Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire des Romans - Page 4

  • La Part des Flammes de Gaëlle Nohant

    Imprimer

    la part des flammes,gaëlle nohant,le livre de poche,salon du livre

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Part des Flammes ?

       "Non, ce n'est pas le bandeau "Downton Abbey à Paris" qui m'a poussé à acheter ce livre et ne vous y laissez pas prendre non plus, cela n'a absolument rien à voir. Si j'ai craqué c'est à la fois à cause du sujet qui me fascine, de ma rencontre avec l'auteur, très accessible, au salon du livre de Paris, et de ma faiblesse à résister à l'effet de groupe quand je suis avec mes copinautes blogueuses (oui Léo, Eliza et Titine, c'est un peu votre faute!)."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le Bazar de la Charité est l'évènement mondain de la saison où se bouscule toute la noblesse et la haute-bourgeoisie de Paris, pressée de faire étalage de son grand coeur et de sa dernière toilette. Mais en ce jour de Mai 1897, le bâtiment va prendre feu et se consumer entièrement, faisant de nombreuses victimes et marquant à jamais les rescapés de la catastrophe..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est une très belle histoire de femmes de caractère, fortes, déterminées et qui ne se laissent pas dicter leur comportement par la société. On prend tout de suite à coeur leurs destins respectifs et il est extrêmement difficile de lâcher le livre avant la dernière page. J'ai également été touché par différents personnages masculins, pour différentes raisons et ce, malgré le caractère antipathique de certains, ce qui pour moi est un signe particulièrement éloquent de la force de l'auteur. La palette des personnages rencontrés et des émotions traversées, entre petites mesquineries et blessures profondes de l'âme et de la chair, est large et passionnante. Une lecture plus que plaisante donc, dans le Paris de la fin du dix-neuvième siècle et autour de ce fait divers particulièrement macabre dont je suis toujours étonnée qu'il ne soit pas plus connu. Pour autant, je ne suis pas certaine que cette histoire me marquera durablement."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Une petite interrogation reste en suspens quant au déroulement des évènements historiques, ce que j'ai lu ici allant parfois à l'encontre de ce que j'avais pu lire auparavant. Je n'aurais pas été contre quelques éclaircissements."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire des Romans 4 commentaires
  • London d'Edward Rutherfurd

    Imprimer

    london, londres, edward rutherfurd, histoire de londres

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec London?

       "J'ai vécu quelques mois à Londres et c'est une ville qui me passionne. Je suis donc régulièrement à la recherche de romans qui s'y déroulent et qui explorent ses ruelles les plus sombres."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Ce pavé d'environ 1300 pages nous fait découvrir toute l'histoire de Londres de sa création à nos jours et de façon romancée, à travers la vie de différentes familles sur plusieurs générations."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je n'ai pas lu ce livre d'une traite. Il est extrêmement long, en anglais et je dois dire qu'en plus les premières parties ne sont pas celles qui m'ont le plus passionnées, non seulement à cause de l'époque mais également parce le changement permanent de protagoniste est un peu déroutant. De plus, certains évènements sûrement bien connus des anglais, mais moins de moi, n'étaient pas expliqués et je me sentais parfois un peu perdue. J'avais également dans ma PAL the British History for Dummies qui traînait depuis un moment et j'ai finalement décidé de le lire en parallèle. Mis à part le fait que rajouter la lecture d'un autre livre en anglais à cet énorme pavé n'était pas pour me faciliter la tâche, ce fut une excellente idée. Les livres se complètent parfaitement et le second m'a permis de mieux me situer dans le premier. Et puis bien sûr, plus j'avançais, plus je m'approchais d'époques que je connais mieux et qui m'intéressent plus et donc plus je prenais de plaisir à ma lecture."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je suis vraiment ravie d'avoir lu ce livre, même si cela demande pas mal d'endurance, c'est une fabuleuse manière d'apprendre à mieux connaître cette magnifique ville qu'est Londres. Mon plus grand regret est de savoir que je vais sûrement oublier la majorité de ce que j'y ai découvert et que je ne pense pas avoir le courage de le relire un jour... "

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire des Romans 2 commentaires
  • Les Jonquilles de Green Park de Jérôme Attal

    Imprimer

    jérôme attal,les jonquilles de green park,blitz,londres

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Jonquilles de Green Park ?

       "Mon amie Martine est citée dans les remerciements, dans la même phrase que Louis Chedid !! Rendez-vous compte ! Je ne pouvais qu'ajouter ce livre à ma bibliothèque, toute résistance était inutile."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Tommy à 13 ans, à Londres, en 1940 et ce n'est pas rigolo tous les jours. Il nous raconte son quotidien entre sa mère rayonnante, son père farfelu, sa soeur adolescente (oui, c'est un très de caractère), sa bande de copains et les bombes..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai eu un peu de mal avec le début du livre, ça part vraiment dans tous les sens, de digression en digression. Le problème, c'est que j'ai un esprit extrêmement vagabond également et qui si l'histoire ne me happe pas complètement, j'ai du mal à me concentrer. J'ai d'ailleurs dû relire certains passages que j'avais parcouru sans rien écouter de ce qu'ils me disaient... Mais on finit par tellement s'attacher à tous ces personnages particulièrement touchants que les pages suivantes se lisent d'une traite, sans que l'on est le temps de s'en apercevoir."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "C'est joli, c'est triste aussi. C'est poétique..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     Retrouvez ma chronique d'Aide-Moi si tu Peux, du même auteur, ICI.

    Catégories : Lire des Romans 8 commentaires