Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rentrée littéraire

  • Le Dernier Bain de Gwénaële Robert

    Imprimer

    les passes-murailles, gwenaële robert, Marat, charlotte Corday, le dernier bain, Robert laffont, rentrée littéraire

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Dernier Bain ?

       "J'aime beaucoup cette collection et j'avais même particulièrement apprécié Tu seras ma Beauté du même auteur. J'avais d'ailleurs eu la chance de la rencontrer cette année au salon du livre de Paris et j'attendais depuis avec beaucoup d'impatience cette histoire autour du meurtre de Marat."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Dans le Paris de l'an II, deux jours avant l'assassinat du citoyen Marat, et à l'approche des grandes commémorations du 14 juillet, l'ambiance est électrique et ceux qui rêvent d'écourter la vie de l'Ami du peuple sont nombreux."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai adoré la forme que prend ce livre, proche du roman policier mais à la fois très original. Nous avons en effet une victime, que l'on ne plaint pas vraiment et que l'on finit même par avoir hâte de voir mourir nous-même, et différents personnages qui ont tous de très bonnes raisons de vouloir l'assassiner. Si nous ne connaissions pas déjà l'histoire, et donc le nom du meurtrier, le suspense serait insoutenable et je dois dire que, même comme cela, c'est très prenant. Pour autant, je trouve que ce n'est pas non plus exploité complètement puisque celle que l'on voit le moins finalement reste Charlotte Corday. Peut-être l'auteur n'a-t-elle pas voulu développer ce personnage pour rester au plus proche de ce que l'on sait vraiment mais à partir du moment où l'Histoire est romancée, j'ai vraiment trouvé dommage de se priver de toute une partie qui aurait pu être passionnante. En revanche, je tire mon chapeau pour cette ode aux femmes fortes, celles qui dans l'ombre ou dans la lumière, que l'on en soit conscient ou non, tiennent le destin de tous entre leurs mains gracieuses."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "C'était un peu rapide, un peu abrupt, comme la guillotine je suppose... Mais j'aurais bien aimé en savoir un peu plus sur le destin de chacun."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de la collection Passe-Murailles ICI

    et ceux de Gwénaële Robert LÀ.

    Catégories : Lire des Romans 2 commentaires
  • Avis à mon Exécuteur de Romain Slocombe

    Imprimer

    avis à mon exécuteur,romain slocombe,robert laffont,rentrée littéraire

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Avis à mon Exécuteur?

       "C'est le troisième livre de la rentrée littéraire que j'ai eu l'occasion de pouvoir découvrir, une histoire d'espion, de guerre froide et de mystères, ça me tentait énormément."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Victor Krebnistsky nous raconte ses années d'espionnage pour Moscou, et comment il s'est peu à peu rendu compte que ceux pour qui il travaillait était loin de l'idéal communiste qu'il poursuivait."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Ce livre n'est pas inintéressant, loin de là, cela dit il a été une déception pour moi, je ne vous le cacherai pas. Et la raison principale en est le résumé officiel qui promettait bien des choses que l'on ne retrouve finalement pas à la lecture. Si vous parcourez la quatrième de couverture, vous penserez comme moi que vous vous apprêtez à lire l'histoire d'un homme que l'on a chargé d'assassiner son meilleur ami et qui comprend à ce moment-là qu'il est temps de s'enfuir. En fait, ça, c'est la fin du livre. Vous voyez où est le problème? Victor Krebnistky détaille en fait les opérations dont il a été acteur ou témoin afin de nous expliquer comment il en est arrivé là. Et bien que se soit extrêmement instructif, il s'agit principalement d'une liste de lieux, de noms russes assez difficiles à lire alors je ne vous parle même pas de les retenir, de meurtres, de massacres, de sigles sans fin. Heureusement que l'auteur écrit bien, ce qui facilite l'ingurgitation d'autant d'informations mais cela reste trop dense pour être un véritable plaisir."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Ça s'arrête un peu au milieu de nul part, peut-être au moment le plus intéressant. J'ai du entrecouper ma lecture d'autres livres plus léger, et me suis trimballée le livre plusieurs semaines. Je dois donc dire que le sentiment prédominant lorsque je l'ai enfin refermé fut le soulagement."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Catégories : Lire des Romans 4 commentaires
  • Le Bal des Hommes de Gonzague Tosseri

    Imprimer

    le bal des hommes,gonzague tosseri,robert laffont,rentrée littéraire

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Bal des Hommes?

       "C'est une fois encore un livre que j'ai eu la chance de recevoir de la part des éditions Robert Laffont et que j'ai choisi parce que l'enquête policière me tentait."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Deux tigres sont retrouvés morts au zoo et le directeur a cru bon de faire appeler la mondaine. L'inspecteur Blèche, spécialiste du milieu homosexuel, compte faire semblant d'enquêter gentiment quand il va finalement tomber sur des informations intéressantes."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est étonnant parfois comme un livre vous emporte sans que vous sachiez dire pourquoi. J'ai lu ce livre rapidement et avec plaisir mais je ne sais pas vraiment à quoi ça tient. L'enquête n'est qu'un vague prétexte pour être honnête, et devient très vite secondaire. On découvre alors tout un tas d'intrigues secondaires et on en apprend plus sur l'inspecteur Blèche. Habituellement, c'est quelque chose qui m'aurait plutôt déplu mais ici, je trouve que tout est très bien amené. Je n'ai pas eu l'impression de me perdre mais bien de suivre un fil logique dans la vie du jeune flic. Je ne sais pas si tout cela tient sur le héros, l'époque, l'ambiance ou l'écriture, sûrement sur une combinaison de tout cela, mais en tous cas, ça fonctionne bien pour moi."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je ne peux même pas dire que la fin réponde parfaitement aux questions de l'enquête mais là encore, les personnages sont les plus importants et je ne suis pas sortie déçue après le point final."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 4 commentaires