques et son auteur a gagné plusieurs prix en Fantasy... Prometteur donc !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "January Scaller grandit dans la maison du riche Mr Locke, sous sa protection et entourée de pièces de musée que son père ramène régulièrement de ses voyages autour du Monde. Mais alors qu'on lui demande d'être une gentille fille et de savoir rester à sa place, elle ne rêve que d'aventures et de découvrir ce qui se cache réellement derrière cette porte bleue qu'elle a ouvert, enfant, et qui sentait la mer..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je n'irais pas jusqu'à dire que je n'ai pas aimé ce livre mais disons qu'il a échoué à retenir mon attention. J'ai apprécié ma lecture mais je ne ressentais aucune urgence à la poursuivre et c'est d'autant plus dommageable que je l'ai lu en anglais. Le livre a donc traîné en longueur et je déteste passer trop de temps sur le même livre.

       Pour moi, c'est comme si l'auteur s'était trompée d'histoire. Elle nous raconte celle de January, une jeune fille qui pendant longtemps s'ennuie et ignore tout des mondes qui l'entourent et on s'ennuie avec elle. J'aurais tellement préféré suivre Adelaïde, qui a passé une grande partie de sa vie à voyager à travers les portes, à traquer les histoires pour les déceler, à découvrir de nouveaux mondes tous plus extraordinaires les uns que les autres. Voilà qui aurait retenu mon attention, sans aucun doute. C'est amusant parce qu'à la fin du roman, on retrouve une interview de l'auteur et elle explique qu'elle a placé son histoire dans notre monde parce qu'elle manquait d'imagination pour la placer ailleurs et je crois bien qu'elle a effectivement mis le doigt sur le soucis principal. Elle a eu cette idée géniale de portes entre différents mondes mais elle n'a finalement pas su la développer à mon goût."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Ça reste un livre sympa et j'ai finalement aimé l'histoire contrairement à ce qu'on pourrait croire. J'aurais d'ailleurs sûrement plus apprécié encore si je l'avais lu en français, une grande partie du problème vient donc de moi. Mais malgré tout, c'est un roman qui n'exploite pas tout son potentiel et ça, ça m'agace toujours un peu."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "The T'en Thousand Doors of January" ?

  • Le Chant des Cavalières de Jeanne Mariem Corrèze

    Imprimer
    • le chant des cavalières, jeanne mariem corrèze, les montons électriques, Fantasy, dragonsMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Chant des Cavalières ?

       "J'ai reçu ce livre par erreur, alors que celui que j'attendais était tout autre. Cela dit, j'ai tout de suite été séduite par la couverture et titillée par l'envie de sortir de ma zone de confort et de découvrir un univers différent. C'est pour cela que je me suis plongée dans le Chant des Cavalières."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Sophie vient d'être nommée écuyère de cendres de son ordre et après sa formation par la Matriarche, elle pourra chevaucher son propre dragon. Mais complots et manipulations se multiplient en ces temps instables. La guerre approche et Sophie devra y trouver sa place..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je lis assez peu de Fantasy, vous avez donc le droit de penser qu'il ne s'agit pas d'un avis très éclairé mais l'avantage, c'est qu'il est certainement plus facile de me surprendre qu'un lecteur passionné. J'ai d'ailleurs aimé cet univers, quasiment exclusivement féminin, bâti autour des dragons. L'idée de départ est plaisante malheureusement, elle est mal exploitée. Rien n'est assez approfondi, on n'en sait pas assez pour s'attacher à la plupart des personnages ou à leur cause, on reste en surface et c'est vraiment dommage. Pour autant, il me semble que c'est voulu, que seule Sophie, l'héroïne, importe vraiment mais même si le tableau dans lequel elle évolue manque d'épaisseur, je ne peux m'empêcher de prendre partie dans cette guerre et d'en attendre le dénouement or, ce sera peine perdue. Cela ne veut pas dire pour autant que le livre soit désagréable à lire, loin de là, hormis peut-être les passages sur les rêves de l'héroïne, mais ce n'est pas ce que j'attendais d'un livre de Fantasy et c'est assez déroutant, ce qui pourrait bien être avantage pour un lecteur assidu de ce genre littéraire, qui sait."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin est vraiment à l'image de ce que j'ai pu dire précédemment. On finit par découvrir les plans de chacun et cela aurait eu beaucoup plus d'impact si on en avait su plus, plus tôt. Quant à la conclusion, elle est centrée sur Sophie, là encore, et son univers peut bien s'effondrer derrière elle, peu importe."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Le Chant des Cavalières" ?

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire