Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

policier

  • L'île au Ciel Noir de Lara Dearman

    Imprimer

    lara dearman, la bête noire, policier, thriller, Guernesey, Jennifer dorey

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Île au Ciel Noir ?

       "J'avais beaucoup aimé le cadre et l'ambiance du premier tome, sur l'île de Guernesey. J'avais moins accroché aux personnages mais je voulais persévérer malgré tout dans cette série qui a indéniablement des atouts."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Des ossements humains viennent d'être retrouvés sur la plage de Sercq et toute l'île ne parle plus que de ça. Mais alors que tous se pressent pour voir ça de plus près, un vieil homme est assassiné..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Comme la première fois, je suis séduite par le cadre. L'isolement de ces îles et le comportement des habitants nous plongent directement dans le bon état d'esprit pour avoir envie de déterrer quelques secrets. J'ai commencé à m'attacher aux personnages et à plus les apprécier même si leur vie personnelle reste un peu sous-exploité il me semble. L'enquête, quant à elle, même si elle est interessante, m'a parue assez similaire à la précédente et si je commence déjà à me lasser du procédé dès le deuxième tome, j'espère vraiment que l'auteur saura trouver un nouvel angle et quelques ficelles plus originales pour la suite. En revanche, je lui suis extrêmement reconnaissante de nous avoir donné les réponses que nous attendions sur la mort du père de l'héroïne sans avoir fait traîner cela sur une dizaine de tomes comme un bien trop grand nombre d'auteurs auraient fait."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Ce n'est pas parfait mais on a malgré tout bien du mal à quitter ces îles envoûtantes, il y a donc fort à parier que je continuerai la lecture de cette série."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de la Bête Noire ICI

    et ceux de Lara Dearman LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "L'île au Ciel Noir" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • La Mère Parfaite d'Aimee Molloy

    Imprimer

    la mère parfaire, aimée molloy, thriller, policier, enquête, enlèvement d'enfant

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Mère Parfaite ?

       "Pour tout dire, j'ai reçu un communiqué de presse sur ce livre et sans doute ne me serais-je pas arrêter dessus sans cela mais le titre et le résumé m'ont convaincu de lui donner sa chance."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Winnie est mère célibataire et elle se laisse convaincre par son groupe de jeunes mamans de lâcher un peu du leste et de sortir un soir dans un bar. À son retour chez elle, son bébé a disparu et elle est dévastée... Mais cette mère est-elle aussi parfaite qu'il y parait."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai complètement accroché à cette histoire, c'est bien amené et bien dosé si on mets de côté les passages sur le développement et l'évolution de bébé qui ne m'ont pas passionné mais qui, je dois l'admette, renforçaient l'absence de celui qui a disparu. La façon dont sont amenés des éléments d'enquête sans passer par l'habituel ruse du policier ou du détective est très inventive. Enfin, le procédé utilisé pour nous tenir en haleine ne présentait pas d'incohérences qui auraient pu gâcher le suspense. Malheureusement pour moi, c'est un procédé que j'ai déjà croisé dans différents thrillers et je n'ai pas été dupe mais cela n'enlève rien aux qualités d'écriture de l'auteur. En résumé, je trouve que pour une fois, le bandeau du livre est mérité et ne fait pas dans la surenchère. Quelques mots sur les personnages tout de même qui sont variés et attachants même si, là encore, leurs principales préoccupations tournent autour de leurs enfants, bien d'autres sujets sont abordés en parallèle."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Pas de grandes surprises pour moi donc mais aucune déception non plus à l'horizon. Une histoire bien ficelée jusqu'à la dernière ligne, avec même ce soupçon persistant d'angoisse qui va bien... "

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Mystère Rue des Saints-Pères de Claude Izner

    Imprimer

    claude izner,quais du polar,policier,libraire,paris,début du siècle,mystère rue des saints-pères,victor legris

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Mystère rue des Saints-Pères?

       "J'avais déjà aperçu ces jolies couvertures plus d'une fois et l'histoire de ce libraire me tentait bien. Alors quand j'ai rencontré, aux Quais du Polar, le duo de soeurs qui écrivent sous le nom de Claude Izner, je n'ai pas pu résister plus longtemps."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors que l'Exposition Universelle bat son plein, plusieurs personnes meurent prétendument d'une simple piqure d'abeille. Mais Victor Legris, libraire et chroniqueur pour un journal, trouve les coïncidences un peu trop étranges et les fils qui relient ses amis à ces meurtres, un peu trop nombreux."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai bien aimé cette lecture pour son époque, son cadre et ses descriptions de Paris et de sa toute nouvelle Tour Eiffel. En revanche, j'ai trouvé le personnage principal un peu benêt. Il me semble que dernièrement, le procédé de rendre le héros long à la détente afin de faire durer l'enquête plutôt que de se donner la peine de complexifier celle-ci devient un peu trop répandu. De plus, si le lecteur n'est pas lui-même limité, il arrive forcément un moment où il s'ennuie un peu. En bref, et peut-être aussi parce que j'en attendais beaucoup ou que je lis trop de romans du même genre, je dois dire que je n'ai pas été transcendée par ma lecture. La culture de ses auteurs, en revanche, ne fait aucun doute et toutes les anecdotes, citations et rencontres inopinées qui parsèment le récit sont un véritable régal."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Dans les romans qui se tissent dans les mailles de l'Histoire, je reproche souvent aux auteurs de ne pas démêler pour nous la réalité de la fiction, ici j'ai donc beaucoup apprécié l'épilogue qui replace le contexte et nous donne un petit cours tout à fait bienvenu. Ce ne sera malheureusement pas suffisant pour me donner envie de persévérer dans cette série." 

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 2 commentaires