Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

policier anglais

  • Le Témoignage du Pendu d'Ann Granger

    Imprimer
    • le témoignage du pendu, Ann Granger, Ben Ross, elizabeth rossabeth, ben et Elizabeth, saga ben ross, policier anglais, époque victorienneMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Témoignage du Pendu ?

       "C'est une série qui m'a essentiellement séduite jusqu'ici par son cadre, son époque et ses couvertures sublimes, ce qui est déjà pas mal mais ne suffit pas forcément à vous tenir en haleine très longtemps. Mais comme j'essaie de venir à bout de mes séries en cours, je me suis finalement décidée à me lancer dans ce cinquième tome."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le dernier meurtrier que Ben a arrêté est sur le point d'être pendu lorsqu'il demande à lui parler. Il n'essaie pas de plaider sa cause, comme le policier le redoutait, mais avant de mourir, il souhaite confesser avoir assisté à un meurtre seize ans plus tôt. Mais alors que Ben voudrait enquêter, les indices sont bien minces et le principal témoin, n'est déjà plus de ce monde..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je n'avais pas des attentes très élevées quant à cette histoire, je dois bien l'avouer. Les deux premiers tomes étaient sympathiques, sans plus, j'avais trouvé Ben insignifiant dans le troisième et la résolution de l'enquête décevante dans le quatrième. Sans parler du fait que l'on a dépassé depuis longtemps le seuil de l'inspiration ou de l'hommage à Anne Perry. Pourtant, cette fois, tout s'équilibre enfin. C'est le premier tome, je crois, où je n'ai aucune critique majeure à émettre sur les personnages ou sur l'intrigue. J'ai tourné les pages sans me faire prier, j'ai trouvé l'histoire plutôt originale et j'ai aimé suivre deux enquêtes différentes, ce qui permet de ne pas s'ennuyer. Il y a un peu trop de coïncidences à mon goût et l'énigme n'est pas bien compliquée à résoudre mais c'était une lecture sympathique."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin, même si elle colle aux réalités de l'époque, est un peu dure à digérer, pour au moins l'une des deux enquêtes. J'espérais un peu plus que ça sûrement après un récit plutôt bien réussi. Mais je referme malgré tout ce roman avec une bonne impression générale de ma lecture et j'ai cette fois bien envie de lire la suite."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Ann Granger ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Le Témoignage du Pendu" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Blanc Mortel de Robert Galbraith (J.K. Rowling)

    Imprimer
    • blanc mortel, robert galbraith, j.k. rowling, policier anglais, cormoran strikeMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Blanc Mortel ?

       "Se peut-il qu'un livre de la plume de J.K. Rowling sorte sans que je le lise au plus vite ? Je ne crois pas non..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Billy, un jeune homme visiblement perturbé, confie à Strike qu'il a assisté au meurtre d'un enfant quand il était jeune. Malgré son état, l'enquêteur ne peut s'empêcher de croire ses propos, au moins en partie, et plus l'entourage de Billy nie, plus il soupçonne un secret bien caché..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je suis écartelée ! Critiquer un J.K. Rowling, jamais ! Et pourtant... Je peux déjà dire que c'est l'enquête de Cormoran Strike que j'ai le moins aimé. Ce livre est très long et très dense. Heureusement, on ne s'ennuie pas une minute et on aime trop les personnages pour se lasser d'être en leur présence mais quand on termine le roman on se demande vraiment ce qui a bien pu prendre autant de temps. L'histoire ne manque pas de rebondissements, c'est certain, ni d'intérêt mais il n'y a pas ce petit quelque chose indéfinissable qui lie le tout correctement. Je n'ai d'ailleurs pas compris comment Cormoran Strike, si consciencieux, et qui s'intéresse aux dires de Billie dès le début de l'enquête, a pu finalement attendre si longtemps avant de s'inquiéter réellement de ce qu'il est devenu et de vérifier ses dires. C'est un mystère qui a plané sur toute ma lecture sans que je n'en comprenne le sens ! Enfin, en ce qui concerne la relation entre les deux personnages principaux, on démarre sur les chapeaux de roue et on évolue enfin dans le bon sens mais j'ai été extrêmement déçue de Robin et de toute sa relation avec son fiancé pour tout un tas de raisons que je ne développerais pas pour ne pas vous spoiler."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Cette fois-ci, la fin est sans surprise, je m'y attendais depuis un bon moment déjà... Et Robin va-t-elle risquer sa vie dans chaque nouveau tome ? Ça devient un peu lassant...

       Et pour finir, petit coup de gueule comme je les aime, qui ne servent à rien mais qui me font du bien : je ne remercie pas Grasset d'avoir non seulement changé le style de la couverture au quatrième opus alors que les précédentes étaient bien plus jolies, mais également le format du livre, plus grand que les précédents, sinon c'est pas drôle. Maintenant, ça jure dans ma bibliothèque, ça m'apprendra à ne pas attendre la sortie poche !"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures de Cormoran Strike ICI

    et toutes celles des livres de J.K. Rowling par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Blanc Mortel" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 4 commentaires
  • Agatha Raisin Enquête 16 - Jamais Deux Sans Trois de M. C. Beaton

    Imprimer
    • Agatha Raisin, m. c. beaton, cotswolds, village anglais, policier anglais, jamais deux sans troisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Jamais Deux Sans Trois ?

       "Les cloches de Pâques ont eu la gentillesse de troquer mes chocolats contre ce seizième tome des aventures d'Agatha Raisin, pour mon plus grand bonheur."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Agatha est fatiguée de sa nouvelle agence, de courir après les chiens et les chats perdus, sans parler des conjoints adultères mais maintenant qu'elle a embauché de nouveaux enquêteurs, il faut bien faire rentrer de l'argent. Alors quand un homme riche vient lui demander de suivre sa femme réputée parfaite, Agatha va non seulement accepter mais également se faire un malin plaisir de gratter la surface..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai beaucoup pesté et attendu à un certain moment pour que l'auteur se renouvelle et je trouve que c'est enfin le cas depuis quelques tomes. Une agence à faire tourner, de nombreux nouveaux personnages interessants, plusieurs enquêtes qui se croisent... Vraiment, plus on avance, plus la série se bonifie. Que dire de plus, c'est un régal à tous points de vue."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "M.C. Beaton est toujours aussi forte et machiavélique pour nous retourner le cerveau à la toute dernière ligne du roman, sauf que cette fois, même si cela me donne indéniablement envie de lire la suite au plus vite, j'ai quand même un peu peur de ce qui pourrait se passer et j'espère vraiment qu'on ne va pas retomber dans le schéma qui m'avait lassé il y a quelques tomes de cela..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des enquêtes d'Agatha Raisin ICI 

     

    Alors, vous craquez pour "Jamais Deux Sans Trois" ?