Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plage

  • Le Prince Charmant Met de l'Autobronzant d'Ellen Willer

    Imprimer

    ellen willer,chick lit,plage,le prince charmant met de l'autobronzant,le prince charmant fait péter l'audimat.

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Prince Charmant met de l'Autobronzant?

       "C'est ma meilleure amie qui l'a repéré dans les rayons de la Fnac. Comme il y avait deux tomes, on a décidé d'acheter chacune un tome pour limiter les risques et de se les prêter, en se disant que s'il était bien, chacune complèterait par la suite... Nous on a trouvé ça très censé, son fiancé, lui, a juste fait "Pfff!"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Emmanuelle est forcée de postuler pour un job de directrice de production pour une télé-réalité si elle ne veut pas continuer à vivre au crochet de son beau-père pour le reste de ses jours... Et grâce à elle, nous allons entrer dans les coulisses de cet univers!"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Ce livre là, c'est exactement celui que vous cherchiez pour emmener à la plage. On retrouve toutes les recettes qui marchent de la chick-lit: ça se lit vite et facilement, c'est bien écrit, avec humour et ironie, il y a de belles filles, de beaux mecs et des métiers qui font rêver... Alors bien sûr, ce n'est pas un livre philosophique hein, ce n'est pas du Jane Austen non plus, mais ça remplit son rôle plus qu'honorablement même si je n'aurais pas dit non à plus de détails sur certaines parties du livre comme par exemple les castings pour le jeu."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "En plus du reste, je voudrais ajouter que c'est un très joli petit livre et que toute l'action se passe en France pour une fois, ce qui ne gâche rien. Vous l'avez compris, je vais de ce pas aller récupérer le tome 2, le Prince Charmant fait Péter l'Audimat, chez ma meilleure amie."

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection Girls in the CitICI

    Catégories : Lire en Légèreté 8 commentaires