Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire des Biographies - Page 3

  • Sulak de Philippe Jaenada

    Imprimer

    sulak,philippe jaenada,bruno sulak,julliard

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Sulak?

       "C'est la présentation de l'éditeur qui m'a donné envie de lire ce livre et de participer un peu à la rentrée littéraire pour une fois."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "L'auteur nous raconte avec tendresse, la vie de Bruno Sulak, braqueur audacieux et fascinant des années 80."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Dès les premières lignes, j'ai adoré la plume de l'auteur: son humour surtout, la façon de s'impliquer dans le récit. Mais au bout d'une centaine de pages, l'écriture ne suffit plus, encore faut-il s'intéresser à la vie de Bruno Sulak. Comme Jaenada commence par nous raconter l'histoire de son grand-père puis de son père, j'avoue que j'ai le temps de me poser la question sur l'intérêt de ce livre pour moi et je commence même à être agacée par la tendance de l'auteur à tout pardonner à Bruno Sulak, à lui trouver des excuses, à dire que rien n'est de sa faute, le pauvre. Puis la rencontre a lieu entre ce bandit au grand coeur et moi et comme chaque personne qu'il a croisésulak,philippe jaenada,bruno sulak,julliard sur sa route, il me séduit. A partir de là, il m'a été très difficile de lâcher le livre. A chaque pose, je m'empressais de raconter ses péripéties à tout mon entourage et chacun voulait en savoir plus. Ma mère me pressait même de finir pour connaître l'épilogue et je dois dire que je ne me suis pas fait prier."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je ne dirai rien sur la fin car je ne veux pas gâcher le suspense. Je peux vous dire que ce livre m'a procuré plus d'émotions qu'aucun autre livre depuis au moins un an, m'a fait rire, pleurer et que je pense régulièrement à Bruno Sulak..."

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

  • Une Semaine avec Marilyn de Colin Clark

    Imprimer

    marilyn monroe,colin clark,une semaine avec marilyn,film

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Une Semaine avec Marilyn?

        "Marilyn et moi, c'est une longue histoire d'amour. D'aussi loin que je me souvienne, elle m'a toujours fascinée mais jusqu'ici je n'avais jamais lu de livres sur elle parce que la plupart du temps, ce qu'en disent les gens m'énerve... Mais lorsque le film avec Michelle Williams est sorti, je n'ai pu m'empêcher d'aller le voir et j'ai adoré! Je me suis donc dit que je ne prenais pas de grands risques en lisant ce livre."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

        "Colin Clark était assistant sur le film le Prince et la Danseuse avec Marilyn et Laurence Olivier. Il était donc aux premières loges pour l'observer, et pendant quelques jours, il fut même son ami le plus proche."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

        "L'avantage du film, et de l'extraordinaire performance de Michelle Williams, est que la présence de Marilyn remplit l'écran à tel point que l'on n'a pas le temps de se poser de questions. Ici, c'est un peu différent. Je ne peux m'empêcher de me demander ce que Colin Clark peut vraiment se rappeler de ce qu'il s'est passé autant de temps après et qu'elle est la part d'idéalisation. Mais à part ça, il décrit Marilyn telle que je l'imagine: fragile et très mal entourée. Il a été pendant quelques jours ce que nous aimerions tous être en la voyant: son ami, son sauveur. Mais c'est toute la place que Marilyn laissait à ce genre de personnes désintéressées dans sa vie: quelques jours... Et finalement, c'est une histoire bien triste."

    • Et comment cela s'est-il fini?

        "Pour tous les amoureux de Marilyn, je pense que c'est un livre véritablement indispensable, une si belle déclaration... Je suis sûre que je le relirai de temps à autres, et j'ai d'ores et déjà envie de me replonger dans le film, ou pourquoi pas dans l'un de ceux de Marilyn."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Catégories : Lire des Biographies 8 commentaires
  • Alice I Have Been de Melanie Benjamin

    Imprimer

    alice au pays des merveilles,alice liddell,alice in wonderland,alice i have been,lewis carroll,mr dodgson

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Alice I Have Been?

       "J'ai découvert ce livre sur le blog Bleue et Violette. Non seulement la critique aurait suffit à me donner envie de le lire, mais après avoir détesté Alice au Pays des Merveilles pendant des années, je suis aujourd'hui fière de mon prénom et j'adore cette oeuvre! Impossible alors de passer à côté de cet ouvrage!"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Ce livre raconte, de façon romancée, différents chapitres de la vie d'Alice Liddell, plus connue sous le nom d'Alice au Pays des Merveilles!"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est à la fois un livre magnifique et quelque peu dérangeant. On découvre de nombreux aspects de la vie d'Alice, tristes pour la plupart mais qui nous permettent de nous sentir proche d'elle, qui nous donnent l'impression d'entrer dans son intimité. Et nul doute que c'est un privilège, nul doute qu'elle nous fascine aujourd'hui autant qu'elle a pu fasciner Lewis Carroll et tant d'autres en son temps... Le côté dérangeant pourrait résider dans les rumeurs de pédophilie qui planent sur l'auteur. Pourtant, cette partie est assez bien traitée par Melanie Benjamin qui ne tranche jamais véritablement et ne lève pas le voile sur le doute, comme il se doit. En revanche, certaines paroles qu'elle met dans la bouche de la jeune Alice ressemblent aux justifications d'un pédophile qui accuse ses jeunes victimes de l'avoir séduit! Alors peut-être suis-je prude mais elles me choquent profondément! Et si elles ne sont qu'un détail au milieu des beautés du livre, elles me paraissent un détail d'importance."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "En refermant ce livre, je pense à Alice Liddell et je ressens une grande mélancolie. Je suis heureuse d'en savoir plus sur elle et j'apprécie également la démarche de l'auteur qui précise à la fin ce qui est vrai et ce qui l'est moins. Et je n'ai plus envie de m'arrêter là dans la connaissance de cette autre Alice de l'autre côté du miroir..."

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

     Retrouvez toutes mes chroniques autour de l'univers d'Alice au Pays des Merveilles ICI