Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

edith wharton

  • Les Boucanières d'Edith Wharton

    Imprimer

    les boucanières,edith wharton,chez les heureux du monde,marion mainwaring,auteur américain

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Boucanières?

       "J'avais décidé de découvrir Edith Wharton dont j'entendais souvent parler et j'avais d'ailleurs d'ores et déjà intégré Chez les Heureux du Monde à ma PAL, mais lorsque j'ai vu celui-ci, je l'ai trouvé beau et je me suis dit que pour se faire un avis sur un auteur, mieux valait lire deux de ses oeuvres qu'une seule!"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Cinq jeunes américaines à la recherche de maris et boudées par la bonne société New-Yorkaise, débarquent à Londres, bien décidées à s'y faire une place..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai été heureuse de retrouver la magnifique plume d'Edith Wharton! J'ai finalement bien fait de lire deux de ses livres, parce qu'après le premier, d'une si grande tristesse, je n'aurais pas eu le courage de m'y remettre si je n'avais pas déjà eu cet ouvrage-ci en ma possession, et ça aurait été fort dommage! J'ai passé de très agréables moments en compagnie de ces américaines qui viennent un peu rafraîchir et choquer, à notre grand plaisir, la vieille aristrocratie anglaise! Les changements de tons sont assez fréquents et on a parfois l'impression de lire une chronique plus qu'un roman, ce qui change un peu finalement. J'avoue tout de même une préférence pour la première moitié du livre, bien plus gaie! Il semble que l'auteur est décidemment bien du mal à attibuer des destins heureux à ses héroïnes..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Cette deuxième tentative m'incite à vouloir en découvrir plus encore d'Edith Wharton. Cependant, ce ne sont décidemment pas les fins que je préfère chez elle, et ici, alors même que l'oeuvre inachevée de l'auteur a été terminé par une autre dame, j'ai l'impression alors que je referme les dernières pages, qu'il manque encore quelque chose!"

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

    Catégories : Lire des Classiques 16 commentaires
  • Chez les Heureux du Monde d'Edith Wharton

    Imprimer

    chez les heureux du monde, edith wharton, house of mirth, les boucanières, jane austen, lily bart

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Chez les Heureux du Monde?

       "Lorsque l'on aime Jane Austen comme moi et que l'on cherche à faire d'aussi belles rencontres chez d'autres auteurs, on tombe souvent sur Elizabeth Gaskell, il est vrai, mais on finit presque toujours par également découvrir Edith Wharton, même si elle appartient au siècle suivant."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Miss Lily Bart, orpheline, vit chez sa tante et évolue parmi la bonne société mais n'a pas un sou à elle. Les perspectives qui s'ouvrent à elle sont peu nombreuses: à 29 ans, et malgré sa grande beauté, il va falloir qu'elle trouve rapidement un mari riche avant qu'il ne soit trop tard. Mais en dépit de son amour de l'argent et des belles choses, s'y résoudra-t-elle enfin?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "La plume d'Edith Wharton est un enchantement. Et je me suis autant régalée en français qu'en anglais, le lisant dans sa version du livre de poche le soir, et en ebook anglais sur mon kindle la journée! Certains aspects m'ont rappelé Autant Emporte le Vent et la belle Scarlett même si le jeune premier n'arrive pas à la cheville de Reth Butler, et les retournements de situations m'ont tenue en haleine jusqu'à la fin! J'avoue tout (ATTENTION, SPOILER), j'ai même versé quelques larmes sur le sort de cette pauvre Lily, auchez les heureux du monde,edith wharton,house of mirth,les boucanières,jane austen,lily bart moment où la jeune femme pauvre qu'elle a aidé auparavant la trouve amorphe sur un banc, j'ai trouvé la situation insoutenable. Lily est une merveilleuse héroïne à laquelle je repenserai, j'en suis sûre, comme à une amie que je n'ai pas pu aider!"

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je ne nierais pas que c'est un livre magnifique mais tellement triste... Je ne veux que des Happy Ends moi, je ne suis pas en état de supporter des fins aussi tragiques, moi qui m'accroche chaque jour à l'idée que dans la vie on finit toujours par avoir ce que l'on mérite! Ce soir, c'est un peu plus dur d'y croire!"

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

    Catégories : Lire des Classiques 12 commentaires