Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

policier victorien

  • Footsteps in the Dark de Georgette Heyer

    Imprimer

    footsteps in the Dark, georgette heyer, roman, policier victorien

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Footsteps in the Dark?

       "Georgette Heyer est souvent cité par les fans de Jane Austen et j'avais très envie de la découvrir. Comme j'avais un peu peur du niveau de ses romances, ce en quoi j'avais tort puisque depuis j'ai dévoré Adorable Sophy avec délectation, j'avais acheté son premier policier."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Peter, Margaret et Celia ont hérité d'une vieille maison qui leur plaît beaucoup et peu importe qu'elle ait la réputation d'être hantée. Mais si les premiers bruits étranges ne les effraient pas immédiatement, les évènements qui vont suivre mettront leurs nerfs à rude épreuve."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Il y a des livres que l'on a vraiment envie d'aimer et celui-ci en faisait partie. Malheureusement, le coup de coeur ne fut pas au rendez-vous. La première moitié du livre tourne autour de suspicions et de superstitions et s'éloigne un peu du vrai roman policier. Sans être désagréable, cela ne m'a pas non plus passionné  Le premier meurtre arrive enfin, si je puis dire, dans la seconde moitié mais très vite on devine à peu près toutes les ficelles de ce crime."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Pas de surprise à la fin donc, le coupable est trop évident malheureusement. Une petite déception mais qui dépend peut-être beaucoup de l'histoire de cette maison hantée et je retenterai donc volontiers l'expérience prochainement."

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur l'oeuvre de Georgette Heyer ICI