Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

reine d'angleterre

  • La Reine des Lectrices d'Alan Bennett

    Imprimer

    la reine des lectrices,alan bennett,reine d'angleterre,the uncommon reader

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Reine des Lectrices?

       "J'avais déjà aperçu ce petit opus sur de nombreux blogs mais c'est la chronique d'Eliza du tout nouveau, tout beau blog Passions Lectures qui finit de me convaincre. En plus, vu le nombre de pages, ce serait dommage de s'en priver!"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Que se passerait-il si la Reine d'Angleterre commençait à se passionner pour la lecture? Non, mais à se passionner au point de négliger ses devoirs, voire au point d'avoir envie de se mettre à écrire? La réponse se trouve dans ces pages..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Cela aurait pu très mal commencer si je m'étais laissée échauder par une remarque assez désobligeante sur la culture d'un président français et le comportement plus qu'improbable d'une reine d'Angleterre! Mais je ne suis pas si facilement décourageable et c'est avec délice que j'ai tourné les pages alternant les anecdotes sur la vie de la monarque et des réflexions interessantes sur la lecture tel "lire, c'est se retirer du monde, se rendre indisponible." C'est terriblement vrai, mais aux vues du nombre de blogs littéraires qui fleurissent sur la toile, j'ajouterais que c'est se retirer pour mieux partager par la suite! Je suis malgré tout étonnée de lala reine des lectrices,alan bennett,reine d'angleterre,the uncommon reader,coup de coeur récurrence de l'idée selon laquelle très peu de gens lisent! Est-ce que le nez plongé dans mes livres, je ne me serais pas rendue compte que la nation entière n'ouvrirait un roman que quand il lui tombe un oeil?"

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai trouvé la fin hilarante, ce qui n'arrive pas si souvent! En conclusion, ce livre est une joyeuse petite friandise, trop courte, on ne le dira jamais assez, mais extrêmement sympathique. Et pour prolonger un peu le plaisir, une dernière citation: "Qui peut se prétendre au-dessus de la littérature? dit la reine. Ce serait aussi ridicule que de se croire au-dessus de l'humanité."

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...