Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

village anglais - Page 3

  • Agatha Raisin Enquête 11 - L'Enfer de l'Amour de M. C. Beaton

    Imprimer

    Agatha raisin, agatha raisin enquête, tome 11, l'enfer de l'amour, policier anglais, village anglais, m. c. beaton

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Enfer de l'Amour ?

       "Avec cet extraordinaire rebondissement des dernières pages du tome précédent, je ne pouvais décemment pas rester plus longtemps sans savoir ce qu'il allait advenir de notre pauvre Agatha."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Comme on pouvait s'y attendre, le mariage entre James et Agatha n'est pas vraiment idyllique alors lorsque James disparait après une scène terrible avec sa femme, tout le monde la soupçonne d'y être pour quelque chose. Et les choses ne s'arrangent pas quant on retrouve le corps de Melissa, nouvelle venue à Carsley et maîtresse de James d'après les rumeurs..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Pour ce qui est de l'enquête, j'ai eu grandement l'impression que la victime était une copie collée d'une autre femme qui avait habité le village dans un des premiers tomes. Quant à Charles et Agatha, ils tournent beaucoup en rond, retournent sans cesse interroger les mêmes personnes mais n'avancent pas beaucoup. Malgré tout, il y a une vraie résolution de l'enquête, interessante, et cette fois c'est véritablement Agatha qui trouve la solution sans avoir besoin d'attendre que l'assassin vienne essayer de la tuer. De plus, on ne se lasse pas d'Agatha elle-même et du plaisir de la retrouver, elle et tous ceux qui gravitent autour d'elle comme Bill Wong, Mrs Bloxby, Jimmy Jessop ou encore Roy. Et comme c'est à peine si on croise James, le plaisir est total."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Même si cette fin est un peu tirée par les cheveux, et c'est le moins que l'on puisse dire, si elle peut nous débarrasser de James pour toujours, je prends !"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des enquêtes d'Agatha Raisin ICI

     

    Alors, vous craquez pour " L'Enfer de l'Amour " ?

  • Agatha Raisin Enquête 9 - Sale Temps pour les Sorcières de M.C. Beaton

    Imprimer

    agatha raisin,saga agatha raisin,agatha raisin enquête,sale temps pour les sorcières,m. c. beaton,albin michel,village anglais,policier

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Sale Temps pour les Sorcières ?

       "Nous voilà déjà arrivés au neuvième tome des aventures de notre chère Agatha. Malgré quelques déceptions, des hauts et des bas, j'ai du mal à abandonner l'héroïne malchanceuse et les belles couvertures me font irrémédiablement craquer !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Capillairement mutilée par sa précédente enquête, Agatha est partie se réfugier dans l'hôtel d'un petit village perdu en bord de mer. Alors qu'elle est décidée à se tenir tranquille, la voyante qu'elle vient de consulter meurt assassinée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'avais quelques réserves après ma lecture des tomes précédents et de plus, cette histoire en particulier faisait partie de la première saison de la série télévisée et je connaissais donc déjà l'essentiel de l'intrigue. Et bien, je suis ravie d'avoir persévéré jusque là parce que non seulement le récit est très différent de celui dont je me rappelais mais en plus je trouve que l'auteur se renouvèle enfin ! En bref, je me suis régalée. Agatha y est moins ridicule qu'à son habitude et commence, du moins dans une certaine mesure, sinon ce ne serait plus Agatha, à comprendre qu'il vaut mieux ne pas toujours se mêler des affaires des autres. Elle rencontre un nouvel homme, se fait de nouveaux amis et l'énergie qu'elle insuffle au petit groupe qu'elle intègre est à la fois bon pour son moral et pour le notre."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Bien sûr, chassez le naturel et il revient au galop et je n'ai pas pu m'empêcher d'être de nouveau agacée dès que Charles et James entre de nouveau dans la danse avec toujours les mêmes histoire, les mêmes gaffes et les mêmes rancoeurs, mais ça reste anecdotique dans ce tome-ci et ce serait bien que ça le soit également dans les  suivants..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des enquêtes d'Agatha Raisin

  • Deux Garçons Bien sous tous Rapports de William Corlett

    Imprimer

    pavillons poche, deux garçons bien sous tous rapports, william corlett, village anglais, homosexualité

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Deux Garçons Bien sous tous Rapports ?

       "Ce livre était dans ma wishlist depuis tellement longtemps qu'honnêtement je ne saurais plus vous dire ni pourquoi ni comment il avait atterri là. Mais quand j'ai vu que Pavillons Poche le réédité, j'ai sauté sur l'occasion."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Bless et Rich ont décidé de sauter le pas et de s'installer ensemble, choisissant pour cela une belle demeure à la campagne, dans le petit village de Bellingford. Mais Rich doit très vite repartir travailler et Bless se retrouve seul à affronter ses nouveaux voisins, pas tous ravis de leur arrivée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Sa note sur différents sites internet n'est pas forcément très élevée et comme j'ai été plutôt déçue dernièrement par plusieurs lectures anglaises, je dois dire que je m'attendais presque à ce que ce soit de nouveau le cas. En réalité, je me suis régalée. Je me suis beaucoup amusée dans ce petit village anglais, tout chamboulé par l'arrivée de nouveaux venus qui ne sont autres que deux messieurs seuls, une façon polie de dire qu'ils sont en couple. Le personnage de Bless, jeune et un peu perdu, est aussi extrêmement attachant. Malheureusement, vers le milieu de l'histoire, on tombe vraiment dans l'exagération avec des rebondissements ridicules et rocambolesques qui, à mon sens, n'étaient pas du tout utiles. Mais il suffit de faire abstraction de quelques éléments pour passer un bon moments avec tout ce petit monde."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai aimé la fin même si là encore ça part un peu dans tous les sens. Si ça n'en est pas moins drôle, ça enlève un peu de force au propos et c'est quand même dommage parce que parler d'homosexualité avec humour reste essentiel aujourd'hui."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 2 commentaires