Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

littérature écossaise

  • Hamish Macbeth 7 dans Rira Bien qui Rira le Dernier de M.C. Beaton

    Imprimer
    • rira bien qui rira le dernier, Hamish Macbeth, m. c. beaton, littérature écossaise, highlands, cosy mysteryMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Rira Bien qui Rira le Dernier ?

       "Comme beaucoup d'entre nous, j'ai décidé de faire un dernier tour en librairie la veille du deuxième confinement et, pour une fois, de ne pas (trop) me restreindre dans mes achats. Les deux derniers Hamish Macbeth, tout juste édités, n'ont donc pas tardé à terminer dans mon panier."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Hamish est appelé chez Andrew Trent. Celui-ci aurait été retrouvé poignardé mais ce n'est pas la première fois que le vieux blagueur lui fait le coup et le policier n'y croit pas une minute. Pourtant, quand il arrive au manoir, il va bel et bien trouvé le propriétaire assassiné et tous les membres de sa famille présents et particulièrement suspects..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Pour ce qui est de l'enquête, sans deviner complètement tous les tenants et les aboutissants, certains secrets ne sont pas très difficiles à déterrer. S'il n'est pas étonnant que Blair n'y voit que du feu, et fasse preuve de préjugés racistes par-dessus le marché, je me demandais quand même pourquoi Hamish n'avait pas encore posé certaines questions. Au final, heureusement que Priscilla était là pour le mettre sur la bonne piste. Pour le reste, c'est l'humour de l'auteur et son excellente connaissance de la nature humaine qui contribuent, comme toujours, à nous faire passer un moment agréable, jamais dénué d'intérêt ni de leçon à retenir. C'était la lecture parfaite pour l'époque et la situation, une lecture qui ne manque jamais son objectif et qui fait du bien."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Une enquête résolue, une petite pique d'humour dans les dernières lignes et on referme le livre avec satisfaction. Mais pour être honnête, c'est un roman sans évènement majeur, ni marquant et je pense que ce sera peut-être l'un des tomes dont je garderai le moins de souvenirs. J'espère que le suivant bousculera un peu notre policier écossais préféré."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et celles des livres de M. C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Rira Bien qui Rira le Dernier" ?

  • Hamish Macbeth 4 dans Qui a une Taille de Guêpe de M.C. Beaton

    Imprimer
    • hamish macbeth, m. c. beaton, highlands, littérature écossaise, whodunit, qui a une taille de guêpeMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Qui a une Taille de Guêpe ?

       "J'ai tellement regretté de ne pas l'avoir pendant le confinement qu'il a logiquement fait partie de mes premiers achats dès la réouverture des librairies. J'avais grand besoin d'aller balader dans les paysages d'Écosse."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un nouveau couple vient de s'installer au village avec pour ambition d'ouvrir une maison d'hôtes. Alors que tout le monde le trouve sympathique, Hamish a un mauvais pressentiment et n'est pas le moins du monde étonné lorsqu'il retrouve l'épouse empoisonnée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'admire vraiment la capacité de M.C. Beaton à dépeindre ses personnages avec tant d'humanité et ce, malgré leurs défauts qu'elle ne cherche pas à masquer. Hamish, finalement, c'est pour moi un jeune homme qui a tout compris à la vie, qui sait ce qui a vraiment de l'importance (ce que la plupart des gens mettent des années à découvrir, voire jamais pour certains...). Et mieux encore, il assume ses choix, ses valeurs fondamentales face au mépris des autres et au risque même de perdre la bonne opinion de celle dont il est amoureux. Qu'on l'accepte comme il est, ou tant pis. Comment ne pas avoir une tendresse particulière pour ce personnage ? On ne s'attendrait peut-être pas à autant de "philosophie", si je puis dire, dans ce genre de roman mais ça n'en est que plus intelligent. Voilà, après le cadre, l'enquête, tout ça, tout ça.... J'ai adoré l'histoire du docteur et de sa femme, les interventions discrètes d'Hamish, les autres habitants du village et toutes les petites histoires secondaires, l'évolution de la relation entre Hamish et Priscilla..."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Vite, vite, la suite..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et celles des livres de M. C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Qui a une Taille de Guêpe" ?