Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

livre doudou

  • Le Petit Magasin des Tricoteuses de Gil McNeil

    Imprimer

    le petit magasin des tricoteuses, gil McNeil, bord de mer, livre doudou, feel good book

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Petit Magasin des Tricoteuses ?

       "J'avais vraiment apprécié le premier tome et envisageais depuis un moment de lire la suite. D'ailleurs, il n'est même pas resté un seul jour dans ma PAL."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Jo continue son petit bout de chemin dans sa nouvelle vie depuis la mort de son mari et commence à trouver ses marques. Mais un évènement inattendu va venir bouleverser tous ses plans..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai préféré celui-ci au précédent mais malgré tout, on retrouve à peu près les mêmes qualités et les mêmes défauts. Pour les mauvais côtés, j'avais oublié à quel point ses gosses sont insupportables et font ce qu'ils veulent de leur mère. Alors forcément, l'élément principal de l'histoire, que je préfère ne pas vous révéler, ne m'a pas vraiment emballé. Et comme dans le premier, j'aurais également aimé que le club "tricot et ragots" prennent plus de place et que différentes histoires et destins de femmes se croisent. Malgré ces petits bémols, c'est un livre doudou qui nous emmène dans un petit village au bord de mer où tout le monde se connaît et presque tout le monde s'entraide. On parle laine, soie, star de cinéma et pimbêche de l'école. On irait bien passer nos vacances là-bas nous aussi."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin est assez prévisible mais donne tout de suite envie de se lancer dans le troisième et dernier tome même si la scène que l'on attend depuis si longtemps est assez décevante. Mais il y a pire niveau frustration, le dernier volet de l'histoire n'a jamais été publié en France. Je ne remercie pas l'éditeur."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez le premier tome de cette série ICI

    Catégories : Lire des Romans 2 commentaires
  • Pas Celle que tu Crois de Mhairi McFarlane

    Imprimer

    pas celle que tu crois,livre doudou,feelgood book,feel good book,mohair mcfarland,harper collins,harlequin

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Pas Celle que tu Crois ?

       "Je trouve la couverture très jolie et attractive (oui mes critères sont toujours aussi futiles) mais j'avais peur de tomber sur un roman un peu trop cucul la praline et j'ai commencé par être raisonnable. Jusqu'à ce que les premières bonnes critiques tombent."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Edie se rend au mariage de Jack, un collègue, à contrecoeur. En effet, elle doit bien se l'avouer, elle espérait qu'il n'épouserait pas sa fiancée. Alors qu'elle essaie de faire le point sur ses sentiments, Jack la rejoint dans la soirée et l'embrasse subitement. Edie en serait encore à se demander ce qu'elle en pense si la jeune mariée ne les avait pas découverts à ce moment précis..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "L'histoire commence sur les chapeaux de roues et nous entraîne au coeur de la tourmente que vit Edie. Impossible de ne pas se prendre tout de suite d'affection pour cette fille un peu perdue, à qui tout le monde va tourner le dos. J'ai eu du mal à lâcher le roman, c'est léger mais bien écrit, pas prise de tête mais prenant. Certes, on se doute un peu de la façon dont cela va finir mais le voyage qui y mène est tout aussi intéressant. L'auteur ne se contente pas de l'histoire d'amour, il y a aussi des histoires d'amitié, de travail, de famille, une vraie remise en question de la part de l'héroïne principale et c'est ce qui fait sa qualité. On est dans un vrai feelgood book, de ceux à lire sous un plaid bien chaud avec un thé fumant et qui vous font rêver. Et si je ne placerais pas encore Mhairi McFarlane au niveau de Kristan Higgins par exemple, je la lirai de nouveau avec grand plaisir."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai vraiment apprécié que l'auteur ne nous abandonne pas à peine le premier baiser échangé même si, finalement, elle s'arrête toujours trop tôt à notre goût..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Les Tricoteuses du Bord de Mer de Gil McNeil

    Imprimer

    gil mcneil,les tricoteuses du bord de mer,livre doudou

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Tricoteuses du Bord de Mer?

       "Toujours à la recherche du livre doudou par excellence, je suis tombée tout à fait par hasard sur celui-ci qui parle de tricot, de nouveau départ et de petite ville balnéaire anglaise. Et c'est l'adorable Miss Elody qui a eu la gentillesse de me l'envoyer."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Jo McKenzie vient de perdre son mari. Ce que tout le monde ne sait pas, c'est qu'il la trompait depuis un an et venait de lui annoncer qu'il la quittait. Incapable de savoir si elle est triste ou en colère, Jo décide de changer de vie avec ses deux petits garçons et de reprendre le magasin de tricot de sa grand-mère sur la côte anglaise..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Dans les premiers chapitres, les enfants de Jo m'ont sérieusement tapé sur les nerfs. Heureusement, par la suite, on les voit moins mais cet aspect reste assez décevant. En revanche, beaucoup d'autres personnages pétillent et illuminent l'histoire et l'on finit par se projeter dans cette petite communauté et à s'y sentir bien. Tout l'aspect tricot est également bien dépeint et la passion de l'auteur est tellement communicative qu'elle vous donne immanquablement envie de vous y mettre à votre tour. Il manquait cependant quelques éléments pour en faire le livre doudou parfait. L'histoire reste trop centrée sur Jo je crois. J'espérais que le club de tricots serait l'occasion de rencontrer de nombreuses personnalités différentes et de voir Jo leur venir en aide alors que finalement cet aspect est tout juste effleuré. Peut-être que ce sera mieux exploité dans le deuxième tome mais c'est vraiment dommage en tous cas."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Ça ne vaut peut-être pas Debbie Macomber mais cela reste malgré tout dans la même veine. Je pense que je vais me commander la suite sous peu et en attendant, même si je ne suis pas encore une experte, je pratique mon point mousse et mon point jersey..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 6 commentaires