Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jane austen

  • Coeur Indécis de Georgette Heyer

    Imprimer

    georgette heyer,coeur indécis,jane austen,milady

    •  Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Coeur Indécis?

       "Ses romans se déroulant sous la Régence, époque Jane Austen donc, il me paraissait évident de vouloir découvrir cet auteur et lorsque Milady a commencé à la traduire, j'ai été plus que ravie et je continue ma découverte à chaque nouvelle parution."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le conte de Spendborough vient de mourir et à laisser de bien curieuses directions testamentaires. En effet, si sa fille veut se marier, elle devra obtenir l'accord d'Ivo, qui n'est autre que son ancien fiancé!"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Pour remettre en condition quand même, je rappelle que Georgette Heyer, c'est de la click-lit légère, écrite dans les années 50 et se déroulant sous la Régence. C'est amusant et agréable même si cela reste sans grande surprise quant au dénouement. Malgré cela, ou peut-être à cause de cela, ce sont vraiment des livres que j'apprécie. Je ne pourrais pas lire uniquement ce genre de littérature mais ça fait du bien de temps à autre de s'aérer l'esprit de cette façon. Ce roman ne déroge pas à la règle même si je dois quand même dire que je l'ai un peu moins apprécié que les précédents. Le héros est très peu présent et la plus grande partie de l'action se déroule sans lui. De plus, certains passages traînent vraiment en longueur, c'est un peu dommage. Ça reste malgré tout amusant et divertissant si c'est ce que vous recherchez."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin est certainement l'une des meilleures parties du livre et satisfait bien sûr nos attentes. Cependant, si vous n'avez pas encore tenté l'expérience avec cet auteur, je préfère vous conseiller de commencer par un autre de ses livres."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Pour découvrir mes autres chroniques des livres de Georgette Heyer, c'est par ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 2 commentaires
  • Les Fourberies de l'Amour de Georgette Heyer

    Imprimer

    georgette heyer,milady,jane austen,les fourberies de l'amour

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Fourberies de l'Amour?

       "C'est grâce à Jane Austen que j'en étais venue à m'intéresser à Georgette Heyer et grâce à Milady que je peux en découvrir un nouveau régulièrement. Celui-ci n'a pas fait exception."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Kit Fancot fait la surprise d'une visite à sa mère mais la trouve bouleversée. En effet, il apprend que son frère jumeau a disparu alors même qu'il devait assister le lendemain à un dîner qui les aurait sauvés de la ruine et du déshonneur. Va-t-il se voir obligé de prendre sa place?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Honnêtement, j'aurais pu vous raconter la fin de l'histoire dans les moindres détails dès les premières pages. D'ailleurs, la quatrième de couverture elle-même dit déjà presque tout. Mais quelle importance? Ce n'est pas vraiment le suspense que l'on vient chercher dans ce genre de lecture. C'est divertissant, amusant et ça nous plonge dans l'époque de la Régence en Angleterre. Personnellement, ça me suffit. De plus, ayant tout de même été écrit au milieu du siècle dernier, le langage est plus élégant je trouve que ce qui se fait aujourd'hui et l'on échappe aux désormais quasi inévitables scènes de sexe que les auteurs de romances se sentent obligées de nous imposer à tout bout de champ. C'est rafraichissant! Il est difficile cependant pour moi d'écrire une nouvelle chronique qui ait quoi que se soit d'original puisque mon avis reste le même que pour tous les précédents Georgette Heyer que Milady a eu la bonne idée de publier, en trois mots: je me régale."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai envie de dire que lorsqu'on connait ces livres et que l'on sait ce que l'on vient y chercher, on n'est jamais déçu par un Georgette Heyer. Vivement le prochain!"

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Pour découvrir mes autres chroniques des livres de Georgette Heyer, c'est par ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 6 commentaires
  • Cotillon de Georgette Heyer

    Imprimer

    georgette heyer,jane austen,cotillon,adorable sophy,milady

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Cotillon?

       "Depuis que j'ai découvert Georgette Heyer avec Adorable Sophy, et grâce à Milady, j'avais hâte d'avoir l'occasion de la lire de nouveau."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Catherine Charing a été élevé par un tuteur riche mais pingre et ne possède rien qui lui appartienne. Et celui qu'elle appelle son grand-oncle va alors décider que pour hériter, elle doit impérativement choisir un mari parmi ses neveux. Même si le procédé est odieux, amoureuse de Jack depuis toujours, cela ne la gêne pas vraiment. Sauf que Jack est le seul à ne pas faire sa demande..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je suis vraiment très friande de cet auteur. Tout est réuni pour que l'on passe un excellent moment: une époque que j'adore, des bals, des intrigues, des secrets, une plume fluide et de l'humour! Le livre parfait pour emmener sur la plage cet été pour une lecture divertissante. Cela n'atteint certes pas le niveau de Jane Austen mais je dirais que c'est un genre de chick-lit d'époque, un compromis intéressant lorsque l'on recherche une lecture légère."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Pas de surprise à la fin, on se doute bien vite du dénouement mais il n'en est pas moins agréable. Si ce n'est que je l'ai trouvé un peu abrupte, j'aurais adoré connaître la réaction de bons nombres de protagonistes! Je garde une préférence tout de même pour Adorable Sophy, que je ne peux que vous recommander une fois de plus."

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur l'oeuvre de Georgette Heyer ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 8 commentaires