Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

policier anglais

  • Un Noël à Jérusalem d'Anne Perry

    Imprimer

    anne perry,un noel à jerusalem,saga de noël,saga pitt,conte de noel,policier anglais

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Noël à Jérusalem ?

       "Je ne rate jamais au grand jamais un Anne Perry de Noël. Celui-ci en plus est centré sur l'un des meilleurs personnages de la saga Pitt : Lady Vespasia Narraway !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Victor Narraway a décidé d'offrir à sa femme un Noël à Jérusalem. Au cours de leur périple, ils font la connaissance d'un homme sage, qui sera retrouvé mort le lendemain, non sans leur avoir confié la mission d'une vie."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Ces petits opus d'Anne Perry sont très souvent critiqués, j'avoue moi-même que je ne les ai pas tous aimés, mais je les défends toujours bec et ongles en insistant tout de même sur le fait qu'il faut les réserver aux inconditionnels des séries de l'auteur. En effet, l'intérêt réside toujours plus dans la découverte d'une nouvelle facette de l'un ou l'autre de ses personnages que dans l'enquête à proprement parler. Pour ce qui est de celui-ci, je dois bien admettre pourtant, à contre-coeur, qu'il est réellement mauvais. Le sujet n'est autre qu'une quête spirituelle, voire religieuse et nous ne sommes plus du tout dans le réalisme, bien au contraire. Comprenez-moi bien, je n'ai rien contre la spiritualité et je suis croyante, ce n'est donc absolument pas le sujet qui me dérange mais franchement ce livre ne rime à rien. On nage dans les métaphores sans queue ni tête, rien n'a vraiment de sens ou d'intérêt, on se demande même si les personnages ne rêvent pas. Quand la minute après avoir risquée de se faire tuer, Vespasia perd son ami de vue parce qu'elle admirait les étoiles, j'ai commencé à me dire que l'auteur planait complètement."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Franchement, ce livre est une énorme déception. Le sujet aurait pu me plaire mais c'est tellement bateau et mal amené que je n'en retiendrai absolument rien, même pas une jolie citation spirituelle..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Anne Perry ICI

    et toutes celles des contes de Noël LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "un Noël à Jérusalem" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 4 commentaires
  • Agatha Raisin Enquête 12 - Crime et Déluge de M.C. Beaton

    Imprimer

    agatha raisin,agatha raisin enquête,tome 12,crime et déluge,policier anglais,village anglais,m. c. beaton,saga agatha raisin

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Crime et Déluge ?

       "J'ai résisté aussi longtemps que possible à cette lecture, en attendant la publication des deux tomes suivants et puis j'ai craqué, il fallait que je prenne des nouvelles de cette chère vieille Agatha..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors que le petit village d'Agatha est touché par les inondations, elle aperçoit, dans la rivière en ébullition, le corps sans vie d'une jeune femme en robe de mariée. Avec le récent échec de son propre mariage, elle ne pourra pas se sortir cette histoire de la tête avant d'avoir trouvé le meurtrier..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J"ai vraiment aimé le début de ce tome on l'on retrouve une Agatha à l'étranger, plus sereine, prompte à se faire des amis et à cesser de se mêler de ce qui ne la regarde pas. Bien sûr, elle finit par retomber dans ses vieux travers, et c'est aussi pour cela qu'on l'aime, mais elle évolue malgré tout et j'ai apprécié cet aspect. Ni James, ni Charles ne sont vraiment présents cette fois-ci et si je me passe volontiers de ces deux-là, j'ai trouvé l'histoire un peu plate, manquant de ses habituels personnages hauts en couleur qui font tout son charme. Agatha a bien un nouveau voisin mais il est assez interchangeable avec le précédent, j'en ai bien peur. Peut-être que le fait d'avoir déjà vu cette enquête dans la série télévisée lui a retiré également un peu de son intérêt parce qu'honnêtement, je n'ai pas grand chose d'autre à lui reprocher."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Comme toujours ! On a hâte de retrouver Agatha. Elle exerce sur nous un pouvoir d'attraction que je ne saurais expliquer mais qui ne se dément pas après douze tomes de ses aventures, et l'auteur sème dans ces dernières pages de nombreux éléments prometteurs pour la suite. Espérons que nous ne serons pas déçus."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Agatha Raisin ICI

  • Agatha Raisin Enquête 11 - L'Enfer de l'Amour de M. C. Beaton

    Imprimer

    Agatha raisin, agatha raisin enquête, tome 11, l'enfer de l'amour, policier anglais, village anglais, m. c. beaton

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Enfer de l'Amour ?

       "Avec cet extraordinaire rebondissement des dernières pages du tome précédent, je ne pouvais décemment pas rester plus longtemps sans savoir ce qu'il allait advenir de notre pauvre Agatha."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Comme on pouvait s'y attendre, le mariage entre James et Agatha n'est pas vraiment idyllique alors lorsque James disparait après une scène terrible avec sa femme, tout le monde la soupçonne d'y être pour quelque chose. Et les choses ne s'arrangent pas quant on retrouve le corps de Melissa, nouvelle venue à Carsley et maîtresse de James d'après les rumeurs..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Pour ce qui est de l'enquête, j'ai eu grandement l'impression que la victime était une copie collée d'une autre femme qui avait habité le village dans un des premiers tomes. Quant à Charles et Agatha, ils tournent beaucoup en rond, retournent sans cesse interroger les mêmes personnes mais n'avancent pas beaucoup. Malgré tout, il y a une vraie résolution de l'enquête, interessante, et cette fois c'est véritablement Agatha qui trouve la solution sans avoir besoin d'attendre que l'assassin vienne essayer de la tuer. De plus, on ne se lasse pas d'Agatha elle-même et du plaisir de la retrouver, elle et tous ceux qui gravitent autour d'elle comme Bill Wong, Mrs Bloxby, Jimmy Jessop ou encore Roy. Et comme c'est à peine si on croise James, le plaisir est total."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Même si cette fin est un peu tirée par les cheveux, et c'est le moins que l'on puisse dire, si elle peut nous débarrasser de James pour toujours, je prends !"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des enquêtes d'Agatha Raisin ICI