Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le livre de poche

  • Le Chuchoteur de Donato Carrisi

    Imprimer

    donato carrisi, le chuchoteur, quais du polar, le livre de poche, Mila Vasquez

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Chuchoteur ?

       "Depuis quelques années déjà, Donato Carrisi se fait une place confortable dans le domaine du polar et il faut bien admettre que ses couvertures sont attrayantes. J'ai donc profité des Quais du Polar à Lyon pour le rencontrer et acquérir son premier opus, aux critiques dithyrambiques."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Mila Vasquez est experte en disparition et elle-même travailler seule. Lorsque six petits bras sont découverts alors que seulement cinq petites filles ont été déclarées enlevées, elle va devoir intégrer une nouvelle équipe afin de les aider à trouver l'identité de la dernière victime."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai beaucoup aimé l'héroïne dès le départ mais je trouve que ses fêlures sont plutôt mal amenées. Leur cause est assez évidente et peu originale dans ce genre de roman, quant au résultat, lorsque finalement l'auteur nous révèle son problème, je n'ai pas trouvé ça crédible une seconde. Mais c'est dur de ne pas tomber dans les clichés des flics écorchés et ça ne m'a pas empêché d'apprécier les différents personnages. Pour ce qui est de l'action, et des révélations, c'est assez énorme. Trop en fait. Il se passe tellement de choses que finalement, on n'a même plus le temps d'être choqué ou époustouflé, qu'un nouvel évènement est venu tout balayer. Du coup, au lieu de finir en apothéose, ça retombe comme un soufflet. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé ma lecture, loin de là, mais elle n'a pas provoqué l'effet escompté je pense et j'ai presque de la peine pour l'auteur qui s'est donné tant de mal sans réussir à provoquer le moindre orgasme littéraire (désolée, c'est la comparaison la plus parlante qui me soit venue !)."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Honnêtement, je suis un peu déçue par la fin. Là encore, certaines révélations sont géniales et d'autres sont franchement attendues, voire décevantes. De plus, quand je lis un polar, j'aime bien avoir le sentiment en le refermant que justice a été rendue, ce qui n'est absolument pas le cas ici."

       

       "PS/ Il y a peu, Babelio faisait une enquête sur les couvertures des romans et je me rappelle avoir dit que comparer un livre à un autre est toujours une grave erreur. Ici, le Chuchoteur est comparé à Millénium. Heureusement que je n'avais pas vu cette citation avant, la déception aurait été terrible. Non seulement, ce livre n'a absolument rien à voir avec Millénium mais il crée en plus son propre style et n'a pas besoin d'être comparé à quoi que ce soit d'autre. Voilà, c'était le coup de gueule du jour."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Drame en Trois Actes d'Agatha Christie

    Imprimer

    drame en trois actes, agatha christie, le livre de poche, hercule poirot

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Drame en Trois Actes ?

       "Ça faisait un moment que j'attendais de tomber sur celui-ci, le prochain sur ma liste des Hercule Poirot que je relis dans l'ordre, alors quand je l'ai trouvé à Paris, je n'ai pas hésité (même si je venais d'acheter 8 autres livres au salon du livre !)."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un acteur qui se prend pour un marin, une jeune fille énamourée, un pasteur sans histoire qui meurt subitement et Hercule Poirot qui passe par là..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "À chaque fois que l'on croit commencer à connaître les filons d'Agatha Christie, elle trouve une nouvelle façon de se renouveler et de nous surprendre. Quand je pense au nombre d'auteurs que l'on a depuis comparé à la reine du crime, sous prétexte qu'elle écrit des huis clos légers, je me dis que pas un ne lui arrive décidément à la cheville pour ce qui est de nous balader. Ici, Hercule Poirot est à peine présent mais ne manque pas de démêler les fils de l'intrigue à la dernière page dévoilant un assassin et un mobile que je n'ai pas soupçonnés le moins du monde."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La toute dernière phrase m'a tout simplement faite éclater de rire !"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur l'oeuvre d'Agatha Christie ICI

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Le Château d'Edward Carey

    Imprimer

    le château,les ferrailleurs,edward carey,le livre de poche

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Château ?

       "C'est en librairie que j'ai repéré ce livre à la couverture si étrange que vous ne pouvez vous empêcher de lire son résumé. Après un court séjour dans ma wishlist, c'est au pied du sapin que j'ai eu la joie de le retrouver."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le jeune Clod, qui peut entendre parler les objets, est un Ferrayor. Cela  implique qu'il veille, avec sa puissante famille, sur la gigantesque décharge de Londres et que, comme le veut la tradition, un objet lui a été remis à sa naissance dont il doit prendre soin. Mais tout déraille le jour où la tante Rosamund égare le sien..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Au début, j'ai adoré. L'auteur nous plonge dans un univers complètement nouveau, extrêmement original, sombre mais drôle aussi. On se prend au jeu des mystères qui se cachent derrière une poignée de porte ou une bonde de fond s'appelant James Henry Hayward, de cette maison biscornue, de ces personnages tous plus loufoques les uns que les autres. On s'interroge sur le destin de Clod et de Lucy, on espère, on redoute... Puis, petit à petit, j'ai trouvé que le côté sombre prenait de plus en plus d'ampleur et je dois dire que je me suis un peu détachée de ma lecture malheureusement."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai aimé le rebondissement proposé par le dernier chapitre, qui nous promet de nouvelles aventures palpitantes. Malgré tout, je ne suis pas sûre de lire le tome suivant, n'ayant pas particulièrement envie de me replonger dans l'ambiance triste et dérangeante de la dernière partie de l'histoire."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Imaginer 4 commentaires