Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

babelio

  • La Chambre d'Ami de James Lasdun

    Imprimer

    la chambre d'ami,thriller psychologique,james lasdun,sonatine,babelio

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Chambre d'Ami ?

       "C'est grâce à Babelio que j'ai pu découvrir ce livre sans quoi je pense que je serais complètement passée à côté. J'ai d'ailleurs hésité à le prendre parce que les commentaires sont très partagés mais j'ai toujours du mal à résister à un thriller."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Matthew va passer l'été chez son cousin Charlie, un riche banquier, et sa femme Chloé dont il est plus ou moins amoureux. Son existence à lui est un peu entre parenthèse pour le moment et il espère que ces vacances lui permettront de voir les choses autrement mais il ne s'attendait certainement pas à un tel changement..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Dans ce roman, il y a tout au plus quatre personnages et le meurtre n'arrive qu'aux deux tiers du livre. On sait qui est l'assassin, on connaît ses raisons. Et pourtant, malgré cela, j'ai tourné les pages sans m'arrêter, dans l'attente de ce qui devait inexorablement arriver. C'est comme regarder Roméo avaler le poison. On sait qu'il va le faire mais on ne peut s'empêcher d'espérer le contraire. L'auteur nous plonge dans les méandres de la psychologie de son personnage et on ne peut faire autrement que de se prendre au jeu, de le comprendre, de le soutenir même, et on reste suspendu à son destin jusqu'à la dernière page. Je comprends malgré tout très bien les critiques négatives de ce roman et si vous ne vous intéressez pas profondément aux mécanismes de l'être humain, je vous conseille de passer votre chemin."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai eu une petite déception sur la fin, pas parce qu'elle n'est pas à la hauteur mais seulement parce qu'elle n'était pas celle que j'aurais voulu, c'est donc sûrement plus dans mon inconscient qu'il faut chercher le problème que dans le roman lui-même. L'auteur et moi n'avons tout simplement pas la même notion d'injustice."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 1 commentaire
  • Le Cri de Nicolas Beuglet

    Imprimer

    le cri,nicolas beuglet,babelio,masse critique,hôpital psychiatrique,thriller

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Cri ?

       "J'ai d'abord repéré ce livre en librairie. Tout chez lui m'appelait en cette période d'Halloween, sa couverture angoissante, son titre et son résumé qui promettaient également des frissons. J'ai résisté vaillamment dans un premier temps, puis j'ai eu la chance de le recevoir à l'occasion de la dernière masse critique Babelio."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Sarah Geringën est appelée en pleine nuit à l'hôpital psychiatrique de Gaustad pour enquêter sur la mort suspecte d'un patient. Mais son investigation n'aura pas le temps d'aller bien loin avant que tout le bâtiment ne parte en fumée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Ce n'est pas que ce livre soit mauvais mais pour moi, il ne tient pas ses promesses. Pas d'enquête terrifiante ou de révélation fracassante, rien qui nous pousse à tourner les pages plus vite, tout au moins dans la première partie. La suite est un peu meilleure grâce à l'ultimatum qui accélère le rythme mais là encore, les découvertes sont finalement assez décevantes et j'attends toujours de frissonner. Peut-être qu'on en sait pas assez, que certains éléments ne sont pas assez détaillés, je ne sais pas... Les personnages, quant à eux, sont attachants mais leur relation manque cruellement de subtilité au point que j'ai parfois eu envie d'en rire, ce qui à mon avis, n'était pas l'effet souhaité."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Il m'aura manqué l'ingrédient secret qui lie le tout et transforme une recette banale en quelque chose de magique, si je peux me permettre cette métaphore culinaire."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • L'Improbabilité de l'Amour d'Hannah Rothschild

    Imprimer

    l'improbabilité de l'amour, hannah rothschild, belfond, babelio, watteau

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Improbabilité de l'Amour ?

       "Ce livre m'a été proposé par Babelio dans le cadre d'une masse critique spéciale. L'histoire me tentait bien mais je me suis surtout laissée convaincre par les avis dithyrambiques Outre-Manche."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Tout le gratin s'est rassemblé à Londres pour une vente aux enchères qui promet de battre tous les records autour d'un Watteau qui vient d'être redécouvert. Malheureusement, lorsque la salle ouvre ses portes, le tableau a disparu..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je ne voudrais pas vous induire en erreur avec mon résumé qui correspond aux premières pages du livre, il ne s'agit pas ici d'une enquête pour retrouver le tableau. On replonge en fait tout de suite après dans le passé du tableau, qu'il nous raconte parfois lui-même, entre l'histoire d'Annie, qui a trouvé cette oeuvre dans une brocante, et les raisons pour lesquelles il avait disparu. Parfois, et sans vraiment savoir pourquoi, la sauce ne prend pas, malgré les bons éléments réunis. En fait si, j'ai peut-être un indice, je crois qu'il y a trop de bonnes choses dans ce livre. C'est paradoxal me direz-vous mais pensez à un film avec une palette d'acteurs tous plus impressionnants les uns que les autres et je suis sûre que vous verrez ce que je veux dire. On s'éparpille donc... J'ai bien sûr aimé ma lecture, l'incursion dans le monde de l'art, la vie de Watteau, Londres, la seconde guerre mondiale, tout m'intéressait mais aucune sujet n'était abordé de façon assez approfondie pour qu'une fois le livre reposé, l'envie d'y retourner nous tiraille. De plus, on passe des sujets les plus sérieux aux situations les plus stupides, c'est un peu déroutant."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin, comme le reste du livre, est soignée et l'auteur fait le tour des protagonistes et de leur avenir sans oublier personne. En revanche, je n'aurais pas été contre une petite note explicative sur Watteau, sa vie, son oeuvre et les choix de l'auteur.

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire des Romans 2 commentaires