Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

challenge littéraire

  • Tous mes Voeux, 7ème Édition + Mon Joli Noël

    Imprimer

    noël, cartes de voeux, échange, Christmas, carte de noel, tous mes voeux, échange épistolaire

       Je déclare officiellement ouverte la septième édition de "Tous mes Voeux", l'échange épistolaire de Noël dans la lignée de la tradition anglaise. Je suis toujours aussi enthousiaste à l'idée de relancer le projet, et j'espère qu'il en sera de même pour vous.

       Mais avant de s'amuser, commençons par la partie un peu contraignante, les règles à suivre que, cette année encore, je vous supplie de  lire attentivement.

       Voici donc, pour que tout se passe bien, le protocole pour s'inscrire, en deux étapes :

    - Avant le 24 Novembre, merci de me laisser un commentaire ici avec le nombre de cartes que vous souhaitez envoyer.

    - Et (ce n'est pas facultatif, les deux étapes sont indispensables), merci de m'envoyer un petit mail à itismywonderland@gmail.com avec la confirmation de votre inscription, le nombre de cartes que vous voulez envoyer et votre adresse postale (pas mail, postale). N'hésitez pas non plus à rentrer mon adresse mail dans vos contacts pour être sûre de recevoir ma réponse qui validera votre participation. Si vous avez la moindre demande (comme des échanges avec l'étranger, sachant que ce sont toujours des correspondantes francophones), c'est à ce moment-là qu'il faut le faire également. En revanche, un seul mail suffit, même si je ne vous réponds pas tout de suite !

     

       Passons aux règles de l'échange, toutes aussi importantes. Chaque année, certains ne les respectent pas et des correspondantes sont déçues. Si vous ne vous sentez pas capable de respecter ces règles, merci de ne pas vous inscrire.

    - Choisir de jolies cartes. Non mais vraiment vraiment jolies. Pensez à ce que vous aimeriez recevoir, ce qui vous ferait sourire en ouvrant votre enveloppe, ce qui répandra la magie de Noël… Des paillettes, une belle enveloppe, un timbre de fête ne sont jamais de trop… Et pas de cartes faites maison. J’en suis navrée mais les résultats étaient vraiment trop aléatoires et ont fait de nombreux déçus lors d'éditions précédentes. Si vous n'avez pas beaucoup d'argent à dépenser, et je le comprends, d'autant que les cartes sont très chères, mieux vaut alors vous engager pour peu de correspondants que d'acheter un paquet de cartes de mauvaises qualités.

    - Envoyer les cartes la première semaine de décembre. Tout le monde enverra ses cartes à peu près en même temps, inutile d’attendre de recevoir celle de l’autre pour envoyer la sienne ou d'attendre les adresses pour commencer à préparer ses envois. Les cartes célèbrent l'entrée dans la période de Noël, si elles arrivent en janvier, ça perd beaucoup de son intérêt (vous rigolez, mais ça arrive tous les ans !).

    - Pas de cadeau cette année non plus. Là encore, le déséquilibre était parfois trop grand entre ce que certaines envoyaient et recevaient. Cela permettra également de dépenser moins et de concentrer ses dépenses sur les jolies cartes.

    - En parler autour de vous. Sur ce point, pas d'obligation mais n’oubliez pas, le principe à Noël, c’est le partage.

     

       Voilà, je m'excuse pour la longueur et la multitude des règles mais je fais au mieux pour que tout se passe bien pour tout le monde. Le but principal est toujours le plaisir donc j’espère que cette idée vous apportera beaucoup de bonheur. 

     

    noël,cartes de voeux,échange,christmas,carte de noel,tous mes voeux,échange épistolaire,challenge littéraire,challenge de noel,mon joli noel

       Comme je suis vraiment, vraiment une Christmas Freak, j'ai envie de vous proposer également un petit challenge littéraire de Noël. Quelque chose de très simple, qui consiste à lire des romans comportant le mot "Noël" ou "Christmas" dans le titre. Si ça vous intéresse, rendez-vous sur le groupe Facebook dédié.

    Catégories : Blablas de Blog 12 commentaires
  • L'Arbre d'Halloween de Ray Bradbury

    Imprimer

    halloween, pumpkin autumn challenge, challenge littéraire, l'arbre d'halloween, Ray Bradbury

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Arbre d'Halloween ?

       "Même si je ne participe plus beaucoup à des challenges littéraires, ça ne m'empêche pas de suivre ce qui se passe sur la blogosphère littéraire et notamment le Pumpkin Autumn Challenge. J'ai vu ce roman dans plusieurs vidéos et j'ai pensé que ce serait la lecture parfaite en cette semaine d'Halloween."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Tom Skelton et ses amis se sont déguisés pour Halloween, qui en fantôme, qui en momie. Mais quelle est l'origine de chacun de ces déguisements ? Un homme mystérieux va les emmener sur les traces de l'Histoire de la Fête des Morts, de l'Égypte Antique au Mexique en passant par le Moyen-Âge..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "À mon grand regret, je n'ai pas du tout adhéré à cette histoire, si je peux l'appeler comme ça d'ailleurs, parce qu'il ne se passe vraiment pas grand chose. On se contente de passer d'un univers à l'autre, d'un pays, d'une époque, d'une tradition à l'autre mais toujours en effleurant tout juste le sujet, en quelques lignes, sans jamais vraiment apprendre quoi que ce soit, sans prendre le temps de comprendre les différents rites et les différentes cultures dont nous portons aujourd'hui l'héritage. C'est d'autant plus dommage que le sujet est interessant. Tout cela est porté par une écriture extrêmement poétique mais qui ne met que plus de distance entre le lecteur et le récit il me semble."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Pour moi la conclusion est encore une plus grande déception. Tout au long du récit les enfants essaient de sauver l'un de leurs amis et lorsqu'on apprend le fin mot de l'histoire, ça tombe vraiment à plat. Ce n'était pas le bon livre pour découvrir Ray Bradbury je crois..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...