Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

livre audio

  • Vers la Beauté de David Foenkinos

    Imprimer

    vers la beauté, david foenkinos, livre audio, audible, Xavier béja

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Vers la Beauté ?

       "Je n'étais pas certaine que les romans de David Foenkinos soient tout à fait mon genre de livres pourtant, j'en entendais beaucoup de bien et cela éveillait ma curiosité. Quand l'occasion m'a été offerte par Audible d'écouter Vers la Beauté, je l'ai saisi."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors qu'Antoine était un professeur respecté des Beaux-Arts de Lyon, il se présente au Musée d'Orsay au poste de gardien de salle. Qu'est-il arrivé à cet homme brillant pour qu'il quitte tout subitement et pour qu'il passe de l'éloquence au silence..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai aimé cette première partie qui se concentre sur Antoine, son mal-être, son changement de vie... Qui nous parle de beauté, de peinture, du Musée d'Orsay et de Modigliani. C'est tout ce qui m'avait donné envie en lisant le résumé. Malheureusement, il ne s'agit que d'une toute petite partie du livre. Ensuite, on repart en arrière pour se faire les témoins de sa rencontre avec Camille, puis on repart encore en arrière pour connaître l'histoire de Camille. Et j'ai décroché. Je me suis ennuyée, j'ai trouvé ça long et cousu de fil blanc. Je pense que l'interprétation un peu trop monocorde ne m'a pas non plus aidée et si Xavier Béja pouvait éviter de prendrevers la beauté,david foenkinos,livre audio,audible,xavier béja une voix de midinette en détresse à chaque fois qu'il joue le dialogue d'une femme, ça serait sûrement moins préjudiciable à cette lecture. Enfin, c'est un détail, mais est-il normal que dans un livre où on dépasse à peine la dizaine de personnages, on retrouve à plusieurs reprises le même prénom ?"

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Il y avait de l'idée et des jolies choses dans ce texte mais vous l'avez compris, ce fut une déception, une écoute que j'ai traîné sur des jours et des jours et que j'étais contente de voir se terminer, une rencontre ratée."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de livres audio ICI

    Catégories : Écouter des Romans 0 commentaire
  • Mange, Prie, Aime d'Elizabeth Gilbert

    Imprimer

    mange,prie,aime,julia roberts,développement personnel,elizabeth gilbert,amazon,audible,catherine creux

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Mange, Prie, Aime ?

       "J'avoue, l'approche de la quarantaine aidant sûrement, je m'intéresse de plus en plus à des questions existentielles, la recherche d'un bonheur simple, le développement personnel. Alors forcément, quand Audible m'a proposé de lire Mange, Prie, Aime, je ne pouvais pas dire non."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Elizabeth se lève toutes les nuits pour s'enfermer dans sa salle de bain et pleurer à chaudes larmes. Une évidence s'impose à elle, elle ne veut plus de sa vie actuelle et plus de son mariage. Après un divorce long et difficile, elle décide d'entamer un périple pour se retrouver en commençant par l'Italie et ses plaisirs culinaires, puis elle se rend dans un ashram en Inde et enfin, suis les enseignements d'un guérisseur à Bali."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Comme il s'agit d'un livre audio, il me faut vous parler de cet aspect-là. J'avais beaucoup aimé mes expériences précédentes, et la personne qui lit est un élément clé de la réussite ou non de l'aventure. Ici, Catherine Creux a une voix agréable, un accent parfait dans plusieurs langues et lit de façon tout à fait limpide. Pourtant, et vraiment, ça n'engage que moi, plusieurs choses m'ont gênées : des passages un peu surjoués, de nombreuses liaisons manquantes et une façon particulière d'interpréter la ponctuation qui, à chaque fin de chapitre, me donnait l'impression qu'elle allait encore dire quelque chose, puis non... Du coup, j'étais parfois un peu déroutée et cela a contribué au fait qu'il m'a fallu un train long moment pour m'attacher à l'héroïne, qui n'est autre que l'auteur Elizabeth Gilbert. 

       Bien sûr, ce n'est pas la seule raison, et de loin. D'abord, il ne se passe pas grand chose dans ce livre. Ensuite, on en a tellement entendu parler que forcément, nos attentes sont élevées. J'avais projeté des choses aussi, induites par la publicité et les phrases d'accroche : une femme qui plaque tout, change de vie et se découvre. C'est d'ailleurs ce que l'on pourrait continuer à penser et ce que l'auteur elle-même nous raconte. Pourtant, petit à petit, on la découvre et on se rend compte qu'elle a déjà énormément voyagé, qu'elle a déjà fait ce genre de choses, qu'elle a déjà changé d'orientation dans sa vie à de nombreuses reprises, qu'elle a déjà fait des retraites spirituelles... Et là où, sûrement, on espérait être inspiré par elle et avoir envie de faire la même chose, on se rend compte qu'elle a quand même une stabilité professionnelle lui permettant de partir à l'aventure et même, qu'elle est payée pour effectuer ce voyage. Cela n'enlève rien à son courage, à sa réflexion profonde, aux choses qu'elle va apprendre sur la vie bien sûr. Il y a de nombreuses pensées qui m'ont plues, touchées même mais disons seulement que ce livre n'est pas ce à quoi je m'attendais.

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Attention, spoiler ! Ne lisez pas ce qui suit si vous ne voulez pas connaître la fin. Donc, après un an de voyage, Elizabeth se trouve et trouve l'amour qui plus est, se marie, happy end. Sauf que, plusieurs années après la fin de ce livre, l'auteur a divorcé parce qu'elle s'est rendue compte qu'elle était amoureuse de sa meilleure amie... Ce qui me gêne ici, ce n'est absolument pas qu'elle ait finalement découvert qu'elle aimait une femme mais qu'on nous présente ce livre presque comme une solution, comme l'exemple à suivre pour être heureux. Il y a une tendance au développement personnel qui est à la fois très marqué et très critiqué et je trouve que ce livre ne lui fait pas forcément du bien, me laissant avec un avis sur l'héroïne qui est à l'opposé de ce que j'aimerais avoir. Personnellement, je pense qu'il est essentiel de se remettre en cause sans arrêt et d'expérimenter, d'évoluer. Mais c'est un chemin de vie, progressif et infini et tomber dans l'excès de cemange,prie,aime,julia roberts,développement personnel,elizabeth gilbert,amazon,audible,catherine creux,livre audio raisonnement n'est pas plus un signe d'équilibre que de ne jamais se poser la moindre question."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres audio ICI

  • Frappe-toi le Coeur d'Amélie Nothomb

    Imprimer

    audible,livre audio,amélie nothomb,frappe-toi le coeur,amazon

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Frappe-toi le Coeur ?

       "J'aime autant lire que l'objet livre en lui-même et lorsque j'apprécie un auteur, j'ai envie de retrouver ses oeuvres dans ma bibliothèque. Malgré tout, j'avais été séduite par ma première expérience de livre audio. J'ai donc trouvé le compromis idéal : je choisis d'utiliser ce média pour faire des découvertes, écouter des histoires que je n'aurais peut-être pas acheté et me laisser surprendre... Premier essai donc avec le nouvel Amélie Nothomb."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Marie est belle, jeune et intelligente. Son seul défaut ? La jalousie. Et quand son premier enfant va naître, elle ne va pas supporter de ne plus être le centre d'attention."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai écouté ce livre alors que je passais quelques heures dans un joli parc pour y prendre des photos, autant dire que j'étais proche du bonheur absolu... Du coup, je garde un souvenir mélancolique de cet après-midi là, lié aux différentes sensations ressenties pendant ma lecture et je dois dire que j'aime ça. Quand on lit un livre on est enfermé dans une bulle, ce que j'apprécie aussi souvent, mais ici on peut contempler le monde. Plus j'explore les possibilités des livres audios, plus j'aime ça. Ça ne remplacera jamais la lecture pour moi mais je trouve que c'est un bon complément, d'autant que les narrateurs d'audible sont très bien choisis.

       Pour ce qui est de cette histoire, très prenante dès le départ, qui explore les sentiments humains, les relations d'une mère avec ses enfants, c'est assez triste mais le détachement de l'héroïne nous permet d'avancer avec elle. J'aime la simplicité de l'auteur, ce récit clair et bien écrit, qui ne s'encombre pas de superflu même si on reste finalement un peu en surface, comme gardés à distance."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin, qui comme le reste du livre, a besoin de peu de mots pour tout exprimer, tout expliquer, m'a plue. Ce n'est pas un coup de coeur mais je ne regrette pas mon choix."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Pour retrouver mes autres chroniques de livres audios, c'est par ICI.