Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire des Romans - Page 5

  • Mémoires Imaginaire de Marilyn de Norman Mailer

    Imprimer

    marilyn monroe,mémoires imaginaires de marilyn,milton greene,norman mailer,pavillons poche

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Mémoires Imaginaires de Marilyn ?

       "J'adooOOOoore Marilyn Monroe, elle me fascine, elle m'émeut, elle me touche. J'ai toujours envie de lire tous les romans et livres qui parlent d'elle et lorsque Pavillons Poche a décidé de rééditer celui-ci, je n'ai pas pu résister."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il s'agit d'une biographie imaginée, en quelque sorte, l'auteur se mettant à la place de la star d'Hollywood pour nous raconter plus particulièrement sa relation avec Mitlon Greene."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Honnêtement, il ne m'a fallu que quelques pages pour oublier que ce n'était pas Marilyn qui parlait, peut-être parce que c'est elle que j'avais envie d'entendre, mais quand même. Il y a certains passages, autour du sexe, un peu glauques, où le fait que c'est un homme qui tient la plume me revient subitement en mémoire, il faut bien l'avouer, mais malgré tout j'ai aimé passer ces quelques heures en compagnie de Marilyn Monroe, de ses tourments, ses passions, ses incertitudes. On aime Marilyn je pense parce qu'elle était le fantasme absolu tout en étant aussi humaine et fragile que nous mais aussi parce qu'elle était victime de son image et bien moins sotte que ce qu'on pouvait penser d'elle et je trouve que ce récit le retranscrit parfaitement."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Un livre sur Marilyn, ça ne finit jamais bien malheureusement et on en a jamais assez je crois. J'ai d'ailleurs enchaîné avec le visionnage de Bus Stop, pas son meilleur film à mon avis mais le fait même que le livre vous donne envie de prolonger le plaisir de ces moments avec Marilyn est plutôt significatif, non ?"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques autour de Marilyn Monroe ICI.

    Catégories : Lire des Romans 2 commentaires
  • Frappe-toi le Coeur d'Amélie Nothomb

    Imprimer

    audible,livre audio,amélie nothomb,frappe-toi le coeur,amazon

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Frappe-toi le Coeur ?

       "J'aime autant lire que l'objet livre en lui-même et lorsque j'apprécie un auteur, j'ai envie de retrouver ses oeuvres dans ma bibliothèque. Malgré tout, j'avais été séduite par ma première expérience de livre audio. J'ai donc trouvé le compromis idéal : je choisis d'utiliser ce média pour faire des découvertes, écouter des histoires que je n'aurais peut-être pas acheté et me laisser surprendre... Premier essai donc avec le nouvel Amélie Nothomb."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Marie est belle, jeune et intelligente. Son seul défaut ? La jalousie. Et quand son premier enfant va naître, elle ne va pas supporter de ne plus être le centre d'attention."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai écouté ce livre alors que je passais quelques heures dans un joli parc pour y prendre des photos, autant dire que j'étais proche du bonheur absolu... Du coup, je garde un souvenir mélancolique de cet après-midi là, lié aux différentes sensations ressenties pendant ma lecture et je dois dire que j'aime ça. Quand on lit un livre on est enfermé dans une bulle, ce que j'apprécie aussi souvent, mais ici on peut contempler le monde. Plus j'explore les possibilités des livres audios, plus j'aime ça. Ça ne remplacera jamais la lecture pour moi mais je trouve que c'est un bon complément, d'autant que les narrateurs d'audible sont très bien choisis.

       Pour ce qui est de cette histoire, très prenante dès le départ, qui explore les sentiments humains, les relations d'une mère avec ses enfants, c'est assez triste mais le détachement de l'héroïne nous permet d'avancer avec elle. J'aime la simplicité de l'auteur, ce récit clair et bien écrit, qui ne s'encombre pas de superflu même si on reste finalement un peu en surface, comme gardés à distance."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin, qui comme le reste du livre, a besoin de peu de mots pour tout exprimer, tout expliquer, m'a plue. Ce n'est pas un coup de coeur mais je ne regrette pas mon choix."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Pour retrouver mes autres chroniques de livres audios, c'est par ICI.

  • Le Bois du Rossignol de Stella Gibbons

    Imprimer

    le bois du rossignol,stella gibbons

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Bois du Rossignol?

       "J'ai reçu ce livre dans le cadre d'un swap qui avait pour thème "les villages et la campagne anglaise"."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Laissée sans un sou à la mort de son mari, la jeune et pétillante Viola est obligée d'aller vivre dans sa monotone belle-famille. De retour dans ce village anglais où il ne se passe jamais rien, elle s'attend à y mourir d'ennui jusqu'à ce qu'elle croise la route du jeune et riche Victor..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Si on en croit la quatrième de couverture, Viola serait l'héroïne de ce roman. Heureusement, ce n'est pas tout à fait le cas. Heureusement, parce qu'elle est assez creuse et qu'on ne croit pas du tout à son histoire avec Victor qui manque vraiment de profondeur. Tina en revanche, sa belle-soeur, ou encore Hetty, la cousine de Victor, sont bien plus intéressantes. Mais c'est en fait la palette complète des personnages de cette histoire, la peinture sociale d'un lieu et d'une époque qui importent vraiment. C'est délicat, charmant, parfois loufoque et plein de langueur. Certaines histoires sont un peu fleur bleue, d'autres plutôt invraisemblables mais c'est agréable à lire. Comme une sieste à l'ombre d'un grand arbre dans la chaleur de l'été."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai bien aimé la fin bien qu'elle soit honnêtement trop optimiste pour y croire mais comme je ne lis pas des romans pour pleurer, cela me convient parfaitement!"

     

       Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire des Romans 2 commentaires