Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Enquêter - Page 11

  • Le Crime d'Halloween d'Agatha Christie

    Imprimer
    • le crime d'halloween, Agatha Christie, lecture d'halloween, whodunit, roman policier, saga hercule poirot, Hercule PoirotMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Crime d'Halloween ?

       "J'ai décidé, pour une fois, de ne pas continuer ma relecture de tous les Hercule Poirot dans l'ordre mais de plonger directement dans celui-ci, ambiance parfaite oblige."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors que plusieurs personnes sont rassemblées pour organiser une fête d'Halloween, la jeune Joyce se vante d'avoir un jour assisté à un meurtre. Comme c'est une menteuse notoire, personne ne la croit. Pourtant, le soir même, elle est assassinée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai rarement, vraiment très rarement, était déçue par Agatha Christie. Malheureusement, avec celui-ci, c'est la deuxième fois à la suite. Peut-être que les derniers romans de la série des Hercule Poirot ne sont pas les meilleurs... On sent d'ailleurs qu'il a été écrit beaucoup plus tard, l'ambiance n'est plus la même et l'époque ressemble beaucoup plus à la notre. C'est étonnant d'ailleurs de voir que certaines réflexions sont toujours très actuelles. Mais revenons à l'histoire. Tout d'abord, la victime est une enfant, et je ne peux pas dire que ça m'enchante et en plus, nous sommes de nouveau dans le cas de figure où, si le petit détective belge avait un petit peu mieux activé ses neurones, on aurait pu éviter une autre mort, ce qui pourtant n'a pas l'air de le perturber du tout. En plus, pour moi, l'assassin est évident dès les premières pages. D'habitude elle m'égare, me balade, me fait douter, ici jamais. Et de nombreux points de l'histoire ne me semblent pas très clairs sans que personne ne les soulève. J'ai trouvé tout cela étrange et alambiqué."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin n'a fait que confirmer mon intuition et mes réserves. Vraiment une histoire bizarre, inutilement compliquée et pas très interessante finalement, même si ça me peine de le dire."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Agatha Christie ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Le Crime d'Halloween" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Vingt Ans et des Poussières d'Ann Granger

    Imprimer
    • Vingt ans et des poussières, cosy crime, Ann Granger, campbell et carter, saga campbell et carter, policier anglaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Vingt Ans et des Poussières ?

       "J'ai eu la chance de recevoir la suite de cette petite série policière que j'aime beaucoup de la part des éditions 10 18. J'avais hâte de retrouver  Campbell et Carter, ses héros."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alan Markby, commissaire à la retraite, se voit confier une information capitale sur une affaire classée, celle de la disparition de la jeune Rebecca, à laquelle il a lui même participé vingt ans plus tôt et qui n'a jamais été résolue. Une chance inédite de ne pas rester sur un échec..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Ce que propose ici Ann Granger est vraiment très chouette. Elle réintroduit des personnages, maintenant à la retraite, d'une série qu'elle a écrit il y a longtemps et propose une rencontre avec les inspecteurs de cette série-ci, Campbell et Carter. Je trouve l'idée géniale, même si je ne connais pas la précédente, et ça fonctionne très bien. D'ailleurs, j'ai maintenant très envie d'en découvrir plus sur Alan Markby et sa femme et au moins, je sais déjà qu'eux, ils finissent mariés ! Pour l'enquête, je la trouve plutôt bien menée même si je n'avais pas trop de doutes sur le coupable et si elle se déroule dans des petits villages anglais, elle n'a rien d'amusant. Pour ma part, ça ne me déplaît pas mais, une nouvelle fois, n'attendait pas du 100% cosy avec cette saga, le dénouement est même plutôt difficile. L'autrice introduit également de nouveaux éléments qui ne seront développés que dans le tome suivant, un moyen toujours efficace dans nous donner envie de le lire."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai beaucoup aimé ce roman et avec ces nouveaux personnages, ces rebondissements, Ann Granger détourne très efficacement l'attention mais dans le prochain, il va vraiment falloir que l'histoire personnelle des deux héros évolue enfin ou je risque de m'arracher les cheveux."

     

        Mlle Alice, merci, et à samedi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Ann Granger ICI

    et celles de la saga Campbell et Carter par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Vingt Ans et des Poussières" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Hamish Macbeth 19 dans Lettres Fatales de M.C. Beaton

    Imprimer
    • Hamish Macbeth, les highlands, littérature écossaise, écosse, m. c. beaton, policier écossaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Lettres Fatales ?

       "J'avais l'impression que cela faisait une éternité que je n'avais pas passer un moment en compagnie d'Hamish Macbeth et il me manquait terriblement. J'attendais donc cette sortie avec grande impatience."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un corbeau sévit dans le alentours de Lochdubh mais jusque-là, il n'a envoyé que des accusations farfelues. Seulement Hamish et Elspeth en sont sûrs, à un moment donné, il va finir par tomber juste et les dégâts pourraient être terribles. Mortels même..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Difficile après dix-neuf tomes de trouver encore quelque chose de nouveau à dire sur cette série et de ne pas répéter que j'adore son ambiance, son humour et surtout son héros aux qualités humaines bien trop rares. En me plongeant dans les premières pages pour voyager jusqu'à Lochdubh, je me suis instantanément sentie bien, comme chez moi, dans un cadre bien douillet. Ici, la nouveauté, c'est le personnage de Jenny, une amie de Priscilla, un peu jalouse, qui à force de l'entendre parler du policier, a décidé de se rendre elle-même dans les Highlands pour le conquérir. Décidément, ce pauvre Hamish n'est jamais tranquille. Bref, même si la solution de l'énigme paraissait un peu plus évidente que d'habitude peut-être, j'ai une nouvelle fois passé un très bon moment en compagnie des habitants du village."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "On retrouve les petits phrases bien pensées qui terminent souvent les romans de l'autrice et qui nous donnent immanquablement envie de nous jeter sur la suite, même si c'était déjà le cas. Le seul mystère qu'il reste encore à résoudre est de savoir combien de jours je vais réussir à me retenir."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et celles des livres de M. C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Lettres Fatales" ?