Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire des Romans - Page 5

  • Arrête avec tes Mensonges de Philippe Besson

    Imprimer

    philippe besson,arrête avec tes mensonges,histoire vraie

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Arrête avec tes mensonges ?

       "J'avais été bouleversée par l'étrange biographie de James Dean par Philippe Besson et j'avais donc très envie de me plonger de nouveau dans l'un de ses romans. Celui-ci m'a d'autant plus attiré qui relate une histoire vraie."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Philippe Besson nous confie l'histoire de son amour de jeunesse, Thomas. Le sexe, les sentiments, le mensonge, la vie..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est, comme toujours, avec une grande délicatesse, que l'auteur déroule son récit. Peu importe de quoi il nous parle, il se dégage invariablement une grande poésie de ses textes. C'est même assez étonnant quand on y pense, les premières rencontres ne parlent pas vraiment d'amour et pourtant si, on navigue entre pudeur et impudeur avec délicatesse. C'est en réalité très difficile de vous expliquer cela, la seule manière de bien le saisir, à mon avis, c'est de le lire soi-même. Ajoutez à ça, le jeune Thomas, touchant et insaisissable à sa façon et je vous défie de réussir à lâcher ce livre avant d'avoir tourné la dernière page. Presque un coup de coeur donc, même si je garde une préférence pour Vivre vite."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "C'est d'une tristesse infini, il faut bien le dire, même bien tourné et enrobé de jolis mots, et l'on se sent touché de s'être vu confier un récit si intime. Difficile de ne pas continuer à penser à Thomas..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Philippe Besson ICI

     

    Catégories : Lire des Romans 2 commentaires
  • Le Petit Magasin des Tricoteuses de Gil McNeil

    Imprimer

    le petit magasin des tricoteuses, gil McNeil, bord de mer, livre doudou, feel good book

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Petit Magasin des Tricoteuses ?

       "J'avais vraiment apprécié le premier tome et envisageais depuis un moment de lire la suite. D'ailleurs, il n'est même pas resté un seul jour dans ma PAL."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Jo continue son petit bout de chemin dans sa nouvelle vie depuis la mort de son mari et commence à trouver ses marques. Mais un évènement inattendu va venir bouleverser tous ses plans..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai préféré celui-ci au précédent mais malgré tout, on retrouve à peu près les mêmes qualités et les mêmes défauts. Pour les mauvais côtés, j'avais oublié à quel point ses gosses sont insupportables et font ce qu'ils veulent de leur mère. Alors forcément, l'élément principal de l'histoire, que je préfère ne pas vous révéler, ne m'a pas vraiment emballé. Et comme dans le premier, j'aurais également aimé que le club "tricot et ragots" prennent plus de place et que différentes histoires et destins de femmes se croisent. Malgré ces petits bémols, c'est un livre doudou qui nous emmène dans un petit village au bord de mer où tout le monde se connaît et presque tout le monde s'entraide. On parle laine, soie, star de cinéma et pimbêche de l'école. On irait bien passer nos vacances là-bas nous aussi."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin est assez prévisible mais donne tout de suite envie de se lancer dans le troisième et dernier tome même si la scène que l'on attend depuis si longtemps est assez décevante. Mais il y a pire niveau frustration, le dernier volet de l'histoire n'a jamais été publié en France. Je ne remercie pas l'éditeur."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez le premier tome de cette série ICI

    Catégories : Lire des Romans 2 commentaires
  • HHhH de Laurent Binet

    Imprimer

    HHhH, laurent binet, hitler, seconde guerre mondiale, heydrich, prague, opération anthropoïde, gestapo, nazi, Himmler

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec HHhH ?

       "Je suis fascinée par les grands évènements de l'Histoire et les dérives humaines, la Seconde Guerre Mondiale m'offre donc, dans ce cadre-là, un vivier inépuisable. Mon oncle m'avait offert La part de l'Autre, qu'il avait beaucoup aimé et à l'occasion suivante, en clin d'oeil, je lui ai offert HHhH. Alors quand je me suis rendue aux Quais du Polar et que j'ai su que Laurent Binet y était, j'ai saisi l'occasion de découvrir ce livre à mon tour."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "HHhH est l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale, d'Heydrich en particulier, sûrement l'un des pires nazis ayant existé s'il est possible d'établir une classification, et de deux hommes incroyablement courageux, l'un tchèque et l'autre slovaque, qui ont accepté la lourde mission d'attenter à sa vie...."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Est-ce qu'il vous est déjà arrivé d'aimer un livre alors que sa lecture vous a prodigieusement agacée ? Enfin, pas toute sa lecture bien sûr... Ce roman n'en est pas un. Ou en tous cas, Laurent Binet fait tout pour que ce ne soit pas le cas parce que selon lui, le roman, c'est d'un vulgaire ! Il nous raconte plutôt son processus d'écriture et ses réflexions, le tout mêlé à l'Histoire avec un grand H. Si le procédé est effectivement tout à fait original et même extrêmement intéressant par moment, les justifications de l'auteur quant à cet état de fait sont assez... étonnantes si je puis dire. Lorsqu'il pinaille pendant des pages sur une voiture verte ou noire, c'est irritant mais quand il disserte sur ce qu'il pense du fait de romancer l'Histoire et qu'il juge les versions d'autres auteurs, il est carrément énervant. Je le trouve dédaigneux, prétentieux et je suis d'autant plus énervée contre lui que je suis à peu près sûre qu'il n'est rien de tout ça. Et à ce compte-là, si ce n'est pas de l'égo, c'est quoi ? De l'hypocrisie ? Et malgré tout, on y revient, parce que rentrer dans la vie d'Heydrich, c'est passionnant et on pardonne à l'auteur parce que l'hommage qu'il rend à Jozef Gabčík et Jan Kubiš est essentiel. Bref, j'ai adoré. Logique, non?"

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Dès les premières pages du livre, l'auteur ne fait pas vraiment mystère de la façon dont tout cela s'est terminé et pourtant, le suspense est présent jusqu'au bout et l'espoir ne s'éteint pas avant les dernières lignes.  Je ne suis pas prête d'oublier ces hommes, ou Lidice... "

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

       "Laurent Binet nous explique que le titre de son livre sera Opération Anthropoïde s'il n'a pas cédé à son éditeur. Manifestement, il s'est laissé fléchir et personnellement, j'aime beaucoup ce nouveau titre ainsi que la couverture et puis... j'ai vu ça. Et je me suis dit que ça méritait bien de figurer ici. Je le redis, se plonger dans la vie de tels héros, à l'heure où nos modèles sont Kim Kardashian ou Justin Bieber, c'est es-sen-tiel !"

    hhhh,laurent binet,hitler,seconde guerre mondiale,heydrich,prague,opération anthropoïde,gestapo,nazi,himmler

    Catégories : Lire des Romans 4 commentaires