Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

policier

  • La Dame en Blanc de Wilkie Collins

    Imprimer
    • la dame en blanc, Wilkie Collins, roman victorien, policierMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Dame en Blanc ?

       "J'ai lu ce livre il y a longtemps, avant l'ouverture de mon blog, c'est dire. J'avais beaucoup entendu parler de Wilkie Collins et tout ce dont je me souviens c'est que j'avais été plutôt déçue. Malgré tout, depuis que je suis retombée dessus dans ma bibliothèque, face à cette couverture d'une grande élégance, j'avais envie de le relire."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Walter Hartright accepte un poste de professeur de dessin auprès de deux jeunes femmes, dans la campagne anglaise, mais alors qu'il s'apprête à quitter Londres, il fait une bien étrange rencontre. Et quelle n'est pas sa stupeur, en arrivant dans le Cumberland, de découvrir que l'une de ses jeunes élèves est le sosie de la dame en blanc qui a croisé sa route et qui l'intrigue tant..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'avais quelques craintes en commençant cette lecture, essentiellement de m'ennuyer pour tout dire, et ce ne fut absolument le cas. Bien sûr, il y a quelques longueurs mais la plupart du temps, nous sommes trop pris par l'intrigue et par les dangers que court la jeune héroïne pour ne pas tourner les pages à toute vitesse. J'ai aimé aussi ce côté un peu désuet du roman victorien, qui peut faire sourire peut-être, mais il faut savoir se remettre dans le contexte de l'époque pour bien saisir tout ce que la situation a d'effrayant. L'originalité vient également du fait que l'histoire est racontée par différents protagonistes. C'est un procédé interessant même si je n'ai pas véritablement ressenti les changements de ton et de personnalité. Ce fut, quoi qu'il en soit, une belle rencontre et je me réjouis d'avoir donné une seconde chance à ce roman. Comme quoi, l'âge, l'instant mais sûrement également les attentes, jouent beaucoup sur une lecture."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai beaucoup aimé la fin même si j'avais deviné certains secrets et que d'autres perdent de leur importance à notre époque. Mon seul regret est pour Marian, qui est pour moi la véritable héroïne et qui n'est que peu récompensée de son grand dévouement."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "La Dame en Blanc" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Brutale de Jacques-Olivier Bosco

    Imprimer
    • la bête noire, brutale, Robert Laffont, thriller, policier, Jacques-Olivier BoscoMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Brutale ?

       "Je crois que j'ai ce livre sur ma liseuse depuis sa sortie mais comme je n'aime pas lire en numérique, je l'avais un petit peu oublié. Le confinement étant l'occasion de revoir ses exigences à la baisse, j'ai ressorti mon Kindle et je ne le regrette pas."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Lise Lartéguy n'est pas une flic comme les autres. Elle paraît borderline, impulsive et incontrôlable à ses coéquipiers et ses supérieurs, en réalité, elle est pire que ça..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Il y a beaucoup d'éléments que j'ai aimé dès les premières pages, qui nous plongent directement dans l'action, et par-dessus tout, l'héroïne avec son petit côté Dexter. En fait, le livre, c'est elle. D'ailleurs, le titre, c'est elle. L'intrigue finalement a moins d'importance, je me rends même compte en écrivant ces lignes que je ne la trouve pas transcendante mais que ça ne m'a pas du tout gênée. Non, ce qui nous importe c'est Lise, cette femme forte mais complètement malade, son parcours, ses pulsions. Et malgré toute sa noirceur, on l'aime vraiment, on ne peut s'empêcher d'avoir de l'empathie pour elle. J'ai adoré sa relation avec son frère, celle avec le Cramé aussi évidemment et puis les pistes d'explication. Malheureusement, j'aurais vraiment souhaité qu'elles conduisent à quelque chose, à une rédemption à défaut d'un changement ou d'une guérison qui paraît bien sûr impossible et c'est finalement le contraire qui se produit. Pour moi, c'est l'exemple même de l'auteur qui veut choquer, pousser le vice toujours plus loin et qui finit par en faire trop. Je l'ai ressenti également parfois dans l'écriture avec des mots crus totalement inutiles qui semblaient avoir été placé là après coup exprès, parce qu'on s'était soudain rappelé qu'on voulait faire dans le trash."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin est à l'image de ce que je viens de dire et j'ai été vraiment déçue pour Lise. Je lis des polars pour la justice que l'on y trouve et qui nous donne l'illusion que l'univers s'équilibre et ce n'est pas du tout ce que j'ai ressenti ici."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de la collection de la Bête Noire ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Brutale" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 3 commentaires
  • L'Attentat de Lancaster Gate d'Anne Perry

    Imprimer

    saga pitt, Anne Perry, l'attentat de lancaster gate, policier, anglais, charlotte et Thomas Pitt, spécial branch

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'attentat de Lancaster Gate ?

       "Entre les Pitt et moi, c'est une histoire d'amour qui dure, même si je dois bien avouer qu'elle s'étiole un peu avec le temps. S'il est vrai que les derniers tomes sont moins bons que les premiers, je ne peux pour autant tout simplement pas les abandonner en cours de route."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "À Lancaster Gate, un attentat visant des policiers a fait deux morts et des blessés graves. Les anarchistes sont les suspects idéaux mais il se pourrait bien que l'enquête de Pitt et de Tellman mette à jour une réalité bien plus dérangeante..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'avoue que cette série ne me passionne plus comme au premier jour et ça faisait un moment que je ne m'y étais pas replongée. Du coup, j'étais franchement contente de retrouver cet univers et tous ses personnages, toujours aussi attachants. J'ai également beaucoup aimé le sujet de l'enquête, riche en rebondissements et en confrontations en tous genres. En revanche, la façon dont sont menées les investigations me laisse franchement perplexe : par exemple, cette dénonciation maladroite dès les premières pages qui sort franchement de nul part, ou le traitement excessivement léger des soupçons qui pèsent sur un jeune homme bien né, pour ne citer que les principaux éléments. Malheureusement, cela donne vraiment l'impression que Pitt accorde certaines faveurs aux privilégiés alors que c'est aux antipodes de ce qu'il est réellement. Il s'agit en fait ici de compassion mais cela n'a rien à faire au début du roman, alors qu'il ne connait pas encore tous les tenants et les aboutissants de l'histoire et ça enlève de l'impact à la fin du roman je trouve, pourtant très bien menée. C'est à mon sens la seule erreur, mais pas des moindres, de ce tome, que j'ai trouvé par ailleurs bien meilleur que certains des derniers que j'avais lu."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai vraiment beaucoup aimé la fin parce qu'elle est différente, amusante et pleine d'humanité. Je suis ravie d'avoir fait un bon de chemin supplémentaire aux côtés de Thomas, Charlotte, Emily, Vespasia et les autres..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la série Charlotte et Thomas Pitt ICI

    et toutes celles des livres d'Anne Perry LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "l'Attentat de Lancaster Gate" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire