Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

masse critique - Page 4

  • Sailor Moon, Pretty Guardian de Naoko Takeuchi

    Imprimer

    sailor moon,pretty guardian,manga,babelio,masse critique,naoko takeuchi

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Sailor Moon?

        "Je me suis remise aux mangas depuis quelques temps et j'en ai déjà repéré tout un tas qui me tentent grandement. Celui-ci en faisait partie même si je me demandais si ça ne serait pas trop "bébé", lorsque j'ai eu la chance de l'obtenir à l'occasion de la dernière Masse Critique Babelio."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

        "Usagi Tsukino est une adolescente de 14 ans ordinaire, qui aime manger, dormir et geindre! Jusqu'au jour où Luna, un chat qui parle, va lui annoncer qu'elle est en fait une guerrière et qu'elle a une mission à remplir."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

        "La plongée dans le passé s'est faite avec délice! Que de souvenirs qui remontent à la surface, moi qui adorais le dessin animé! J'ai aimé redécouvrir Sailor Moon, qui ne m'a pas tapée sur les nerfs comme dans mes souvenirs, ainsi que ses acolytes. En plus, il se passe vraiment beaucoup de choses dans ce premier tome, nous n'avons pas le temps de nous ennuyer! D'ailleurs, pour une fois j'aurais peut-être aimé que les choses prennent un peu plus de temps, c'est sûrement le seul petit défaut que j'ai trouvé! J'avoue que je me demande ce qu'il reste à découvrir pour sailor moon,pretty guardian,manga,babelio,masse critique,naoko takeuchiremplir encore 11 tomes!"

    • Et comment cela s'est-il fini?

        "Dès que le livre se termine, on a envie de passer au suivant, il va donc falloir que je me le procure au plus vite. Je voudrais ajouter que je trouve la couverture magnifique et que si on y ajoute les quelques dessins en couleur que l'on retrouve à l'intérieur et la "densité" de l'histoire si je puis dire, pour une fois, je trouve que c'est un manga qui vaut son prix!"

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la Saga Sailor Moon ICI

    et toutes mes chroniques de mangas LÀ.

  • Coup de Folie sur Manhattan de Mindy Klasky

    Imprimer

    coup de folie sur manhattan,mindy klasky,babelio,masse critiqueMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Coup de Folie sur Manhattan?

        "Une fois de plus, c'est grâce à Babelio que je fais de nouvelles découvertes."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

        "Becca se réveille un jour, dans sa vie tout à fait normale, quand tout à coup, tout commence à dégringoler! Son petit ami est parti avec l'argent du théâtre où ils travaillent, ainsi que ses économies, la pièce qu'elle avait programmé ne pourra pas être jouée... Quand l'une de ses collègues la voit au bout du rouleau, elle va lui faire un cadeau plus qu'inattendu: une lampe et le génie qui va avec..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

        "Je trouve qu'aussi bien le titre, que la couverture et le résumé nous induisent en erreur. On s'attend à de la chick-lit très axée sur le shopping, un genre de nouvel Accro du Shopping en quelques sortes. Pourtant, après quelques pages seulement, on se rend compte facilement que ce n'est pas le cas, et lorsqu'on en arrive au passage du génie, on prend sans conteste un tournant bien différend! En fait, pour moi, c'est plutôt une bonne surprise, cette petite touche de magie ajoute un peu de nouveauté dans le genre. L'héroïne est attachante et son génie très amusant! Bon, j'ai bien ri quand il nous dit que 98% de ses clients commencent par vouloir sauver le monde avant de formuler des voeux pour eux-mêmes! A qui veulent-ils faire croire ça?"

    • Et comment cela s'est-il fini?

        "Si on met le génie de côté, on se retrouve avec de la chick-lit assez classique, une histoire d'amour, des problèmes en cascade qui finissent tous par se résoudre, une happy end et peu de suspense... Mais c'est pour ça qu'on aime la chick-lit non? Et puis ici, en bonus, vous avez droit à un soupçon de magie."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 1 commentaire
  • Le Joueur de Cartes de Daniel Henocq

    Imprimer

    le joueur de cartes, daniel henocq, babelio, masse critique, editions volpilière

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Joueur de Cartes?

       "C'est sur le site de Babelio que j'ai fait la rencontre de ce livre qui promettait un roman de fantasy mêlant l'extravagance d'une Alice au pays des Merveilles aux surprenantes rencontres d'un Magicien d'Oz."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Sophie, une jeune fille écossaise de 14 ans, ne peut s'empêcher de fouiner dans le musée dont son père est le conservateur et de désobéir à ses ordres en approchant un mystérieux automate qui semble semer la mort autour de lui..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je ne sais pas si on retrouve l'extravagance d'Alice mais en tous cas presque tous les autres éléments du livre y sont, ça c'est sûr: la chute, le jeu de carte, le roi qui veut couper la tête de la jeune fille... Avec une héroïne moins attachante pour ne rien arranger, mal élevée et arrogante et qui semble ne rien apprendre de ses malheureuses expériences. Quant à l'utilisation d'Arthur Conan Doyle comme héros, il n'apparaît en tout et pour tout que dans les quelques premières et dernières pages. Inutile de vous dire donc que pour moi ce livre n'a tenu aucune des promesses avancées en quatrième de couverture. Pourtant l'écriture est sympathique et certains passages accrocheurs mais même ceux-là sont gâchés par de trop nombreuses coquilles dans le texte!"

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Même la fin m'a déçue! Sophie ne s'en sort absolument pas grâce à elle et rien n'est résolu! Si c'est un livre destiné à la jeunesse, où est donc la morale?"

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

      "Je remercie encore Babelio et les Editions Volpilière ainsi que l'auteur Daniel Henocq pour sa gentille dédicace, en espérant qu'il ne m'en voudra pas trop de ma critique, mais quand il s'agit de livres, je ne peux m'empêcher de donner mon avis franc et honnête!"

    Catégories : Lire en Légèreté 6 commentaires